EquationSolidariteClimatiqueV.png

LES 28 & 29 NOVEMBRE 2015
Partout, sauf à PARIS, encore que...
ON MARCHERA PARTOUT* POUR LE CLIMAT...
Chambéry rendez-vous le 28 à 15h30 place de la Mairie***
Genève rendez-vous le 28 à 13h place des 22 cantons

Mais aussi à Alès, Auch, Briançon, Clermont-Ferrand, Foix, Grenoble, le Jura, Limoges, Lyon, Mâcon, Marseille, Montpellier, Mont-de-Marsan, Nancy, Rennes, Saint Etienne, Toulouse... et le convoi depuis Notre Dame des Landes est en route pour Paris en dépit des tracasseries policières !

Sans oublier Londres, São Paulo, Berlin, Melbourne, Kampala, Tokyo, Madrid, Canberra, Rome, Dhaka, Amsterdam, Brisbane, Kyoto, Barcelone, Auckland, Ottawa, Beyrouth, Copenhague, Sydney, Mexico, Oslo, Séoul, Budapest, Johannesburg, Kiev, Edinburgh, Adélaïde, Stockholm++ ... Et donc,
Partout, sauf à PARIS, encore que...

Après les massacres de Paris : épouvante, révolte, et ...action samedi 14 novembre 2015!, par Attac France -facebookgoogleplusnetvibestumblrtwitter

"Au lendemain des massacres de Paris, les adhérents et sympathisants d’Attac, à l’unisson de la société française, ressentent épouvante et révolte devant la haine aveugle et meurtrière. Attac exprime toute sa solidarité avec les victimes et leurs proches. Les personnes assassinées vendredi soir ne faisaient qu’exercer leur droit à la convivialité, à la civilité, à l’art, à une vie libre, toutes choses que ces tueurs veulent éradiquer au nom d’une vision fanatisée de la religion".
"Malgré l’émotion et la tristesse, nous refusons de céder à la terreur, nous refusons la société de la peur, de la stigmatisation et de la recherche de boucs émissaires. Nous affirmons notre détermination à continuer à circuler, à travailler, à nous divertir, à nous réunir et à lutter librement."
«La France est en guerre », nous dit-on. Mais ce n’est pas notre guerre : après les désastres américains en Irak et en Afghanistan, les actuelles interventions françaises en Irak, en Libye, en Syrie, au Mali, au Tchad, au Niger, en Centrafrique, contribuent à déstabiliser ces régions et à déclencher les départs de migrantsqui se heurtent à la forteresse Europe et dont les corps s’échouent sur nos plages. Inégalités et prédations déchirent les sociétés, les dressent les unes contre les autres."
"Al Qaida ou Daesh tirent toute leur force inhumaine de ces injustices. Cette guerre ne mène à aucune paix car il n’y a pas de paix sans justice. Pour en finir avec cette guerre, nos sociétés devront se désintoxiquer de l’ivresse de la puissance, des armes, du pétrole, des métaux rares, de l’uranium..."

"Au-delà du terreau social et économique qui nourrit tous les désespoirs et tous les actes insensés, reste la « banalité du mal », c’est-à-dire le fait que l’humanité n’est jamais à l’abri du retour ou de l’instauration de la barbarie quand certains décident de s’affranchir du respect de l’être humain en tant qu’être humain."

arton33080-bd184.jpg

"Pour ce qui est à notre portée, plus que jamais, il nous faut lutter contre l’impérialisme fût-il « humanitaire », contre le productivisme destructeur, pour des sociétés sobres, libres et égales. "Nous refusons donc par avance toute restriction au droit de manifester et de lutter contre ce monde pourrissant, pour les alternatives que portent ensemble les peuples du Sud et du Nord. Du 29 novembre au 12 décembre, à l’occasion de la COP 21 et par nos mobilisations citoyennes, nous montrerons qu’un autre monde est possible, urgent et nécessaire."

Cliquer sur:

url__76_.htm

CLIQUER aussi ci-après pour VISUALISER "ALTERNATIBA - le FILM":

Alternatiba_-_Le_film_-_YouTube.html

Et si vous vous heurtez à mention "ce film n'est plus visualisable" tirez-en vos propres conclusions et retrouver directement en LIGNE, le FILM et l'immense MOBILISATION.

"DEFAUTS DE LA CUVEdu du REACTEUR de l'EPR de " :

L'Observatoire du nucléaire dénonce les pressions du PDG d'EDF sur l'Autorité de sûreté nucléaire
La calotte de la cuve de l'EPR présente de graves faiblesses Déjà plombé par d'innombrables malfaçons, ainsi que des retards et surcouts gigantesques, le réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville (Manche) présente aussi une cuve qui a été mal réalisée par Areva : plusieurs zones de cette cuve, en particulier la calotte, ont une résistance largement inférieure aux 60 joules réglementaires, descendant même à 36 joules par endroits.
La décision que devra rendre dans quelques mois l'Autorité de sûreté nucléaire est absolument cruciale car elle devra contraindre EDF à détruire une partie du réacteur pour en extraire la cuve défaillante et à faire fabriquer une nouvelle cuve : cela qui prendrait plusieurs années et condamnerait définitivement le réacteur de Flamanville et le programme EPR.
C'est dans ce contexte que M. Lévy, PDG d'EDF, a cru bon de déclarer ce matin sur BFM Business : "La cuve n'a pas de défaut. Elle a été construite de façon tout à fait normale. C'est en cas de problème, y aurait-il un risque, etc etc".
Ces déclarations sont mensongères (la cuve présente bel et bien des défauts) mais ont aussi un objectif bien précis : mettre la pression sur l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour la contraindre à déclarer que la cuve est bonne pour le service malgré ses défauts. Ces déclarations sont à rapprocher de celles de la ministre de l'écologie, Madame Royal, qui a affirmé le 19 avril sur France 5 que l'EPR n'était "pas condamné" et que, après que des tests aient été pratiqués sur la cuve, "les travaux reprendront" : il s'agissait déjà d'une pression à peine voilée sur l'ASN.
L'Observatoire du nucléaire rappelle que les règles de sûreté de l'EPR ne prennent pas en compte l'hypothèse de la rupture de la cuve : cette situation est dite "exclue", c'est à dire qu'elle ne doit pas arriver, sans quoi ce serait automatiquement une catastrophe du niveau de Tchernobyl ou Fukushima.

Un réacteur nucléaire est toujours extrêmement dangereux,
même lorsqu'il est construit; et que dire lorsqu'un élément crucial comme la cuve présentent dès le départ de graves faiblesses ? L'Observatoire du nucléaire prépare les procédures judiciaires appropriées pour empêcher que les pressions politiques et industrielles n'aboutissent à autoriser l'utilisation irresponsable d'une cuve défaillante.

watch__31_.htm

Demandons-nous peut être aussi qui pourrait voir quel intérêt à saboter les fortes mobilisations programmées....
Et soyons aux rendez-vous fixés par les ONG...
et partant, attendus dûment sécurisés!
renee alice

Cliquer en fin de billet sur 5 commentaires
dont :« ...À l’Assemblée nationale, ces derniers jours, j’ai eu honte » Youtube interview REPORTERRE auprès d'Isabelle ATTARD...