CQFD Ce Qu'il Fallait démontrer

Mediapart.png
imageslogo_libe.png

EXTRAITS signifiants : "Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon seront donc tous les deux candidats à la présidentielle « jusqu’au bout ».

rubon613-955be-ad5e6.jpg

"C’est ce qui a été acté lors d’un dîner entre les deux hommes vendredi soir, dans un restaurant chilien du quartier Ménilmontant, à Paris."

"Dîner tenu secret et à huis-clos, et dont l’existence a été révélé par un collaborateur du site culturel Diacritik qui se trouvait là par hasard"(...)

129514-france-strike.jpg

"Depuis plusieurs jours, Mediapart, Libération et Regards appellent ensemble Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon à débattre publiquement de ce qui les distingue dans la course à la présidentielle et justifie leur impossible entente aux élections à venir"
"Libération, Mediapart et Regards s’associent donc pour organiser ce débat vidéo en direct de deux heures et invitent les deux candidats à en accepter le principe".

''"Les électeurs de gauche sont en effet en droit de savoir ce qui interdit véritablement une candidature unique. D’où cet appel à un débat public."''

"Un point notamment nous semble devoir faire l’objet d’une discussion" :

"celui de la réforme institutionnelle dans une démocratie à bout de souffle." ****

"Assemblée constituante voulue par le candidat Mélenchon";

"changement de République et de système de représentation politique chez le candidat Hamon" :

"N’y-a-t-il pas là un socle commun à partir duquel, justement, se redéfiniront les politiques à mettre en œuvre ?"

"Si le maintien des candidatures de Hamon et Mélenchon se justifie sur le fond et la forme - ainsi en ont-ils décidé - , ils doivent des explications circonstanciées, publiques, aux électeurs. Un débat s'impose entre les deux figures pour mieux éclairer le choix que devront faire les électeurs – notamment de gauche." (...)

"En somme, sans renoncer ni l’un ni l’autre à leur candidature, sans renoncer à défendre chacun leur projet, qui n’est pas le même, les deux candidats de gauche pourraient se mettre d’accord sur une seule mesure : quel que soit le vainqueur accédant à l’Élysée, confier les pouvoirs à une assemblée constituante, ou à une assemblée rénovée – qu’importe le vocable choisi. Se mettre d’accord pour redonner la parole au peuple, et aux élus de la nation. Parier en somme sur la force de la démocratie"
"Ce débat que nous proposons est donc une initiative d’explication et de sursaut" - LIRE article en intégralité par CLIC sur :

pourquoi-nous-voulons-un-debat-hamon-melenchon_1551558.htm

Un DEBAT PUBLIC qui fasse donc - LOGIQUEMENT ! - place qui convient à chacun de leurs alliés respectifs, je suppose...

Renée Alice

unnamedMarc_BLOCh.jpg

****"Comme par contraste, les célèbres mises en garde du grand républicain Marc Bloch (1886-1944), au lendemain d’une autre catastrophe démocratique, reviennent en mémoire. Dans son célèbre essai -"L’Étrange Défaite" - , écrit au lendemain de la débâcle de juin 1940, Parlant de la tâche des dirigeants qui reconstruiront la République, il avait eu cette formule" : « Nous les supplions seulement d’éviter la sécheresse des régimes qui, par rancune ou orgueil, prétendent dominer les foules, sans les instruire ni communier avec elles. Notre peuple mérite qu’on se fie à lui et qu’on le mette dans la confidence. »