Mer.
05
Nov

MEDIAPART

Conflit de pouvoirs : pour Rémi Fraisse

Je ne connaissais pas Rémi Fraisse. Et je ne pensais pas en acceptant de défendre ses parents, en qualité de parties civiles, que j’aurai également à le défendre. Car depuis une semaine, depuis le moment où il s’est effondré, touché par une grenade lancée par un membre de la gendarmerie mobile, il ne se passe pas un moment sans que l’on fasse offense à sa personne et à sa mémoire.

Casseur, djihadiste vert, ecoloterroriste…. Le discours du gouvernement ou de certains syndicats agricoles s’est établi et n’a cessé de monter en puissance. D’abord pour tenter de nier l’existence même des origines de sa mort. Rappelons-nous que dans les premiers moments, on ne parlait que d’un corps découvert dans la foret. On apprendra plus tard que le parquet, la direction de la gendarmerie et le gouvernement savaient déjà ce qu’il s’était passé puisque les gendarmes avaient quelques instants après sa mort ramassé le corps de Rémi.

Alors pourquoi  pendant deux jours, ce silence assourdissant, pourquoi cette absence de réaction du parquet, du gouvernement, pourquoi le refus de dire cette vérité que l’on connait depuis le début ? Pourquoi le parquet a-t-il tenté de semer une confusion indécente sur les circonstances de sa mort en ne donnant que des bribes d’informations, en ne parlant lors de la première conférence de presse que d’une explosion, laissant croire à la possibilité d’un décès dû à un Cocktail Molotov, pourquoi avoir lancé de fausses pistes, comme celles du sac à dos disparu, volontairement récupéré par les manifestants, et qui aurait pu contenir des substances explosives ? Simplement pour discréditer un jeune homme pacifiste, militant de la fédération Nature Environnement, botaniste, qui n’a jamais fait usage de violence ou eu maille à partir avec les forces de l’ordre. Salir l’image d’un jeune homme mort qui militait pour l’environnement et pour les générations avenir?

Y a-t-il attitude plus basse et plus veule ?

Pourquoi ne pas assumer ses responsabilités et dire : nous l’avons tué. Notre politique l’a tué. Nous n’avons pas voulu choisir la voie du dialogue, nous avons voulu montrer que nous sommes forts aux yeux des Français, et cela passe par des démonstrations de violences contre ces militants majoritairement pacifistes. Nous les avons harcelés, frappés, nous avons brulé leurs effets personnels, les avons délogés sans autorisations judiciaires, puis nous avons fait usage de Flash balls, de grenades fumigènes et de désencerclement. Et comme ils ne partaient toujours pas, nous avons fait lancer des grenades contenant des explosifs, en les jetant sans sommations, sans respecter les règles élémentaires d’usage de ces grenades, en l’air directement sur les manifestants, ou même dans des lieux clos, comme dans une caravane occupée. Nous les avons blessés, alors qu'ils tentaient simplement de sauver notre patrimoine naturel, eux qui ont cette conscience que nous n’avons plus, à force de vouloir produire et gagner toujours plus.

Je suis désolé de dire cela, je ne suis qu’avocat. Je ne devrais pas parler de ce qui me dépasse, de ce qui dépasse mon champ d’action, le droit. Mais c’est plus fort que moi. Je me dois aujourd’hui de défendre Rémi Fraisse, ou plutôt ce qu’il en reste. Un corps dans une morgue. Un corps au centre d’un conflit de pouvoir. De tous les pouvoirs, politiques, judiciaires, militaires, médicaux, médiatiques. Un corps autopsié, malmené, disséqué par la France entière qui se le déchire, comme Damien supplicié en place publique, objet de la toute-puissance de la souveraineté. Un corps auquel le pouvoir refuse de redonner un nom, une dignité. Un corps que le pouvoir refuse de rendre à ses parents qui à ce jour n’ont toujours pas pu voir leur enfant, auquel ils ont donné naissance, qu’ils ont vu faire ses premiers pas, dire ses premiers mots, crier ses premières révoltes, et qu’ils ne pensaient pas devoir inhumer, envers et contre toute logique générationnelle.

Ce n’est pas qu’un drame ou une tragédie qui s’est nouée autour de Rémi. Il est mort parce qu’il s’est retrouvé par hasard au milieu d’une déflagration de pouvoir et d’expression de la violence publique. Ce qui a tué Rémi Fraisse, ce n’est pas seulement un gendarme jetant une grenade offensive en pleine nuit en direction de jeunes manifestants, quelle que soit la violence de ceux-ci. Ce qui a tué Rémi, c’est la violence Etatique. Un Etat gouverné par des hommes dont la boussole n’est orientée que vers la prochaine échéance électorale,  des hommes motivés par leur stratégie de communication, et qui en ont oublié que l’Etat dont ils sont les représentants n’était finalement qu’une simple fiction destinée en premier lieu à protéger ceux qui avaient accepté de se soumettre à sa violence légitime. Mais lorsque la violence n’est plus légitime, lorsque l’on utilise des armes de guerre non pas contre un autre Etat belligérant, mais contre sa propre population,  lorsque l’Etat tue ceux qu’il est sensé protéger, alors la question de l’Etat, de son fonctionnement, de ses intérêts et de ses représentants doit inéluctablement être posée.

 Dimanche à 16H00, je serais devant le mur de la paix, avec une renoncule à feuille d’ophioglosse sur le torse, et je penserai aux parents de Rémi Fraisse, je penserai à Rémi, et à toute cette vie, plus importante que tout le reste, qui s’est en allée. Pour Rémi Fraisse.

Tous les commentaires

Nouveau 02/11/2014, 12:05 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de MissFaff le 02/11/2014 à 02:38

J'ai soutenu le "groupe de Tarnac" contre l'injustice... mais, je n'adhère en aucun cas au discours vintage de ces "Zemmour adolescents et militants".

 

 Au sujet de cette émission TV et de cette vidéo, ci-dessus... le bon billet d'un écolo :

"...Aller les gars de la télé, maintenant on va faire un débat à la télé sur l'écologie, mais on va pas inviter de militants écolos.
Ni la confédération paysanne dont les militants risquent la taule en défendant leur métier, nos assiettes, nos espaces naturels. On n'invite pas non plus les assos locales du Testet. A la place, on invite un vieux soixante-huitard aigri et son reflet inversé rétro-futuriste, Mathieu Burnel. C'est parce qu'ils ont tous les deux un livre à vendre ou bien ? Au milieu, on met des caricatures de technocrates mous du bulbe et soporifiques pour faire genre c'est un débat.

Comme ça, tout le monde va bien s'ennuyer et se dire que l'écologie c'est trop chiant. Le seul rebondissement de la soirée, ce sera le contestataire - le plus triste du monde- qui met trop sa vie en danger en s'exprimant sur la télé nationale de la dictature de la France. Merci mec, t'es trop courageux. C'est vrai que par les temps qui court, la France, c'est un peu comme la Chine. Toi et les Tunisiens, même combat, c'est clair.

Pour conclure, c'est marrant ces gens qui dénoncent toutes les récupérations possibles sauf la leur.


Rendez-nous l'écologie, bande de gauffres! " -


Nouveau 02/11/2014, 12:56 | Par jean ai marre en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 12:05

Pas souvent d'accord avec vous, mais là, je vous accompagne . Moi aussi, j'ai soutenu '' le groupe de Tarnac '' , les méthodes employées par la police et le gouvernement ne sont pas en cohérence avec notre pays .ébat

Le débat dans cette émission de télé de vendredi n'est pas dans le style de Taddéi, il nous a habitué à mieux . Que c'était donc passé pour qu'on nous présente un simulacre de débat ? A part C Lepage et le président qui vient de démissionner , tous ont été à coté du sujet .

Je n'ai pas bien saisi certains commentaires de Mathieu Burel , mais si c'est parce que les gouvernants ne comprennent pas les trentenaires que ceux ci se sentent obligés d'agir par la violence , alors ce jeunes gens ne servent pas la juste cause de l'écologie . La connerie n'a jamais excusé la connerie . Ce sont par des lois démocratiques que nous sortirons de l'emprise de la peur et du régime policier .

Nouveau 02/11/2014, 20:23 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Béatrice Turpin le 02/11/2014 à 14:15

Qui remet en cause la détermination des jeunes (et des moins jeunes)? Qui remet ici en cause la désobéissance civique ? la résistance physique ne vient pas des provocateurs, des lanceurs de yaourt et des bouteilles d'acide...  Pfff !!!

Nouveau 03/11/2014, 02:02 | Par Graphisto en réponse au commentaire de Béatrice Turpin le 02/11/2014 à 14:15

Ce que je vois surtout dans plusieurs affaires, le désastre Ecomouv, N.Dame des Landes, Sivens, c'est que les élus gaspillent allègrement l'argent des impôts payés par les citoyens.
Ça commence à faire beaucoup, non ? Et combien d'autres affaires de ce genre non encore mises au jour ?

Nouveau 02/11/2014, 21:00 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 15:04

"...sont pieds et poings liés au PS, etc., etc." :  je doute que vous soyez sur le terrain des luttes pour être aussi myope, mon garçon! Il faut vous bouger de votre canapé ! :)

Nouveau 03/11/2014, 07:34 | Par Berty42 en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 15:04

Les partis de gauche ?  Où ça ?  Lesquels ?  Ce n'est pas parce que TF1, BFNTV et Le Figaro vous serinent que la gauche est au pouvoir qu'il vous faut les croire et le répéter...

D'autre part, la vraie démocratie n'a pas d'élus : en démocratie, on ne vote pas pour des représentants qui vous trahissent et vous maltraitent, on vote pour des lois que les représentants tirés au sort et surveillés en permanence doivent respecter à la lettre sous peine de révocation et de poursuites pénales... Bref, on est aux antipodes de ce à quoi vous faites référence.

Nouveau 02/11/2014, 21:17 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Josiane BLANC le 02/11/2014 à 15:26

Rien ne vous empêche de lire ses écrits hallucinants... on se croirait en 1970, chez les Maos-spontex avec l'arrogance en plus.  Cependant, en effet, nous avons affaire ici à des 'minoritaires de minoritaires', et tout ça n'est pas bien grave...  car ce n'est que vintage et olé school, comme le dit si bien un ami bloggeur écolo de Médiapart!

Nouveau 02/11/2014, 21:57 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de mariefab le 02/11/2014 à 20:37

Vous remarquerez que je ne traite pas ces adeptes de la violence (et de l'entartrage au yaourt) d'être à l'extrême-droite comme Mélenchon, votre gourou....  mais, j'aime bien Mélenchon, moi ! :-)

 

Nouveau 02/11/2014, 22:00 | Par mariefab en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 21:57

Ressaisissez-vous Villa. Vous perdez toute dignité et ne mettez en avant ici, par vos vindictes outrancières, que votre égo personnel, dont personne n'a que faire.

Nouveau 02/11/2014, 22:00 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de mariefab le 02/11/2014 à 22:00

Ma pauvre !

Nouveau 02/11/2014, 21:48 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de MissFaff le 02/11/2014 à 21:46

C'est votre droit de penser ce que vous voulez.

Nouveau 03/11/2014, 10:17 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 21:48

c'est votre droit de dire n'importe quoi, mais c'est le droit de toutes les personnes sensées de vous dire se que l'on pense de vos commentaires. Insulter les personnes qui vous contredisent n'arrangent rien à vos propos. Maintenant vous pouvait m'insulter, de votre part, cela ne me touchera pas

Nouveau 04/11/2014, 03:51 | Par Pola Key en réponse au commentaire de Ivan Villa le 03/11/2014 à 11:35

Ce serait donc vous, "l'intelligence humaine" ?

 

Nouveau 03/11/2014, 10:39 | Par jean63 en réponse au commentaire de MissFaff le 02/11/2014 à 21:46

D'accord avec Mariefab et Missfaff.

Ce n'est pas très  écolo de taper ainsi sur Mathieu Burnel. Lui aussi il a le droit de défendre l'écologie et l'avenir des jeunse sur cette Terre.

Les donneurs de leçons n'ont pas leur place dans cette affaire.

Nouveau 03/11/2014, 12:24 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de jean63 le 03/11/2014 à 10:39

Et les autres n'ont pas le droit de dire ce qu'ils pensent !? Bravo l'ami, vous êtes très fort ! :)

.

"Les donneurs de leçons n'ont pas leur place dans cette affaire" : à une autre époque, vous auriez tué Jaurès, vous aussi.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Nouveau 02/11/2014, 21:59 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Jean PEROCHE le 02/11/2014 à 21:56

Ne salissez par la mémoire de rémi.... et respectez sa famille ainsi que son père, élu écolo sur une liste eelv.

Nouveau 02/11/2014, 22:07 | Par Jean PEROCHE en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 21:59

Ivan, je pense qu'il y a incompréhension ou mauvaise rédaction de ma part.

Je m'adresse aux pseudos gouvernants (Hollande, valls, cazeneuve, ...) que je vomis et je glorifie l'action de Rémi, mort pour ces connards qui se croient en haut de l'échelle alors qu'ils ne sont que les valets de la finance internationale.

Désolé pour l'incompréhension.  Bien cordialement.

 

Nouveau 02/11/2014, 22:12 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Jean PEROCHE le 02/11/2014 à 22:07

Ok, Ok.

@+

Nouveau 02/11/2014, 22:31 | Par Gavroche. en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 12:05

je n'adhère en aucun cas au discours vintage de ces "Zemmour adolescents et militants".

Heureusement pour eux.

Ils ne voudraient d'ailleurs pas de votre "adhésion". Les écolos de salon, c'est pas leur truc, aux gens de Tarnac. 

Et Mathieu Burnel n'a pas fait que "risquer la taule". Il y est allé, lui. Votre "écolo" et vous-même, M. Villa, pouvez-vous en dire autant ?


Nouveau 02/11/2014, 22:56 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Gavroche. le 02/11/2014 à 22:31

Et bien plus que vous ne le pensez... et à visage découvert, monsieur le pseudo.

Nouveau 03/11/2014, 09:32 | Par patrice caupert en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 22:56

Il n'empêche et je vous le dit aussi sans pseudo qu'il vaut mieux sans prendre à ces "zemmours etc et" qu'aux détendeurs de vrais pouvoirs. 

Nouveau 03/11/2014, 01:13 | Par le Prolo du Biolo en réponse au commentaire de Gavroche. le 02/11/2014 à 22:31

"Il n'a pas que risqué la taule, il a fait de la prison".

Sauf que ce n'était pas pour un de ses actes courageux  mais parce-que Mme Alliot-Marie l'avais pris pour tête de turc. Ca relativise ...

 

Nouveau 03/11/2014, 01:10 | Par le Prolo du Biolo en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 12:05

J'en étais sûr, ça va encore être la faute des soixante-huitards ...

Pas un peu jeune le gars pour "dater" de 68 ?

Nouveau 03/11/2014, 06:35 | Par daniel gouth en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 12:05

vous avez, sans doute, soutenu le groupe de Tarnac comme la corde soutient le pendu!

Nouveau 03/11/2014, 09:35 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de daniel gouth le 03/11/2014 à 06:35

A vous lire, on imagine très bien que de votre côté, vous, vous  ne pouvez défendre la justice que comme Staline l’aurait fait.

Nouveau 02/11/2014, 15:56 | Par boe2008 en réponse au commentaire de MissFaff le 02/11/2014 à 02:38

il est en colere ok! mais il est reconnu aussi qu'il y a des jeunes qui viennent juste pour tout foutre en l'air

monsieur burnel .on peu defendre ses idees, mais ne pas arriver sur site avec tout un materiel artisanal

pour mettre la merde (pardon) .un peu partout en france car je pense que ce jeune etait vraiment un pacifiste.

vous pouvez mettre la France en l'air !! marine et la....pour nous sauver , et apres encore plus la merde..

Nouveau 03/11/2014, 19:00 | Par vahine tahiti en réponse au commentaire de POJ le 02/11/2014 à 18:00

à vous lire, POJ, on croirait que vous cherchez à convaincre la justice de rendre justice; comme la police les gendarmes et l' armée et Madame Taubira, ces hommes sont des hommes comme vous et moi, sauf qu' ils ont du pouvoir et quand il s' agit de vos enfants cela vous révolte? mais la France étant le 1er ou le deuxième plus grand vendeur d' armes au monde, il fallait bien qu' elle cède à la tentation d' utiliser ces petites merveilles de technologie moderne sur son propre sol, voyons! et voilà qu' elle traite aussi vos enfants de djihadistes ou de terroristes !

Nouveau 02/11/2014, 20:38 | Par nuntereggo più en réponse au commentaire de boe2008 le 02/11/2014 à 15:56

un seul mot pour définir le pouvoir en place: indignité

le FN ne peut faire pire

Nouveau 03/11/2014, 14:52 | Par BF en réponse au commentaire de nuntereggo più le 02/11/2014 à 20:38

Si si, il peut faire largement pire.

Nouveau 03/11/2014, 20:02 | Par nuntereggo più en réponse au commentaire de BF le 03/11/2014 à 14:52

c'est à dire?

Nouveau 03/11/2014, 07:39 | Par Berty42 en réponse au commentaire de boe2008 le 02/11/2014 à 15:56

Si vous voulez défendre la France, commencez par en défendre la langue et son orthographe... Au passage, vous y ferez quelques découvertes qui, je vous le souhaite, vous ouvrirons l'esprit.

Nouveau 03/11/2014, 09:39 | Par J CLOPEAU en réponse au commentaire de Berty42 le 03/11/2014 à 07:39

Alors là, franchement, c ette remarque est minable.

Nouveau 03/11/2014, 10:12 | Par FABIEN PERUCCA en réponse au commentaire de Berty42 le 03/11/2014 à 07:39

"vous ouvriront l'esprit" vaudrait mieux.

Nouveau 03/11/2014, 15:43 | Par J CLOPEAU en réponse au commentaire de FABIEN PERUCCA le 03/11/2014 à 10:12

Langue tirée

Nouveau 02/11/2014, 20:30 | Par gbrandy en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 20:16

Je ne crois pas un instant que ce vieux monde va s'écrouler sans casse.

Nouveau 03/11/2014, 01:16 | Par le Prolo du Biolo en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 20:16

Raison de plus pour ne pas agir sans réfléchir, sans tenir compte ni de la situation ni du rapport des forces.

L'usage de la violence n'est pas une promenade du Dimanche ...

Nouveau 03/11/2014, 17:15 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 20:16

A imprimer et à aller coller sur les murs des locaux des bureaux du parti socialiste et murs des préfectures ou sous préfectures de France !

Nouveau 04/11/2014, 08:26 | Par triplezero en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 20:16

Ce tigre de papier est une grenade à plâtre .

Nouveau 02/11/2014, 04:39 | Par Marielle Billy

Merci à vous. Je serai aussi devant le mur de la paix.

Nouveau 02/11/2014, 13:13 | Par ON EST CAP en réponse au commentaire de françois périgny le 02/11/2014 à 06:59

+1

Nouveau 02/11/2014, 14:35 | Par homemade en réponse au commentaire de ON EST CAP le 02/11/2014 à 13:14

Une déstituante serait mieux.

Avec qui voulez-vous constituer un État ? Avec des socialistes mouillés jusqu'à l'os ? Avec les Verts totalements illégitimes par leurs alliance passées et présentes avec ce même PS ? Avec le FDG constitué d'anciens camarades socialauds, productivistes et croissansistes ?

Pour déstituer un état corompu, je vois pas d'autres solutions qu'en menant des actions type ZAD partout et tout le temps.

Nouveau 02/11/2014, 23:04 | Par ON EST CAP en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 14:35

une constituante est justement faite pour passer à autre chose, cet horizon que pointe la désobéisssance civile : il faut constituer comme légitime ce au nom de quoi les zadistes désobeissent à un Etat qui désormais n'a plus aucune légitimité. Nous devons transformer cette situation de fait en droit !

Nouveau 03/11/2014, 17:29 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 14:35

Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir
“Nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort.”

Le Message | Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir.www.le-message.org/

Nouveau 03/11/2014, 22:12 | Par René Magniez en réponse au commentaire de homemade le 02/11/2014 à 14:35

> Une déstituante serait mieux.

On pourrait même le suicider, comme Allende...Rigolant

Nouveau 02/11/2014, 13:05 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de Pierre Avril le 02/11/2014 à 08:16

Pas mieux. Totalement d'accord avec ce commentaire.

Nouveau 02/11/2014, 14:47 | Par JDVM en réponse au commentaire de evemarie le 02/11/2014 à 12:15

Arretez de vous idéaliser. Les représentants de la génération de mes parents tout autour de moi n'ont qu'une tres faible conscience écolo, même quand ce sont leurs propres enfants et/ou petits enfants qui en sublissent directement les conséquences: asthme, cancer...Mon père, à son âge, est très content (et je le comprends) de voir l'été s'atarder: le changement climatique a du bon pour ses os. Tout en souffrant d'apnée du sommeil, qui au dire de son medecin est lié à la pollution...J'ai été élevée avec l'idée que plus c'est mieux, que la croissance une bonne chose pour la société, que le plus grand des fléaux c'est le chomage...mes parents sont de gauche...Je suis arrivée tard à l'écologie. 

Alors je ne sais pas si je vous culpabiliserai. Mais je ne vois pas en quoi le sentiment de culpabilité empecherait d'agir. 

Nouveau 02/11/2014, 17:29 | Par JDVM en réponse au commentaire de emmanuelle.k le 02/11/2014 à 15:29

Vous aussi parlez pour vous. Sans mettre toute une génération sans le même sac, il n'empêche: qui a profité de la société de consommation sans se demander s'il y aurait des conséquences à ce mode de vie? Quand une poignée a vécu conformément avec ses valeurs, ses idées, et en assumant pleinement leur responsabilité, une majorité vit sans remettre en question son confort et ce que cela induit parce que cela serait trop violent. Combien de fois n'ai je pas entendu ces satanees remarques sur le fait que je ne conduise pas... Et que bien sur cela relevait évidemment d'un problème psy ( peur irrationnelle...) la seule chose que trouve à dire une generation qui a vécu au- dessus des moyens de la terre c'est que le problème vient ... des générations à venir! 

Nouveau 02/11/2014, 18:33 | Par Cultive ton jardin en réponse au commentaire de Cultive ton jardin le 02/11/2014 à 18:31

Vous me faites penser à quelqu'un de la génération précédente, qui disait "de mon temps, on avait des domestiques", jusqu'à ce que je lui réponde: "en ce temps là, mes ancêtres étaient domestiques des vôtres".

Nouveau 02/11/2014, 19:53 | Par Sylvia RIOT en réponse au commentaire de Cultive ton jardin le 02/11/2014 à 18:31

Merci pour votre intervention. Je suis consternée d'entendre ce genre de conneries. Mais bon...

Nouveau 02/11/2014, 10:48 | Par Pascal Maillard

En un mot : MERCI!

Nouveau 02/11/2014, 11:14 | Par albert frey en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 02/11/2014 à 10:48

et aussi merci de votre reponse

Nouveau 02/11/2014, 10:49 | Par Céleste Du Coin

Merci. 

 

Nouveau 02/11/2014, 12:18 | Par evemarie en réponse au commentaire de arjuna le 02/11/2014 à 10:58

ca a toujour été comme ca , depuis toujours les juges sont souvent des bourgeois donc  ils s'alignent sur leur interets, aucune integrité . Au moins en Italie avec une justice independante , ils sont au courant depuis longtemps de la violence d'état, chez nous c'est pareil mais on nous le cache beaucoup plus . 

Nouveau 02/11/2014, 20:02 | Par Sylvia RIOT en réponse au commentaire de evemarie le 02/11/2014 à 12:18

Non pas d'accord. Il y a beaucoup plus de juges qui font leur travail consciencieusement que vous ne le pensez. En revanche, du côté du parquet c'est une autre affaire ! C'est la raison pour laquelle il faut une vraie justice (siège et parquet) indépendante. Ecoutez au besoin le superbe témoignage de ce membre du parquet italien qui s'attèle à chasser la corruption partout où elle se cache:Roberto Scarpinato.

http://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/191014/corruption-ca-suffit-notre-grande-soiree

Nouveau 02/11/2014, 15:31 | Par emmanuelle.k en réponse au commentaire de arjuna le 02/11/2014 à 10:58

Et d'une réforme urgente de la justice en France avec indépendance du parquet... 

Nouveau 02/11/2014, 11:04 | Par Julie Guitare

++++

Nouveau 03/11/2014, 23:15 | Par Cogitabunda en réponse au commentaire de [email protected] le 02/11/2014 à 11:06

EXACTEMENT!

Merci pour ce commentaire très juste! très vrai!

Mêmes expériences à Tours!

On pourrait rajouter dans la liste de tout ce que les représentants de l'Etat français bafouent l'exemple des Recours en Justice portés par des Associations lorsque les lois ne sont pas respectées dans la décision de la réalisation de ce type de projets et qui sont purement et simplement jetés à la poubelle (le Juge du Tribunal administratif rend son verdict en inventant soit un vice de procédure, soit s'arrange avec les dates pour qualifier le recours de nul et non avenu, etc.)!

Il faut continuer à dénoncer, montrer qu'on est déterminé! déterminé pour la vie! car ces gens qui soutiennent de tels projets apportent la mort, la mort dans tous ses états (mort économique, mort de la terre, mort des espèces même protégées, mort du travail utile, morts des liens sociaux, et j'en passe). Ils apportent la discorde, les conflits, la violence. HONTE A EUX!

Dès demain, je vais sur place défendre le droit des animaux à vivre normalement selon l'article L.214 du Code rural, sur le site d'une future ferme-usine (une exploitation existante que les héritiers veulent agrandir), genre 1000 vaches, à côté de la Confédération paysanne, de toutes les associations de terrain et de tous les habitants éveillés de la commune concernée (Monts dans le 37)!

Ils ne respectent pas eux-mêmes les Lois et malgré ça, ces zélus continuent de nous faire des discours pour qu'on approuve leur politique! Ils s'associent à des "chefs" d'entreprise, à des "promoteurs" qui n'ont qu'une vision racourcie et racornie du futur et pour qui les enjeux cruciaux et essentiels de notre pays et du monde entier d'ailleurs ne sont que des leurres de marginaux!

Ils vont perdre de toutes façons, les pulsions de vie de nous tous sont bien plus fortes que toutes leurs petites magouilles. Même leur argent n'y pourra plus rien.

Nouveau 02/11/2014, 11:09 | Par Isabelle B

Merci

Nouveau 02/11/2014, 11:11 | Par michel lapalus

merci

Nouveau 02/11/2014, 11:11 | Par lababouille

je suis à gaillac cet après-midi .........................

Nouveau 02/11/2014, 19:34 | Par cerise en réponse au commentaire de Jean-Paul Bourgès le 02/11/2014 à 11:15

La fermeté façon Valls ça donne un mort dans une manifestation qu'un procureur cherche désespèrément à couvrir, il se donne beaucoup de mal pour nier l'évidence. La colère et l'inquiétude de la jeunesse se cristallisent aujourd'hui dans les mobilisations environnementales, Notre-Dame des Landes hier, le barrage Sirvens maintenant, des luttes victorieuses avec des formes d'action originales.

 Des attaques d'une extrême gravité sont en cours dans le domaine social, droit du travail, sécurité sociale et il n'y a pas de riposte à la hauteur, chacun reste dans son champ de préoccupation, alors que ces luttes devraient être globales. Comment organiser la vie, la distribution de l'eau, les transports de gens et de marchandises, la construction. Est-il possible de lutter pour un habitat écologiquement correct et cautionner des entreprises de sous-traitance qui traitent les salariés d'une façon indigne : travail dissimulé, pénibilité non reconnue, précarité, abus de faiblesse (faire désamianter des locaux par des travailleurs récemment arrivés) ?

Nous avons élu faute de mieux un gouvernement d'une médiocrité rare,  à l'émission "ce soir ou jamais" le jeune n'ayant pas pu s'exprimer sereinement il est apparu que le seul but était l'affrontement avec la police, or depuis Notre- Dame des Landes on sait que ce qui se manifeste de la part des jeunes et des moins jeunes c'est l'aspiration à d'autres modes de vie dits "alternatifs", c'était le cas du jeune qui a été tué. Hélas ces mobilisations  n'incluent pas les populations pauvres qui sont les plus touchées par la précarité et le chômage.

Comment faire la jonction entre ces colères pour qu'elles arrêtent la dérive folle dans laquelle nous sommes embarqués.

Nouveau 03/11/2014, 23:36 | Par Cogitabunda en réponse au commentaire de Josiane BLANC le 02/11/2014 à 11:15

Merci Josiane.

Ce que j'espère, à travers ce qu'il se passe en ce moment (ces émissions télé, ces journaux, ces radios, qui entretiennent le MENSONGE délibéré), c'est que les endormis, les égoïstes mais pas trop, les "moi d'abord, les autres après", les déconnectés de la réalité, les trop occupés par leur vie personnelle, soudain s'aperçoivent qu'il y a un problème grave qui se déroule sous leurs yeux et qu'ils n'y avaient jamais auparavant prêté attention... C'est comme une eau qui dort... qui,  quand elle se réveille, peut devenir encore plus furieuse qu'une mer déchaînée!

A ce moment-là, on peut craindre le pire pour les coupables (article 12)!

Nouveau 02/11/2014, 11:17 | Par Philoup

Merci

Nouveau 02/11/2014, 20:06 | Par Sylvia RIOT en réponse au commentaire de Philoup le 02/11/2014 à 11:17

Merci. Va falloir confectionner de grands panneaux pour les prochaines manifs.

Nouveau 02/11/2014, 20:20 | Par homemade en réponse au commentaire de Sylvia RIOT le 02/11/2014 à 20:06

oui des panneaux comme ça :

Nouveau 04/11/2014, 23:36 | Par Cogitabunda en réponse au commentaire de françois périgny le 02/11/2014 à 13:08

Bien vu et tout à fait d'accord! Le jaune de cette renoncule symbolise la supériorité de l'âme alors que le rose (de la rose tâchée de sang) symbolise la légèreté, la frivolité, l'éphémère.

Nouveau 03/11/2014, 23:49 | Par Cogitabunda en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 11:42

Quelle beauté, ce poème, le Dormeur du val!

Il s'agit cependant d'un soldat, d'un militaire. Rémi ne l'était pas. On peut bien sûr transposer, adapter, extrapoler, scénariser tant qu'on veut mais j'éprouve et conserve personnellement quand même un petit malaise vis-à-vis de cet hommage... ne m'en voulez pas.

Pourquoi ne pas essayer d'en écrire un uniquement pour lui, Rémi ? Parmi ceux et celles qui lui sont proches, je suis sûre qu'il y a quelqu'un qui serait capable d'en écrire un aussi beau.

 

Nouveau 02/11/2014, 11:37 | Par Nicolas Bauchet

Merci pour ce billet, je serai aussi devant le mur de la paix cet après-midi.

Nouveau 02/11/2014, 11:56 | Par leflamand

Sur ces lieux de manifestations et d'usage de la force par les gendarmes, il semblerait qu'il n'y avait pas d'autorité civile, distincte du commandement militaire, et dont la présence, jusqu'ici, me semble-t-il, était légalement nécessaire.

Nouveau 02/11/2014, 13:05 | Par françois périgny en réponse au commentaire de leflamand le 02/11/2014 à 11:56

Il y a une autorité civile : Bernard Cazeneuve, directement responsable, Le Drian, ministre des armées, Manuel Valls, chef du gouvernement, François Hollande, Président Directeur Général.

Nouveau 02/11/2014, 18:16 | Par POJ en réponse au commentaire de françois périgny le 02/11/2014 à 13:05

Le premier ministre est le chef de l'administration selon la constitution.

Ce type ne vaut pas un caramel. Et celui qui l'a mis à la place où il se trouve en est le responsable;

Nouveau 02/11/2014, 20:39 | Par lucas bruxo en réponse au commentaire de françois périgny le 02/11/2014 à 13:05

Ils sont bien Moch, tous ces tristes personnages... Stop à la terreur solférinienne !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Moch#Ministre_de_l.27Int.C3.A9rieur

Nouveau 02/11/2014, 20:50 | Par leflamand en réponse au commentaire de françois périgny le 02/11/2014 à 13:05

Vous ne m'avez pas compris. Sur le terrain, lors d'actions déclanchées par une unité de gendarmes mobiles, une autorité civile  (Préfet, sous-préfet, commissaire de police) doit être présente, afin d'encadrer juridiquement cette unité. Elle fixera la mission et donnera un cadre légal aux actes perpétrés. Son absence est une carence qui peut être juridiquement exploitée.

Nouveau 02/11/2014, 12:12 | Par ELRAYITODELSOL

Merci de cet hommage à Rémy Fraisse

Nouveau 02/11/2014, 12:31 | Par Patricia Tutoy

Merci pour votre texte, infiniment.

Nouveau 02/11/2014, 16:52 | Par Domij en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 12:35

Très beau et émouvant. Merci pour cette vidéo.

Nouveau 02/11/2014, 12:38 | Par Plem

Il est abject et minable de la part d'un gouvernement de recourir à des méthodes notoires de dictatures en salissant immédiatement la victime d'une décision ou acte d'état .

Derrière cette médiocrité morale éclate aujourd'hui publiquement celle du dossier technique du projet , manifestement bidouillé , celle d'un président de conseil général qui se renie minablement , celle de hooligans lançant des cocktails molotov sur les gendarmes et que les organisateurs du mouvement auraient du immédiatement condamner .  Ce n'est pas un gendarme seul qui a appuyé sur la détente , sa responsabilité est très secondaire et sa mise en cause individuelle inadéquate . 

Rémy Fraisse est mort , victime de la volonté et d'intérêts  conflictuels de beaucoup d'autres personnes .

Nouveau 02/11/2014, 16:30 | Par Plem en réponse au commentaire de speedoo le 02/11/2014 à 12:50

je connais ... d'où la "mise en cause inadéquate"  sous entendu si elle reste isolée au lieu de remonter l'échelle hiérarchique ... mais comme je le précise ,  j'ai aussi vu des cocktails incendiaires exploser sur les gendarmes ... c'est une des pires abominations que de vouloir faire bruler vif quelqu'un !

Nouveau 02/11/2014, 18:05 | Par speedoo en réponse au commentaire de Plem le 02/11/2014 à 16:30

Et si les trublions (des infiltrès d'état)n'étaient qu'une manipulation pour discréditer la bataille juste contre la barage.

Nouveau 02/11/2014, 18:05 | Par GMM en réponse au commentaire de Plem le 02/11/2014 à 16:30

 Pourquoi la police ne fait elle pas de sortie rapide dont elle a la maitrise ( elle l'a bien fait pour ramasser un mort) pour arrêter les lanceurs de coktails Molotov ?

Combien en a t elle arrêté en flagrant délit ? 

Combien de lanceurs de coktails Molotov sont ils devant la justice ?

Curieux d'avoir des réponses. 

Nouveau 02/11/2014, 18:14 | Par POJ en réponse au commentaire de GMM le 02/11/2014 à 18:05

Très bonne observation.

Pour casser du jeune et faire des procédures pour outrage, ils sont performants. Pour empêcher des casseurs d'agir, ils le sont beaucoup moins.

Je m'attends à ce qu'on nous dise que les casseurs sont des flics en civil, comme cela s'est déjà fait : http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/10/25/sur-le-web-des-rumeurs-croissantes-autour-de-policiers-casseurs_1430775_3224.html

Nouveau 02/11/2014, 18:20 | Par GMM en réponse au commentaire de POJ le 02/11/2014 à 18:14

C'est une pratique éprouvée, l'infilitration des "casseurs". Des précedents mais comme par hasard ils sont imprenables...... 

aller voir sur Google, "manifestations , infiltrations police", de nombreux témoignages. 

Nouveau 02/11/2014, 18:18 | Par juan23 en réponse au commentaire de speedoo le 02/11/2014 à 12:50

+1

Nouveau 02/11/2014, 20:28 | Par Sylvia RIOT en réponse au commentaire de juan23 le 02/11/2014 à 18:18

J'ai déjà publié un commentaire dans ce sens et rappelé notamment la participation directe de Neuwirth aux manifs d'Alger du 13 mai 58 qui a amené de Gaulle au pouvoir.Comme quoi, votre hypothèse est plus que possible...Neuwirth ne s'en cache même plus

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/05/13/01005-20080513ARTFIG00413-le-mai-et-le-retour-du-general-de-gaulle.php

"J'ai fait réquisitionner des camions avec haut-parleurs qui ont sillonné Alger pour appeler à la manifestation de ce fameux 13 mai"

Nouveau 02/11/2014, 20:31 | Par homemade en réponse au commentaire de speedoo le 02/11/2014 à 12:50

Tout à fait ce gendarme n'a même pas éccopé d'une suspension ! Il devrait être viré à vie de l'armée et de la police,l e préfet et Carsenac ainsi que le ministre de l'intérieur devraient démissionner après une affaire aussi dégueulasse, mais non : RIEN !

Allons nous laisser faire ça ?

 

Nouveau 02/11/2014, 12:58 | Par vergogne

Où est le corps de ce jeune homme et pourquoi sa famille n'a-t-elle pas encore pu le voir ?

Nouveau 02/11/2014, 13:04 | Par suzanne coulet

C'est un très beau texte, très émouvant. On pense à ses parents, à sa copine et à lui injustement assassiné si jeune.

Nouveau 02/11/2014, 13:12 | Par genevieve campo

Merci, pour ce discours plein de dignité face à l'obscénité.

Nouveau 02/11/2014, 13:28 | Par Françoise de Salve

Merci pour ce bel hommage à Rémi Fraisse dont l'assassinat par le pouvoir restera gravé à jamais dans nos mémoires. Arié Alimi, la noble cause que vous défendez force l'admiration ! Vous avez tout mon soutien dans ce dur combat qui vous attend.. Bon courage ! Mes pensées vont également vers la famille de Rémi si durement éprouvée.

Nouveau 02/11/2014, 13:39 | Par Marcopol

Bonjour Arié, que pense l'avocat que vous êtes des enquêtes (ou des absences d'enquêtes) sur les casseurs ?

On entend des proclamations martiales sur l'ordre républicain, mais quid de la volonté de faire la lumière sur les agissements des groupuscules violents ? Cela fait des années qu'on nous parle des casseurs, et l'on voit peu ou pas de résultats. 

Nouveau 02/11/2014, 14:22 | Par diaslaki en réponse au commentaire de Marcopol le 02/11/2014 à 13:39

L’existence des casseurs ne fait aucun doute doute. A quelle cause rendent-ils service ? Pourquoi le gouvernement dénonce -t-il verbalement des agissements violents sans engager réellement une action  contre eux ? Sans doute parce qu'ils sont des idiots utiles en permettant au gouvernement de tisser la toile de la peur et de développer un sentiment d'insécurité pour des manifestants pacifiques (avec comme message à peine voilé: restez chez vous vous risquez gros, courbez l'échine sans protestation qui restera vaine et attentatoire à votre liberté ou plus...). La honte est sur un tel gouvernement qui ne remplit pas sa mission de défense des citoyens  et du bien commun et qui glisse insensiblement vers une dictature sournoise.

Nouveau 02/11/2014, 15:14 | Par QUASAR-17 en réponse au commentaire de diaslaki le 02/11/2014 à 14:22

Les casseurs sont plus souvent des idiots payés par l'oligarchie.

Nouveau 02/11/2014, 15:15 | Par Marcopol en réponse au commentaire de diaslaki le 02/11/2014 à 14:22

C'est aussi ce que je pense, mais un avis professionnel pourrait apporter de la consistence au débat. D'où la question à l'avocat : y-a-t il laxisme en matière d'investigation casseurs ?

Dans le débat public consécutif à la mort de Rémi Fraisse, a-t-on entendu des exigences pour qu'une investigation "casseurs" soit menée ?

Il ne s'agit pas de minimiser les violences policières, il s'agit d'agir sur tous les fronts. Il ne faut pas laisser installer l'idée (propagée par les médias) que les manifestations sont toujours accompagnées de violences.

Nouveau 03/11/2014, 02:00 | Par WataYaga en réponse au commentaire de Marcopol le 02/11/2014 à 15:15

Si j'en crois ma petite expérience, lorsqu'ils trouvent des casseurs" et les font passer devant la justice ce sont la plupart du temps des personnes qui n'étaient même pas dans les manifs mais qui avaient le "bon" profil (souvent immigrés et de préférence de banlieues quand les manifs se passent à paris...)

J'ai assisté par hasard, lors d'une manif de lycéens croisée par hasard à deux scènes qui m'ont révoltée : l'une concernait un groupe de personnes cagoulées cassant la vitrine d'un magasin et partant aussitôt. Des jeunes se sont approchés, sont entrés et immédiatement des policiers sont venus les arrêter. Cela a crée un mouvement de panique et j'ai été entraînée jusqu'à un pont : de nombreux gamins s'y sont engouffrés mais le pot était fermé de l'autre côté et les gamins se sont faits massacrés par la police en embuscade.

Les infos ont donné une toute autre version de ces évènements mais le casse du magasin avait été filmé et l'impasse a été vite faite dessus. Comme je ne me souviens plus de la date de la manif je ne peux pas faire une recherche Internet...enfin, si je viens de la faire car je me suis souvenue que c'était lors d'une manif contre le CPE  et j'ai trouvé ceci sur Wikipédia qui va un peu dans le sens de ce dont j'ai été témoin : 

"En raison de la présence massive de journalistes et photographes le long des cortèges de manifestants, plusieurs actes de violence policière sont mis en évidence. Les médias retiennent surtout le cas de Cyril Ferez, grièvement blessé le 18 mars2006 par les forces de l'ordre et tombé de ce fait dans un coma de 3 semaines[20].

Parallèlement, un certain nombre de violences sont imputées à l'inaction des forces de l'ordre, laissant à dessein des encagoulés attaquer et voler les manifestants (violences sur l'Esplanade des Invalides soldant la manifestation du 24 mars 2006 par exemple[21],[22]).

La mémoire populaire est courte mais ces faits sont récurrents dès que le système se sent en danger : il faut décrédibiliser les luttes.

Une autre technique - et des ami/es BCBG l'ont vécue à leur grand dam (et dois-je l'avouer à ma grande satisfaction parce qu'ils se gaussaient de moi lorsque je leur en parlait) - consiste à boucher les issues de telle façon que les manifestants ne puissent sortir de la manif ce qui a mis ces ami/es d'autant plus en colère qu'ils ont assisté impuissant au tabassage d'un groupe de jeunes basanés qui étaient bbien moins virulents qu'eux. Depuis, ils sont devenus plus méfiants concernant les infos...

Je pense aux parents de Rémi et aussi à sa fiancée. La mort d'un être aimé dans de telle conditions est déjà insupportable mais les propos tenus à son sujet ne peuvent que rajouter à cette souffrance infinie. C'est ignoble juste après les honneurs malodorants répandus comme une tâche de gazoil concernant une autre mort d'un pollueur et exploiteur sans vergogne. Le contraste est tellement odieux.

 

Merci pour ce billet courageux qui remet les choses à leur juste place.

Nouveau 02/11/2014, 13:59 | Par simoneb

Merci . Pour lui, pour eux, et pour nous tous .

Nouveau 02/11/2014, 14:01 | Par patricia rivat

Un des premiers, malheureusement je crains , qu il ne reste plus que la révolution et toutes les violences que ca va entraîner, dégoûté les trentenaires, mais les touts les autres, toutes les générations ont même sentiment, une justice exemplaires pour le peuple, et une justice conciliante pour les politiques qui nous volent, et tuent nos enfants,

Sincères condoléances a la famille et amisnc

Nouveau 02/11/2014, 14:22 | Par FENNA BAOUZ

+++++++++ quelle justesse ce texte!

Nouveau 02/11/2014, 14:37 | Par francis barban

décidément les Alimi (ici sans le H du monde diplomatique) sont le gage de textes courts et justes. Merci d'avoir osé parler du droit républicain. J'adhère donc entièrement à votre texte magnifique.
CSOJ après son raté sur Dieudonné, a récidivé et donc signé. N'en attendons désormais rien
Quant aux écolos dans ces commentaires qui crachent sur Mathieu Burnel je ne les considère pas mieux que CSOJ.
J'ai 57 ans et je suis 100% en accord avec son intervention. Ceci dit pour indiquer que ses propos ne visaient pas une tranche d'age, mais un état d'esprit.
Ces gouvernements américano-européens ne laissent plus aucun choix. Se battre ou se soumettre. Nous aussi nous devrons soit faire face sinon faire semblant de n'avoir rien vu (comme les commentaires d'"écolos" qui ont déjà retourné leurs vestes)
Merci à Arié et à Mathieu de nous représenter ainsi.

Nouveau 02/11/2014, 15:04 | Par Maurice Casna

Très beau texte et je suis entièrement d'accord avec vous.

Je vous remercie de l'avoir évrit.

Amicalement,

Nouveau 02/11/2014, 15:07 | Par 9exfkhcc

Merci d'etre le porte parole de ce que ressentent les citoyens, la déshumanisation progressive de nos sociétés.

Merci pour Rémi Fraisse.

Nouveau 02/11/2014, 15:29 | Par ALPH27

Bravo pour cet article ainsi que la vidéo de Mathieu Brunel.

L état  s éloigne de plus en plus de ce qui fut sa légitimité , à savoir , la révolutionde 1789 .

Voyez par vous meme les mots de LIBERTE EGALITE FRATERNITE des frontons de nos mairies n ont plus cours détournés de leurs sens premiers au profit excusif de qlq poignées de nantis protégés par l état et ses militaires.

La démocratie n a plus que le nom , sans réaction de tout le peuple , les sans dents , tant hais pas la classe dirigeante et les riches , sans réaction , révolution du peuple nous allons vers des dictatures .Réveillons nous avant qu il ne soit trop tard

Nouveau 02/11/2014, 15:48 | Par Pascal Maillard en réponse au commentaire de ALPH27 le 02/11/2014 à 15:29

Il faut aussi regarder cette autre vidéo de Mathieu Burnel.

Nouveau 03/11/2014, 02:36 | Par SaintJohn en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 02/11/2014 à 15:48

L'ensemble de l'émission est à regarder tant elle démontre que l'establishment est dans un monde déconnecté d'une parole vive, sincère et réfléchie.

Mathieu Burnel y a été attaqué par l'ensemble des participants sauf son jeune voisin philosophe. Il dit les tentatives d'une recomposition sociale fondée sur la réappropriation "minimale" de sa propre vie,  Il est en résistance contre un ordre établi pour le confort d'une minorité. 

En face une Morano socialiste enrégimentée dans des certitudes policières communes, un Pascal Brukner toujours dans le même registre depuis "le sanglot de l'homme blanc", une Corinne Lepage gentillette et consensuelle (ce qui ne l'a pas empêché de checher à piéger Mathieu Burnel), un vieux barbon distingué d'on ne sait quelle distinction et qui ne racontait que des salades avec la morgue de ceux qui sont reconnus, un technocrate débonnaire enfin.

Très instructive cette émission vraiment sur l'incapacité à penser ,de cette vieille équipe réunie pour l'occasion, les évolutions sociales et politiques dont la préoccupation écologique n'est qu'un aspect.

SJ

Nouveau 02/11/2014, 15:54 | Par mon truc

Cette émission était extrèmement violente. Mathieu Brunel réunissait les avis contraires contre lui. Il avait bien du mal à exprimer ses points de vue tant les autres voulaient le contredire et l'attaquer, parfois en déviant ses idées. Ils faisaient de lui un casseur comme il y en a toujours dans les manifs (il y a quelques années, leur meneur portait la fameuse écharpe jaune des queues de manifs!). si écoeuré qu'il a quitté le plateau...La déléguée du PS n'avait que l'isolation des logements à la bouche, quelques nostalgiques de l'ordre établi grognaient énergiquement, Corine Lepage tenait la route. Cette émission méprisante me rappelle celle où DSK toisait Olivier Besancenot...pas d'égalité dans ce faux débat inutile et même néfaste. 

Nouveau 02/11/2014, 16:28 | Par Letoine2 en réponse au commentaire de mon truc le 02/11/2014 à 15:54

Ce débat et très utile, très très utile. Il a permis de voir (via l'émission mais aussi la mémoire internet, lecteurs de médiapart,... donc un public qui peut devenir très large rapidement) ce qu'on aura vu nulle part ailleurs dans les médias, une tribune pour un Burnel, cela fait que certains vont basculer, quelques uns de plus, d'autres vont s'interroger car ils vont juste découvrir qu'un Burnel existe, et s'il existe c'est que d'autres existent aussi dont ils ignoraient l'existence jusque-là. J'en fais parti. Je ne sais pas si je suis clair...

Nouveau 02/11/2014, 16:04 | Par aline Louangvannasy

Merci beaucoup.

Nouveau 02/11/2014, 16:07 | Par aline Louangvannasy

Merci beaucoup. Cette mort tragique appelle à la décence et à la retenue. Ce jeune homme qui ressemble à tant d'autres de sa génération aurait pu être notre enfant.

 

Nouveau 02/11/2014, 16:23 | Par René Magniez

> Je suis désolé de dire cela, je ne suis qu’avocat. Je ne devrais pas parler de ce qui me dépasse, de ce qui dépasse mon champ d’action, le droit.

En effet. Gardez les effets de manche pour le prétoire. Innocent

Nouveau 02/11/2014, 16:40 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de René Magniez le 02/11/2014 à 16:23

le reac de sarvice sur MDP arrive anti ecolo,pro ogm pro tecno ,brrrrrrrr ,passez votre chemin ici on defend la vie ,vous êtes du côté des morts vivants,grrrrrrr, nous sommes tous a Testet,un peu de dignité .

Nouveau 02/11/2014, 17:08 | Par René Magniez en réponse au commentaire de Ourse Blanche le 02/11/2014 à 16:40

Quel mauvais goût. Ce n'est pas le meilleur moment pour parler de morts-vivants...

 

Nouveau 02/11/2014, 17:14 | Par JCharles en réponse au commentaire de René Magniez le 02/11/2014 à 17:08

Vous êtes plutôt mal placé pour parler de mauvais goût, à voir votre commentaire plus haut...

Nouveau 02/11/2014, 18:02 | Par Pistoff en réponse au commentaire de René Magniez le 02/11/2014 à 17:08

Bien sûr que si c'est le moment ! C'est la toussain et halloween.

Nouveau 03/11/2014, 02:07 | Par WataYaga en réponse au commentaire de Ourse Blanche le 02/11/2014 à 16:40

Je dirais plutôt l'immondice de service a accompli sa tache nauséabonde. C'est à peine croyable de lire ce qu'il écrit !

Nouveau 03/11/2014, 07:32 | Par René Magniez en réponse au commentaire de WataYaga le 03/11/2014 à 02:07

Plutôt que de dire des âneries et des insultes sans réflechir, relisez ce qu'écrit l'avocat, professionnel du droit et non pas membre de la famille. Je vous donne une piste : imaginez que l'auteur soit un médecin qui parlerait du fils décédé de ses patients.

Nouveau 03/11/2014, 08:22 | Par WataYaga en réponse au commentaire de René Magniez le 03/11/2014 à 07:32

Justement, l'auteur de ce billet n'est pas médecin mais avocat. Et je viens de relire ce qu'il a écrit à propos du droit qui a été bafoué moult fois pae ceux-là même qui sont censé le faire respecter et cela au plus haut niveau de l'état.

Rémi Fraisse est victime, même après sa mort et donc ceux qui l'aiment avec lui, de l'acharnement inconcevable de politiques qui se sont mis au service des puissances de l'argent et qui le traitent ignoblement pour que nous fassions l'impasse sur leurs responsabilités.

Ils ne respectent aucune forme de droit et encore moins celui non écrit et qu'ils ont lourdement invoqué pour tenter de nous faire oublier qu'une autre personne décédée n'était pas aussi vénérable - sauf à être des leurs, ce qui veut tout dire de leur trahison - que l'excès des honneurs dont ils l'ont fait bénéficier aurait voulu le faire croire au bon peuple ignare.

La moindre des choses - en tant que représentants de l'état, ils devraient être des modèles - aurait été qu'ils montrent un exemple de cette retenue qu'ils ont voulu imposer et ne tentent pas de camoufler leur implication en salissant la mémoire de leur victime. Car si le gendarme a été le bras armé qui a donné les ordres de cette violence aussi insensée que leur projet est absurdement déstructeur ?

Alors, je maintiens : vos propos sont abjects et choquantss.

Nouveau 03/11/2014, 09:29 | Par René Magniez en réponse au commentaire de WataYaga le 03/11/2014 à 08:22

Bon, tentons une autre approche. Imaginez que l'auteur soit un juge qui parlerait de la victime d'une affaire qu'il instruit.

Nouveau 02/11/2014, 16:59 | Par Domij

Pourquoi ne rendent-ils pas le corps de Rémi à sa famille ? Je ne comprends pas. 

Au-delà de la douleur de la perte de leur fils, compagnon, frère, c'est une véritable torture, au bout d'une interminable semaine.

Nouveau 02/11/2014, 18:00 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de Domij le 02/11/2014 à 16:59

Vous ne comprenez pas,et bien vous êtes naive!!

Nouveau 03/11/2014, 09:01 | Par jean63 en réponse au commentaire de Domij le 02/11/2014 à 16:59

Vous ne comprenez pas mais eux ils savent.

Leur but est bien défini : pour magouiller avec ce corps ( putréfaction ..etc qui fait disparaitre les traces de blessures ).

Voir mes commentaires plus bas sur ce qu'ils ont fait avec le corps de mon fils.

Nouveau 02/11/2014, 17:37 | Par Régis MOLLARET

Ne jamais oublier que nous avons les élites que nous méritons. S'ils se sont approprié tous les pouvoirs nous les avons soutenus dans la mesure ou nous avons considéré que protégeant les grandes fortunes ils travaillaient aussi pour les classes moyennes. Nous avons voté pour eux et nous continuerons à le faire pour protéger les intérets d'une minorité. Les prolétaires n'existent plus. Ce sont maintenant des exclus, plus de 10 millions. La bourgeoisie domine et lorsqu'elle comprendra enfin qu'elle a été trompée, la désillusion sera grande. Mais ce sera trop tard et il n'y aura qu'elle même pour la plaindre. Pendant ce temps les exclus se seront multipliés et les pouvoirs politiques, économiques et les forces de l'ordre auront été entrainés pendant des années pour les mettre à la raison (d'état) et protéger les affaires, les plus riches et leurs suppôts. Que seront devenus nos enfants.

Nous ne sommes qu'au début de cette évolution. Elle a commencé il y a 20 ans. Elle se poursuit, mais attention elle s'accélère.

Nos hommes d'État ont raison. Il n'y a que la force et la terreur qui leur permettra de poursuivre leur politique inégalitaire et destructive. Notre situation a une certaine analogie avec celle qui a précédé 1848 et la commune. La victoire sera, quoiqu'il advienne, celle du peuple et nos dirigeants, gauche et droite confondues, auront le sort des dictateurs africains.

Nouveau 02/11/2014, 17:39 | Par seth

Il n'est pas dans mes habitudes d'encenser les plaidoiries mais je dois reconnaître que c'est un bon et beau billet.

(A l'exception de la conclusion un peu trop fleur-bleue) Clin d'œil

Justes mots, juste pudeur. Approuvé.

Nouveau 02/11/2014, 17:43 | Par zolive

Merci beaucoup Arié.

Nouveau 02/11/2014, 17:51 | Par Pistoff

Cet article est enfin un grand bol de fraicheur apaisante, face à cet afflux de "com" politico-médiatique prompte à répéter en boucle et comme un Mantra la logorrhée du 1er et du ministre de l'intérieur.

Mais bon participer à un gouvernement dirigé par un monarque qui n'aura pas résisté une seconde à la finance, ayant dès sa prise de fonction mis en oeuvre le contraire de ce qu'il avait dit qu'il ferait. Comment espérer de ce nid de vipères !

Nouveau 02/11/2014, 18:11 | Par diaslaki en réponse au commentaire de Pistoff le 02/11/2014 à 17:51

Il n'y a rien à espérer de ce nid de vipères. Un nid de vipères se détruit.

Nouveau 02/11/2014, 18:19 | Par la dame du bois-joli

si la police n'a pas rendu le corps, c'est qu'ils ont toute latitude pour faire ce qu'ils veulent du corps

les parents doivent exiger une contre-expertise avant de conduire Rémi jusqu'à sa dernière demeure pour savoir ce qui s'est vraiment passé

il y aura un avant-Rémi et un après-Rémi

la douleur, la colère, l'écoeurement sont grands, aps d'oubli, ni de pardon, oui cet état est assassin et merci de l'avoir dit

il ne doit plus y avoir sur le sol français de projets qui commencent sans autorisation, ni des escouades de gendaremes qui abusent de leur pouvoir pour insulter, menacer, semer la panique, puis tuer

c'est à nous tous de rester vigilants et de prendre la relève partout où des projets insensés nous sont imposés

Nouveau 03/11/2014, 08:55 | Par jean63 en réponse au commentaire de la dame du bois-joli le 02/11/2014 à 18:19

Voir ci-dessous, j'explique comment le Parquet, la gendarmerie et la médecine légale ont procédé de la même manière pour la mort de mon fils Jean-Eudes.

 

Je demandais toutes les semaines quand on nous rendrait le corps....ça a duré 2 mois 1/2 pour vérifier par tests ADN que le corps était bien celui de mon fils. Inhumation le 8 décembre 2008 ...

 

Ils gardent volontairement le corps pour faire disparaitre des traces par putréfaction .

 

Ces gens-là sont des MONSTRES INHUMLAINS qui méprisent le peuple et nos enfants.

 

Nouveau 03/11/2014, 08:55 | Par jean63

Merci Arié pour ce beau texte.

 

Rémi passe par les mêmes circuits que mon fils Jean-Eudes dans la nuit du 25 au 26 septembre 2008 à Toulouse.

 

Le Parquet de Toulouse a eu le même comportement envers nous, la famille de Jean-Eudes : le corps a été gardé 2 mois 1/2 ( inhumation le 8 décembre 2008 )sans que nous ayons pu voir le corps.

 

Ils l'ont laissé volontairement se putréfier hors d'un box refrigéré afin d'obtenir des photos dégradeés du corps et des analyses fausses lors de la 2ième exhumation le 17 november 2008 (autropsie demandée au procureur et pas réalisée).

 

J'ai expliqué en détail tout ce qui est arrivé pour mon fils : mêmes méthodes de la gendarmerie, de la médecine légale et de la Justice.

Toulouse est spécialisée dans ce genre de manipulations pour cacher la vérité ( femmes "suicidées" lors de l'affaire Alègre )..

 

Je ne veux pas polluer ce billet avec mon affaire. Merci de me suivre sur mon blog.

 

Je suis avec vous tous pour la mémoire de Rémi qui est allé rejoindre Jean-Eudes.

 

Ils avaient le même profil psychologique : non violents, aimant la nature et les animaux, ... des jeunes très bien qu'on assassine.

  

Nouveau 03/11/2014, 15:12 | Par jean ai marre

Monsieur Arié ALIMI, vous écrivez ; ''Je suis désolé de dire cela, je ne suis qu’avocat. Je ne devrais pas parler de ce qui me dépasse, de ce qui dépasse mon champ d’action, le droit. ''  Permettez moi d'être aussi désolé, pourquoi ternir votre beau texte par cette phrase ? Vous aussi vous avez peur  et avancez à petits pas ?  Vous êtes un citoyen avant d'être avocat, donc, qu'est ce qui vous dépasse ? Et moi qui ne suis même pas avocat, où est mon champs d'action ?

Béatrice, Josiane, Blanche, Homemade, vous m'avez fait l'honneur de me répondre et à mon tour , je suis désolé , mais la violence n'a jamais rien réglé . Elle permet juste une trêve entre combats . Demain cette violence sera à nouveau sur le terrain , comme elle y est depuis tant d'années . L'Etat policier , nous l'avons déjà connu.  Lorsque les CRS chargent les salariés des mines de charbon, lorsque les appelés du contingent se mettent sous le train pour lutter  contre la guerre d'Algérie,contre les mouvements d'étudiants, contre les manifestant de Creys-Malville , contre les libertés des femmes, contre les grévistes d'usines occupées  etc.. Qu'avez vous fait lorsque Alliot Marie a regroupé la Gendarmerie , la police et l'Armée ? Pourquoi les casseurs sont ils présents et qu'on ne les trouve jamais ?  Pourquoi n'y a t il jamais de procès contre les casseurs ?

Pourquoi dire : '' qu'il n'y a plus d'élus capables de voter quoi que ce soit de démocratique '' et faire appel à eux pour donner la souveraineté au peuple ?

La violence n'était pas du coté des écolos pacifistes. Elle était du coté des cons, qui viennent foute la merde  avec du matos adapté .C'est aussi ça qu'il faut dénoncer .

Ne tombons pas dans le piège , qui gagne à foutre la trouille ? Qui roule pour qui ? Car à la fin c'est le FHAINE qui va tirer les marrons du feu .

Tout comme vous, comme ses copains je suis triste et ne supporte pas la mort de Rémi , ce jeune qui ressemble à mes petits enfants. Plein d'idéal, et sûr de sa cause .

Alors, ne mélangeons pas tout . Oui les politiques locaux son fautifs. C'est le fiefs des mandarins,Droite et PS , ils maintiennent leur ré-élections avec des promesses de subventions .

  Alors, démission de Hollande, de Valls, de Caseneuve ,de Carcenac, de ... et après ?  Rappelez vous mai 68, et en juin , nous avions De Gaulle et un hémicycle de droite, et les Français partaient en vacances !

Ne nous trompons pas de colère, ne nous trompez pas , ne nous envoyez pas sur des fausses pistes . Il faut nous prendre en main, dénoncer le discours fataliste entretenu par les médias . Militer et obtenir un vrai pouvoir démocratique, pas de simulacre comme ces enquêtes publiques, ou ces référendums bidons sur les traités européens !

Ne nous opposons pas entre nos multicouches fragmentées de notre société, mais ensemble, combattons par les lois démocratiques:  la classe possédante, celle qui s'octroie, l'eau, l'air et les richesses produites au détriment de la classe des opposants , celle qui les crée.

 

Nouveau 02/11/2014, 18:52 | Par Annie Madarasz-Bauchet

                                    Président Hollande, ministres, élu-e-s

 

Quand je pense qu'un Bernard Tapie a le soutien d'oligarques, Rémi à coté est plus qu'une victime, il est devenu le symbole de l' état français corrompu. Difficile de croire que tous les chantiers qui assassinent la nature soient pour le bien commun.

 

Président, Ministres, élus de tout bord honte à vous, vous piétinez tous les jours les valeurs républicaines.

 

Vous agissez  comme des puissants qui ont peur et qui ont perdu toute légitimité face aux populations qui ont bien l'intention de ne pas se laisser écraser.

Nouveau 02/11/2014, 19:22 | Par JeanPaul Bautz

Merci à Arie Almi pour son texte

Je n'ai pas pour habitude de participer à un quelconque courrier des lecteurs - trop de bétises ( instumentées- "trolliséees" ou non) s'y disent.

Je considère comme totalement indécente la réaction de Mr Valls "Les violences sont une insulte à la mémoire de Rémi Fraisse" et la considédation des manifestations comme étant " anti démocratique"

Seule sortie possible pour Valls et son ministre de l'intérieur (voire celle de l'écologie) : la démission !

Mr Valls veut renommer le PS ? Une variation possible à partir

 de SFIO ( à moderniser) et à placer sous le haut patronage moral de Jules Moch et et Guy Mollet

JPB

 

Nouveau 02/11/2014, 19:37 | Par Jacques DEBARE

L'injustice ou l'absence de justice est probablement le sentiment le plus commun a tous les hommes et femmes quelque soit leur age ,leur couleur de peau ,leur education et leur milieu social.

Maitre Alimi merite notre consideration et soutien indefectible.

Je voudrais pouvoir ecrire avec la meme noblesse d'esprit et communiquer mes sentiments profonds de revolte avec autant de grace et de vigueur.

Je rends hommage a son courage et a sa determination et je souhaite au parents de Remy la force de caractere pour ne pas sombrer dans cette chienlit.

Pourra-t-on dire un jour que justice sera servie? Qui sait ?

 

Nouveau 02/11/2014, 19:44 | Par MAUI

merci pour ce texte..............

la rage peut aussi être interne et ne pas s'extérioriser, je suis en rage depuis le 25/10.............avec la peur terrible qu'effectivement, cet état qui a armé son bras contre tous ceux qui contestent les décisions de cette oligarchie n'essaie de nous enfumer comme ils le font dans les médias depuis le 25/10. On sait bien que c'est Valls, par la main d'un gendarme, qui a tué Rémi en lui envoyant (quel courage!) une grenade dans le dos! un assassinat d'état légal!

Rage que les mensonges volontaires (et supervisés d'en haut, à n'en pas douter!) des médias engendrent des démonstrations de violence insupportables comme certaines pages facebook incitant à la haine des jeunes écologistes, et glorifiant l'armée...........

Rage et crainte que les responsables ne soient JAMAIS PUNIS! 

Rage face à la douleur extrême de la famille qui ne peut même pas voir son enfant mort!

quel gouvernement dictatorial! on attend quoi, dites, pour nous révolter, pacifiquement et démocratiquement, s'entend!

Nouveau 02/11/2014, 19:53 | Par gbrandy

Dans son intervention, Mathieu Burnel a évoqué le Club de Rome.
Voici une synthèse du fameux rapport de 1972 :
http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html
A lire...

La survie de l'humanité est en jeu. Que ça nous plaise ou non. Les questions ne peuvent plus être écartées. Impossible de se voiler plus longtemps la face, même si ça nous dérange.
La croissance ne sera peut-être qu'une courte parenthèse historique de quelques siècles, une bulle soutenue par le gaspillage des ressources naturelles avant l'effondrement du monde industriel. Notre économie ne prend en compte ni la valeur des ressources non renouvelables que nous prélevons, ni la valeur des ressources renouvables que nous dégradons. Elle est donc tout sauf raisonnable. Et la vieille garde dirigeante nous sert en boucle la "CROISSANCE" comme une religion, comme un leitmotiv magique !
Tout cela va s'écrouler et eux avec, emportés par les évènements. Sur ce point je pense que Mathieu Burnel a profondément raison.

Alors, si nous en sommes là, si l'urgence en est là, ceux qui luttent ont raison. Je ne parle pas des casseurs, mais de ceux qui essaient de s'opposer à cet ordre dominant dévastateur. Ce sont des résistants, au sens noble du terme.
Un jeune homme qui pensait probablement cela a eu le courage de mettre sa vie en jeu pour nous défendre tous. Il y a perdu la vie.
Je lui témoigne mon respect.

Nouveau 02/11/2014, 20:10 | Par Catherine Lougovoy

Merci sincèrement  .. c'est trop pénible d'entendre traiter de "terroristes" ceux qui n'entendent pas rester "dociles" devant les abus de pouvoir et autres intérets privés ... et qui "meurent "pour ces idées là.

Nouveau 02/11/2014, 20:23 | Par SaintJohn

Il apparait de plus en plus clairement que les circonstances de la mort de Rémi Fraisse ont été falsifiées dès le moment irréversible de sa mort.

La complicité, dans l'oeuvre de falsification, du pouvoir à l'échelon national, fait de cet acte un crime d'Etat.

SJ

Nouveau 02/11/2014, 20:35 | Par homemade en réponse au commentaire de SaintJohn le 02/11/2014 à 20:23

L'article du Monde intitulé Mort de Rémi Fraisse : le sac à dos, pièce-clé, reste introuvable est particulièrement ignoble et reflète l'ignominie de la presse aux ordres.

Nouveau 02/11/2014, 20:43 | Par jean63 en réponse au commentaire de SaintJohn le 02/11/2014 à 20:23

 falsifiées

oui c'est bien le mot car aucune trace de grenade sur le corps c'est impossible.

Nouveau 02/11/2014, 21:26 | Par Ivan Villa

Émotion et non violence pour l'hommage à Rémi, à notre frère d'arbre. Paris mur de la Paix.

 

 Permalien de l'image intégrée

Permalien de l'image intégrée

 

Permalien de l'image intégrée

 

 

Nouveau 03/11/2014, 00:09 | Par Mandrake en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/11/2014 à 21:26

«s'il ne reste le choix qu'entre la violence et la lâcheté, je préfère la violence».

Gandhi

Nouveau 03/11/2014, 03:27 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Mandrake le 03/11/2014 à 00:09

La violence physique est l'arme du peureux... et le peureux trouvera toujours plus lâche que lui. 

Nouveau 02/11/2014, 22:01 | Par [email protected]

Dans tous les pouvoirs, il y a des choix à faire .....Et comme  le parti de gauche n'est pas prêt d'être au pouvoir.....

....personnellement je ne préfère pas le temps où Sarko débarquait le premier  sur les lieux entouré d'une meute de caméra et disait "la vérité, sa vérité " ....

...ou encore ce  ministre de l'intérieur s’esclaffant  "on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ...

C'est certainement la première fois dans l'histoire de la Veme que 3 jours après on sait ce qui s'est passé ....N'en déplaise  aux censeurs, borgnes ou aveugles....

 

Nouveau 02/11/2014, 23:06 | Par SaintJohn en réponse au commentaire de [email protected] le 02/11/2014 à 22:01

Je pense que vous vous trompez , et il est justement très grave de constater que ce pouvoir qui n'est pas celui de Sarkozy, est tout aussi capable de mensonges, d'atermoiements, de discours lénifiants ou martiaux,  pour masquer les circonstances de la mort de Rémi Fraisse.

Reprenez l'ensemble des réactions officiels depuis le départ, de la première dépèche AFP sur la découverte d'un corps, en passant par les paroles emberlificotées du procureur, jusqu'aux déclarations "républicaines" en défense des forces de l'ordre par Manuel Valls et Cazeneuve à l' Assemblée Nationale, cet ensemble relayé avec complaisance par la "grande presse", et vous conviendrez peut-être qu'il y a comme un malaise, n'est-ce pas?

SJ

Nouveau 02/11/2014, 22:21 | Par Jean PEROCHE

Merci  pour votre billet , Arié Alimi.

Bon courage. La vérité triomphe toujours.

Nouveau 02/11/2014, 23:04 | Par Jane BELLET

M. Arié Alimi,

Je partage tout à fait votre analyse, merci pour ce texte

Nouveau 02/11/2014, 23:13 | Par jean63

Enfin un avocat honnête et qui dit la vérité.

Nouveau 02/11/2014, 23:44 | Par Jean-Pierre FLACHER

Je suis tout a fait en phase avec le témoignage de Maître Alimi. J'ai un sentiment de dégoût pour ses hommes et femmes politiques qui ne méritent ni respect, ni considération. Ils sont méprisables et devront être jetés à la poubelle de l'histoire.

Merci pour ce message.

Nouveau 02/11/2014, 23:46 | Par bernardbarbeboss

Bon courage c'est le moins que l'on puisse dire, alors qu'il y aurait tant à faire,dans la société pour vous aider.

    Car on voit bien que nous sommes traversés par des courants :corruption des politiques et autres élus, puissance des lobbies, violences ,mépris des citoyens, pauvretés, chomage et que jusqu'à présent les urnes ne servent à rien.

Il semble que nous n 'ayons  plus que la providence..........mais sous quel costume!!!!

Nouveau 02/11/2014, 23:51 | Par Simon Fusté

bravo pour le billet

j'espere que ce sera le dernier sur cette jeune personne décédée. Je trouve abject la récurrence et la récupération de son nom, maintenant accompagnée d'un logo (!).

je pense à la famille, et je trouve que ça manque de dignité.

Nouveau 03/11/2014, 00:18 | Par Dominique C

Tout est dit.
J'ai honte pour le capitaine de pédalo et tout son entourage.
On n'attendait pas grand'chose de ce parti déclinant dont les "ténors" ont renoncé aux idéaux des créateurs.
Du balai! Place à une véritable République, une 6 ème. Et place à tous ces jeunes non-violents qui reprennent le flambeau de leurs aînés.
Le club de Rome: 40 ans déjà! Et tous ces imbéciles d'énarques qui n'ont toujours pas compris...
La planète brûle, et eux, que font-ils?
Ils se plient aux lobbys "agricoles", grands pollueurs devant l'éternel, et grands récolteurs... de subventions.
Voir également la magnifique lettre de ce "paysan agronome" qui siège au Conseil Général de Poitou-Charentes: Benoît Biteau.

Nouveau 03/11/2014, 00:49 | Par Pierre LASSALLE

Il n'y a pas un jour où ce gouvernement ne me donne pas la nausée.

Mensonges, Travestissement de la vérité, Absence total du sens de l'intérêt collectif, Absence de courage, la liste est sans fin... Nul n'est parfait mais là on atteint le summum de la tromperie d'un vote.

Hommage à Rémi FRAISSE pour son courage et pour tout ce que le don de sa vie nous apporte à tous !

Puisse sa disparition donner l'envie à tous ceux qui sont couchés et endormis de se lever et de se battre !

La terre est notre bien commun ! Laissez-nous les arbres, le ciel, la terre, l'eau, l'air, nos chemins creux et nos rivières, nos lacs et nos étangs, nos oiseaux et nos animaux !

Nouveau 03/11/2014, 03:18 | Par Luc Rigal

« Ce qui a tué Rémi, c’est la violence Etatique. »

Oui, et nous verrons aux dispositions que prendra, ou non, en conséquence le gouvernement pour la réduire s’il s’estime lui-même représenter la démocratie.

Nouveau 03/11/2014, 09:19 | Par Josiane BLANC en réponse au commentaire de Luc Rigal le 03/11/2014 à 03:18

Oui, c'est vrai, mais un Etat utilisé par des hommes qui n'ont rien de légitime dans ce type d'action. C'est de l'abus de pouvoir. Je crains qu'ils ne soient enfermés dans une illusion mortifère.

Nouveau 04/11/2014, 15:52 | Par Luc Rigal en réponse au commentaire de Josiane BLANC le 03/11/2014 à 09:19

« Abus de pouvoir » ou gestion prévisionnelle des conflits à venir ? Le nombre de nouvelles armes à chaque fois plus dangereuses, certaines testées en situation comme ici, la systématicité progressive de leur emploi, les stratégies d’écrasement des rebellions par la conjugaison des forces de police et militaires (la gendarmerie) et leur augmentation graduelle, des moyens de soutien technique renforcés (drones et autres), tout cela indique l’appréhension de la contestation populaire de masse. Je suis d’accord avec vous quand vous qualifiez la considération sociale de nos hommes d’État d’« illusion mortifère ».

Nouveau 05/11/2014, 09:03 | Par jean63 en réponse au commentaire de Luc Rigal le 04/11/2014 à 15:52

tout cela indique l’appréhension de la contestation populaire de masse


Bien sur ......... l'oligarchie est aux abois. Elle sait que le peuple est remonté à bloc et quand la cocotte minute est sous pression ça peut pêter à tout moment.

Nouveau 03/11/2014, 08:43 | Par Philippe Jolly

Le changement...c'est pire qu'avant...

Nouveau 03/11/2014, 12:41 | Par Dominique C en réponse au commentaire de Philippe Jolly le 03/11/2014 à 08:43

Non, Philippe, je n'irai pas jusque là.
Mais entre les socialos (faux-cialos) et la droite dure, la différence est si minime, dans une situation globale qui s'aggrave, que leur pusillanimité et leur état de déni vis-à-vis de l'urgence écologique, de la puissance de la finance etc...  les condamnent au regard de l'Histoire.

Nouveau 03/11/2014, 21:10 | Par Philippe Jolly en réponse au commentaire de Dominique C le 03/11/2014 à 12:41

Désolé, mais j'ai voté pour le changement avec un certain espoir qui a vite disparu. Et c'est peut-être celà le pire, le désespoir que la grande majorité ressent; on continue de gérer la crise en la faisant supporter par ses victimes et non par ses responsables. Une politique de droite faite par des gens dits de gauche, c'est pire qu'avant!!!

Et que fait-on pour lutter contre la justice à 2 vitesses, contre ses magistrats aux ordres des politicards tricheurs et magouilleurs? On  donne l'indépendance  aux procureurs au lieu de leur donner l'ordre de respecter les lois et établir les vérités dans les affaires dites sensibles !!!

Nouveau 03/11/2014, 21:23 | Par jean63 en réponse au commentaire de Philippe Jolly le 03/11/2014 à 21:10

Et que fait-on pour lutter contre la justice à 2 vitesses, contre ses magistrats aux ordres des politicards tricheurs et magouilleurs?

Rien,  pire ils les protègent.

Nouveau 03/11/2014, 09:14 | Par jean63

Pauvre France. Tout fout le camp.

Pauvre PS qui ne ressemble plus à rien de socialiste.

Ils veulent garder leurs privilèges par tous les moyens.

Nouveau 03/11/2014, 09:56 | Par jean63

Pourquoi le parquet a-t-il tenté de semer une confusion indécente sur les circonstances de sa mort en ne donnant que des bribes d’informations


J'ai connu exactement la même série de mensonges des gendarmes et du Parquet lors de la mort de mon fils découvert mort (cadavre froid) au milieu d'une voie ferrée très fréquentée entre Toulouse et Montauban le 26 septembre 2008.

 

J'ai raconté la suite dans mon blog et je suis soutenu par 120 abonnés de médiapart pour demander un article à médiapart.

 

Dans le même temps je veux demander la réouverture du dossier pour crime. Je cherche un avocat qui relaie mon combat et ma recherche de vérité.

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/010214/jean-eudes-la-famille-demande-la-reouverture-du-dossier-pour-crime

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/291014/jean-eudes-6-ans-de-combat-pour-la-verite-et-des-murs-face-moi

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jacques-lecoq/220914/il-faut-qu-un-journaliste-de-mediapart-parle-de-l-affaire-revelee-par-jean63

 

 

Nouveau 03/11/2014, 10:11 | Par jean63

Y a-t-il attitude plus basse et plus veule ?


6 ans que je subis leur mépris et leurs mensonges. Cette démocratie est gravement malade, construite sur le mensonge.

 

Merci Arié Alimi d'avoir si bien su parler de Rémi et des bassesses des autorités.

 

BAVURES ......... et ça continue ...

 

Nouveau 03/11/2014, 10:18 | Par jean63

Nous les avons blessés, alors qu'ils tentaient simplement de sauver notre patrimoine naturel, eux qui ont cette conscience que nous n’avons plus, à force de vouloir produire et gagner toujours plus.


Ce qui a tué Rémi, c’est la violence Etatique. Un Etat gouverné par des hommes dont la boussole n’est orientée que vers la prochaine échéance électorale,  des hommes motivés par leur stratégie de communication, et qui en ont oublié que l’Etat dont ils sont les représentants n’était finalement qu’une simple fiction destinée en premier lieu à protéger ceux qui avaient accepté de se soumettre à sa violence légitime.


+++++


Nouveau 03/11/2014, 11:06 | Par fgismo

la France n'est pas et n'a jamais été une Démocratie tant qu'on ne renoncera pas à appeler Démocratie son contraire une ploutocratie;rien ne changera vraiment.

Nouveau 03/11/2014, 11:53 | Par louisalfred

Je suis désolé de dire cela, je ne suis qu’avocat. Je ne devrais pas parler de ce qui me dépasse, de ce qui dépasse mon champ d’action, le droit.

Figure de rhétorique ou moment de lucidité ?  Je ne doute pas de votre sincérité mais je ne lis pas dans votre texte  un hommage à Remi Fraisse empreint de l'humanisme qui semble avoir été le sien, mais plutôt, sous couvert de défendre sa mémoire, une attaque d'une virulence extrême contre le Gouvernement, avec des excès polémiques qui seraient déjà pénibles dans le débat politique ordinaire mais qui ne devraient pas avoir leur place ici.

Cela vous vaut une approbation enthousiaste de beaucoup de commentateurs de Mediapart, et la mémoire d'un manifestant pacifique se trouve ainsi associée aux positions extrêmes d'un Mathieu Burnel qui n'attend rien du débat politique et des manifestations pacifiques  et tout des affrontements violents avec les forces de l'ordre.

Nouveau 03/11/2014, 14:26 | Par jean63 en réponse au commentaire de louisalfred le 03/11/2014 à 11:53

N'importe quoi.

L'analyse faite par Arié Alimi est parfaite et bien dosée.

Revoyez votre copie.

Nouveau 03/11/2014, 18:18 | Par René Magniez en réponse au commentaire de louisalfred le 03/11/2014 à 11:53

Je vois que je ne suis pas seul a être gêné par cette dégoulinade de lyrisme racoleur. Rigolant

Nouveau 03/11/2014, 18:35 | Par jean63 en réponse au commentaire de René Magniez le 03/11/2014 à 18:18

Vous connaissez le dossier mieux que Mr Alimi vous ?

Nouveau 03/11/2014, 20:01 | Par René Magniez en réponse au commentaire de jean63 le 03/11/2014 à 18:35

Non, mais la question n'est pas vraiment là. Rigolant

Nouveau 03/11/2014, 20:44 | Par jean63 en réponse au commentaire de René Magniez le 03/11/2014 à 20:01

Elle est où alors ? vous préférez ceux qui encensent les forces de l'ordre pour avoir bien canardé, avec des armes de guerre, des manifestants ?

 

Pour compléter .. ils mentent sur toute la ligne ( je suis bien informé pour mon fils, je sais comment ils procèdent en se cachant derrière la médecine "légale" ..... . enfin  dite légale ..)  =>

___________________

03/11/2014, 20:37 | Par jean63 en réponse au commentaire de WataYagale 03/11/2014 à 19:25

Si l'examen du corps a été aussi bien fait que pour mon fils, attendez-vous à ce qu'il soit mensonger.

 

De plus ils sont spécialistes des magouilles à Toulouse (IML du CHU Rangueil : dans l'affaire Alègre les médecins légistes Bras et Alengrin ont saboté des autopsies sur des corps de femmes -au moins 4 -  assassinées et ont conclu au suicide ).

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/des-meurtres-classes-en-suicides-13-05-2004-2004977220.php

 

Nouveau 03/11/2014, 21:59 | Par René Magniez en réponse au commentaire de jean63 le 03/11/2014 à 20:44

> Elle est où alors ? vous préférez ceux qui encensent les forces de l'ordre pour avoir bien canardé, avec des armes de guerre, des manifestants ?

Ni l'un ni l'autre.

Mais un avocat n'a pas à exploiter l'émotion légitime de cette mort en faisant du faux pathos et des effets de manche sur un forum internet, en racontant n'importe quoi - sachant que personne ne viendra ici le contredire.

Nouveau 03/11/2014, 22:16 | Par WataYaga en réponse au commentaire de René Magniez le 03/11/2014 à 21:59

Ah bon ? Vous faites quoi alors monsieur le juge ? Jusqu'à présent - à part des sarcasmes - je n'ai pas vu que vous et votre confrère vous ayez écrit quelque chose de constructif.

Je ne vois pas de pathos dans la phrase que vous dénigrez mais une ironie subtile et amère émanant justement d'une personne qui connaît la loi !

Mais je ne suis pas prof de français et je vous laisse à votre contresens....

Nouveau 03/11/2014, 22:45 | Par René Magniez en réponse au commentaire de WataYaga le 03/11/2014 à 22:16

> Je ne vois pas de pathos dans la phrase que vous dénigrez mais une ironie subtile et amère émanant justement d'une personne qui connaît la loi !

Une phrase ? Mais c'est tout presque le texte qui est boursouflé et exagéré. Rigolant

Mais si ça vous plait, pourquoi pas - tous les goûts sont dans la nature.

Nouveau 05/11/2014, 11:10 | Par WataYaga en réponse au commentaire de René Magniez le 03/11/2014 à 22:45

Et tous les égouts sont dans la politique sélective du pathos qui moi me débecte - et quand j'en ai marre je ris (copyright Joël Martin) mais c'est pour mieux montrer les dents - même si j'appartiens au clan des sans dents (descendant de la croissance imbécile et assassine).

 


Chanson d'automne

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Nouveau 03/11/2014, 15:28 | Par louisalfred

...parfaite et bien dosée ?

 "Un corps autopsié, malmené, disséqué par la France entière qui se le déchire, comme Damien supplicié en place publique, objet de la toute-puissance de la souveraineté."

M'échappent complètement entre autres exemples la perfection et le bon dosage, (et la décence également) de cette comparaison délirante  à Robert-François Damiens qui subit l'un des pires supplices de l'Histoire de France pour  un coup de canif donné à Louis XV.

Revoyez votre appréciation.

Nouveau 03/11/2014, 20:38 | Par jean63 en réponse au commentaire de louisalfred le 03/11/2014 à 15:28

On aura du mal à se comprendre.

 

Essayer d'imaginer ce qu'ils peuvent faire en allant lire mes billets de blog et on en reparlera beaucoup plus tard car il va vous falloir des dizaines d'heures pour tout lire :

 

.http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/291014/jean-eudes-6-ans-de-combat-pour-la-verite-et-des-murs-face-moi

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/010214/jean-eudes-la-famille-demande-la-reouverture-du-dossier-pour-crime

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/290914/jean-eudes-recapitulatif-de-lenquete-de-jean-lombard-jean63

 

Nouveau 03/11/2014, 15:34 | Par jean ai marre

J'ai posté un premier commentaire le 02 / 11 sur lequel '' j'ai ramassé !' 6 recommander pour 32 déconseiller ! ''

Le suivant qui répondait à mes interlocuteurs a eu 2 recommander !

Qu'est ce à dire ? Si c'est ça le débat démocratique, et bien on est mal barré ! Je conçois que mes propos aient pu choquer, mais alors , faut le dire ! Allez vous m'attendre à la prochaine manif et on va se foutre sur la gueule ? C'est ça le débat ?

Pour ceux qui ne partagent pas , je vais poser deux questions qui me permettra de mieux comprendre les trentenaires.

Lors de l'émission de Tadéi, ce vendredi soir, parmi tout ce qu'a dit    Mathieu Burnel dans sa colère,  j'ai relevé deux points forts que je ne comprends pas  :

-- ''  Nouvelle forme politique ''

-- '' Tenir en échec , tenir en respect la police '''' avec les moyens adéquats  ''

Si vous avez les réponses, je suis preneur .

 

Nouveau 03/11/2014, 17:24 | Par sophie renault

La méprise est d'autant plus terrible que j'ai entendu que le corps à terre à été traîné jusque derrière les rangs des gardes-mobiles. Est-il mort sur le coup ou pas ?!

Nouveau 03/11/2014, 17:51 | Par jean63 en réponse au commentaire de sophie renault le 03/11/2014 à 17:24

Il n'est peut-être pas mort sur le coup effectivement.

J'espère qu'ils n'avaient pas un plan diabolique avec son corps (et ses organes)  avant qu'ils ne découvrent qui il était !

 

Nouveau 03/11/2014, 19:25 | Par WataYaga en réponse au commentaire de sophie renault le 03/11/2014 à 17:24

Bonne question que je me suis aussi posée (sans oser la formuler tellement cela fait mal d'y penser) et que ceux qui procèdent à l'autopsie devraient se poser pour bien faire leur travail.

Nouveau 03/11/2014, 20:37 | Par jean63 en réponse au commentaire de WataYaga le 03/11/2014 à 19:25

Si l'examen du corps a été aussi bien fait que pour mon fils, attendez-vous à ce qu'il soit mensonger.

 

De plus ils sont spécialistes des magouilles à Toulouse (IML du CHU Rangueil : dans l'affaire Alègre les médecins légistes Bras et Alengrin ont saboté des autopsies sur des corps de femmes -au moins 4 -  assassinées et ont conclu au suicide ).

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/des-meurtres-classes-en-suicides-13-05-2004-2004977220.php

 

Nouveau 03/11/2014, 22:25 | Par WataYaga en réponse au commentaire de jean63 le 03/11/2014 à 20:37

La même chose ici : 


http://www.20minutes.fr/france/30455-20040514-france-une-serie-de-meurtres-classes-en-suicides

Très étonnant le peu de réactivité de la justice... L'art d'étouffer ce qui dérange....

Nouveau 04/11/2014, 06:38 | Par jean63 en réponse au commentaire de WataYaga le 03/11/2014 à 22:25

L'art d'étouffer ce qui dérange....


Il y a de bonnes raisons pour celà.

 

Si les médias indépendants voulaient s'en donner la peine, ils trouveraient des sources qui leur expliqueraient ce qui se trame en coulisses notamment à Toulouse  ...... mais on est devant des sujets tabous autour desquels il règne une omerta dangereuse pour notre pays et celà depuis très longtemps (début des années 90 à Toulouse : 191 crimes non élucidés => voir le blog" stop à l'oubli" et Michel Roussel ).


Les 2 médecins légistes n'ont pas été sanctionnés. Mieux encore, Alengrin a été reconduite experte auprès des tribunaux (cour d'appel) comme pour mieux étouffer de nouvelles affaires. 


Nouveau 03/11/2014, 18:21 | Par ALAIN SEVAUX

Merci Arié pour ces mots justes et pour vous lancer dans le combat de la sauvegarde du droit de désaccord et du droit de manifester contre la toute puissance de l'argent. Rendez-justice à ses parents et à sa famille!

Nouveau 03/11/2014, 18:21 | Par ALAIN SEVAUX

Merci Arié pour ces mots justes et pour vous lancer dans le combat de la sauvegarde du droit de désaccord et du droit de manifester contre la toute puissance de l'argent. Rendez-justice à ses parents et à sa famille!

Nouveau 03/11/2014, 22:56 | Par Catherine Grenier

Oui,  Arié Alimi, vous soulignez que la mort de Rémi Fraisse n'est ni un drame, ni une tragédie.  Dimanche et ce lundi, que d'horreurs avons-nous entendues ! Des monstres en cols blancs !

[ ... ]

J'avais lutté pour une idée

Contre des monstres au pouvoir

Dont l'armée était commandée

Par des brigands hideux à voir.

Quand sonna l'heure meurtrière,

J'étais un simple citoyen, [ ... ]

Eugène Chatelain, Jeanne

Chant de notre mémoire sociale.


Tout mon soutien dans votre défense de la famille en même temps que de la mémoire de Rémi.

Nouveau 03/11/2014, 22:09 | Par Jacques LECOQ

Merci ARIÉ ALIMI pour ce billet très juste et très touchant.

Les Lanceurs d'alerte ont besoin d'Avocats à votre image.

Jacques LECOQ


Publier un nouveau commentaire