Hamon va-t-il faire gagner Macron ?

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[ LE PARTI SOCIALISTE COMMANDE DE NE PAS FAIRE CAMPAGNE ]
https://www.mediapart.fr/journal/france/240317/des-socialistes-toujours-plus-nombreux-torpiller-la-campagne-de-hamon
La partie importante de cet article est ici : “À Solférino, certains permanents, qui avaient très majoritairement voté pour Benoît Hamon à la primaire, confient leur inquiétude. « Ce n’est pas que la direction ne fait pas campagne, c’est pire… Elle encourage à ne rien faire », glisse l’une d’eux. « C’est une inaction presque volontaire de la direction, estime un de ses collègues. Jean-Christophe Cambadélis ne fait pas grand-chose pour que l’appareil soit derrière Benoît Hamon. Ou alors tardivement. »”

Et torpille comme jamais la campagne de son candidat:  http://www.mediapart.fr/journal/france/290317/valls-vote-macron-l-epilogue-d-un-quinquennat-qui-fracture-la-gauche?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

[ SONDAGES : MELENCHON EN HAUSSE, HAMON EN BAISSE ]
http://www.bfmtv.com/politique/sondage-melenchon-creuse-l-ecart-avec-hamon-1131922.html
Voilà le dernier sondage en date, tous les autres montrent les mêmes évolutions. Hamon perd 1.5 pts et est à 10 %, Mélenchon en gagne 1.5 et se retrouve à 15% d’intentions de vote.
On sait que les sondages sont critiquables. Voilà nos deux vidéos sur le sujet.

Les sondages et leurs biais:

L’utilisation politique des sondages :

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

11 commentaires

  • Markken dit :

    Wesh wesh les gens, la weed c’est bien, la vidéo avec c’est mieux

  • Olivier dit :

    Pas la peine d’appuyer votre discours et votre analyse en vous recommandant le reportage « Les nouveaux chiens de garde », n’est-ce pas ?
    Double like pour votre boulot les gens !

  • Ludo OsonsCauser dit :

    @markken hahaha

  • Evanno dit :

    Soutener hamon ne vous laissez pas influencer par les médias et pourcentages. Bidon. Fillon nul de nul macron futur sarko. Aucun respect pour les français. Petit et moyen.français. pas intéressant eux fric fric. Plus plus. Ils se presentent pour se servir. Au secours. Ouvré les yeux.

  • daftvador schadenfraud dit :

    Une chanson pour le Hamon campagne.. juste remplace Satan/lucifer/devil avec Macron

    https://m.youtube.com/watch?v=WpIAc9by5iU

  • Gabriel RABHI dit :

    Bonjour,

    Je crois qu’il vous manque une importante pièce du puzzle pour analyser la situation politique de notre pays et plus particulièrement :
    – l’origine de la candidature Macron (J.P Jouillet et F. Hollande)
    – la raison pour laquelle tout le monde rejoint Macron
    – l’objectif de fusion entre une partie de la droite et la gauche

    Une des analyses les plus « proche du terrain » est celle que je vous soumet ici :

    https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/

    Cette analyse explique la situation désespérée de Hamon, qui n’a rien à voir avec sa campagne, mais avec la stratégie des réels décideurs, ceux qu’on appelle les Gracques.

    Renseignez-vous, recoupez ces information. Une vidéo là dessus serait formidable, pour expliquer la manoeuvre !

  • Marie VERSAVAUX dit :

    Cette vidéo, déjà rien que le titre, coule Benoît Hamon.
    Vous êtes payés par qui pour faire ça ?

  • Cyrille Mauduit dit :

    Ce que j’apprécie dans votre démarche, après avoir découvert votre vidéo sur « Hamon va-t-il faire gagner Macron ? », c’est qu’elle est un des multiples reflets de cette onde citoyenne de volonté de renouveau : le raz-le-bol est omniprésent ; seuls trop de politiciens lobbyistes du pouvoir ou marionnettes des lobbys ne le sentent pas, déconnectés qu’ils sont. Je crois d’ailleurs qu’ils sont devenus trop spécialistes dans des domaines telles l’économie, la politique européenne ou internationale, etc… pour être capables de changer leurs discours avec sincérité (ils sont si bien entourés…).

    Qui perçoit de l’espoir dans l’avenir ? Peu d’adeptes, et ce fatalisme m’atterre (je pense à mes enfants). Ou au contraire, nous avons des citoyens si sûrs de leurs points de vue qu’ils sont fermés à tout échange ouvert et serein. Alors cette volonté d’analyse insoumise et éclairée, j’apprécie vraiment.

    En revanche, l’analyse proposée ne diffère pas tant dans la forme de celles des journalistes à la pointe des médias. Et le « jeu » politique ne ressemble alors qu’à un match : le propos tient plus du commentaire sportif, technique et formel, que du fond.

    Car au fond : gagner ou perdre fait partie de la démocratie. Si le peuple plébiscite le bleu marine, il aura été entendu mais méritera sa « gueule de bois » en retour ! Je le vois comme un enfer, mais à long terme, comme on dit : « à chaque chose, malheur est bon » (cet adage, j’y crois pas dans l’absolu). Doit-on passer des heures à faire des pronostics (que les ordinateurs et coursiers de la « corbeille » boursière se bouchent les oreilles !) ? Nous devrions avant tout oublier ces caractères relationnels de la campagne, et nous concentrer sur les directions politiques avancées, « petits » ou « grands » candidats, car ces instants prennent des dimension historiques à la mesure des contextes et enjeux. Or quoi qu’on en dise ou en pense, les programmes commencent à prendre du relief, à proposer des vents nouveaux, des pistes en jachère à explorer. Serions-nous assez naïfs et ignorants pour ne pas nous en apercevoir ?

    Nous connaissons l’état désespérant du monde politique actuel. Mais si l’on s’arrête à cela en commentant les campagnes tels des journalistes sportifs, nous ferons le jeu de cette vacuité sociale, civique, éthique, autour du travail, fonctionnelle, nationale, internationale, personnelle.

    Au lieu de laisser les candidats se débattre comme ils le peuvent dans ce bouillon informe (ils ont du mérite après tout), de se contenter d’être en REACTION aux mesures proposées, sachant que nous ne serons pas vraiment entendus : prenons plus de temps pour nous rencontrer, échanger sur le fond, PROPOSER des solutions nouvelles, des transitions plus qualitatives (cessons d’ailleurs de toujours quantifier les politiques proposées : nous déshumanisons les débats, dénaturons la réalité).

    Les mouvements citoyens délocalisés, taille humaine, doivent se développer pour ensuite se concerter, se concentrer et proposer une / des voie(s) aux futurs dirigeants. Le nombre est notre force, c’est un fait. Je ne souhaite pas de révolution brutale : je veux un choc d’intelligence, par-delà les épuisements individuels. Certains mouvements ont dors et déjà le mérite d’exister, mais trop peu de votants prennent le temps de les écouter.

    Personnellement, je préconise que vous lisiez Paul JORION : « Le dernier qui sort éteint la lumière ».
    – Mes petites « réserves » : les 30 premières pages (quelque peu particulières dans l’approche mais intéressantes), et de temps à autre une phrase tournée de façon un peu trop complexe.
    – Mais à part cela, l’ouvrage propose un décorticage à grande échelle (dans le temps et sur le fond) des « sciences économiques » et de la finance. Moi qui était néophyte, je le dévore (pas fini), il n’y a presque pas une page inintéressante et/ou fondamentale. Il repose toutes les bases par le menu et pose la réalité économico-financière telle quelle ! Pour mémoire, Paul Jorion est l’un des rares économistes (il est aussi anthropologue, ce qui ne gâche rien !) à avoir prévu la crise des sub-primes américaine…

    A bon entendeur, salut !

    PS : je ne suis affilié, engagé dans aucun mouvement politique.

  • Auffan dit :

    Vous commencez à decouvrir la grande commedie du pouvoir, peut etre decouvrirez vous un jour que bien au dela du cas hamon, ni lepen ni melenchon ne souhaitent le pouvoir, pour la bonne raison que modifier l’europe de l’interieur est impossible. Autrement dit ils ne sont pas dangereux pour la finance nos maitres, sans quoi ils ne passeraient pas dans les medias que vous avez bien decrits. Si par accident l’un d’eux etait élu on assisterait comme en grece avec tsiprsa l’homologue de melenchon, a une trahison du peuple. J’ai vu qu’un commentaire parlait de jorion je l’ai lu et je me demande pour qui il roule. Je vous conseille plutôt de regarder les videos « l’argent dette » c’est un bon moyen de mettre le pied à l’étrier pour comprendre la grande supercherie de « la creation monetaire », sujet tabou dans les medias. C’est ce qui conduit à ce que 8 hommes possedent autant que la moitié de la population mondiale la plus pauvre 3,6md d’êtres humains ! Chose impossible à realiser par le travail. Vous semblez etre proche mediapart vous etes vous penchez sur les financeurs ? Autre sujet que vous pourriez aborder, regardez le nombre de personnes venant des grandes banques notamment goldmansacks qui occupent des postes importants dans toutes les institutions ! Allez bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *