jean-pierre-souchon-redacteur-en-chef-du-dauphine-libere__1_.jpg

"Il n’est pas courant,"

qu’un "Premier ministre,"

- "dont la majorité vient de subir une déroute sans précédent" -

"quelques minutes seulement après l’annonce des résultats,"

"passe déjà à autre chose."

AINSI Jean Pierre SOUCHON,

Rédacteur en Chef du Dauphiné Libéré,

introduisait-il à un billet intitulé "Objectif 2017 !" et aux 8 pages "RESULTATS" des Départementales, parues le 30 mars 2015 en quotidien régional

Et de poursuivre :

"Manuel Valls a commencé d’abord par s’auto-reconduire"

AGRF.jpg

"à la tête du gouverne - ment,"

"avant de faire"

"un vrai discours de politique générale",

"Reprenant son intervention du mois dernier devant l’Assemblée", "après la fronde de députés PS"
"et le recours au 49-3",
"il a promis une accélération des réformes**** avec des baisses d’impôts, des textes de loi votés avant l’été et une relance forte de l’économie" ****

En concluant :

"La leçon de ces élections confirme que le tripartisme s’installe désormais durablement en France"...
"Le scrutin majoritaire de nos institutions ne s’y prête pas puisqu’il favorise plutôt la bipolarisation avec des jeux d’alliances autour de deux forces dominantes".

"Quelles peuvent être ces deux forces demain?"
"La gauche pour se rassembler, a fort à faire"
"Les frondeurs du PS et Jean-Luc Mélenchon, dès hier soir, ont fustigé ce social-libéralisme qui conduit à leur perte."
"La droite et le centre refusent, eux, tout lien avec le Front national alors que :
"La porosité des électorats UMP et FN semble se vérifier"... ***

Avant d'extrapoller en ces termes:

"Après les prochaines élections régionales, 2017 s’annonce très vite",
"Comme l’exprime la formule prêtée au chancelier Bismarck",
"à trois, il faudra être l’un des deux"…

On ne saurait brosser récapitulatif plus lapidaire voire... formateur, en directtion des électeurs censés en décider!... Raison pour laquelle - une fois n'est pas coutume ! - je n'hésite donc pas à ... le relever ici.
Renée Alice

*** Et pas seulement les ELECTORATS" ! Monsieur Souchon !
*** Ainsi, et concernant la "Porosité FN / UMPCDI" en question? a t-on pu lire :

n-MARINE-CHARTE-large570__1_.jpg

"Départementales 2015": "le FN dévoile sa charte UMP-compatible pour le troisième tour"

Article publié dans "Le HuffPost" par "Geoffroy Clavel"
''Cliquer sur lien ci-après:''

departementales-fn-devoile-charte-ump-compatible-troisieme-tour_n_6974992.html;

''Cliquer aussi sur autres liens ci-dessous, vers d'édifiantes contributions à la réflexion citoyenne, parues dans divers médias, tels le JDD, le HuddintonPOST-France/Le MONDE , le POINT et d'autres médias encore...''

Que le peuple souverain gagnera lui aussi, à bien situer sur une échelle de fiabilité, (à bien situer aussi !)... - Car non moins intéressantes à décrypter (tout aussi souverainement!) pour tenter d'y démêler le VRAI du FAUX! Toujours savamment bien intriqués pour "donner le change...et soporirifrier l'élecfteur aux aguets... ++ :
''Et ZOOMER pour MIEUX LIRE par CLIC tout EN HAUT et à l'extrême droite de votre écran''

clichc3a9s5.jpg

" ''Et notamment sur TABLEAU CI-CONTRE récapitulant "Les 10 soi-disant "clichés", les plus répandus sur "la communication" et ""les communicants"''++

Et de ce point de vue, La GAUCHE et pas mal d'autres ne sont donc pas sortie de l'auberge ...

à en croire les titres des billets -trouvés en revue de presse tels que ::
*** "Remaniement après les départementales:des Aubrystes au gouvernement"?
*** "Ministres faibles : Manuel Valls contredit François Hollande"
*** "Le remaniement, c'est pas pour maintenant"
*** "François Hollande va-t-il remanier le gouvernement ?"
Et/ou extraits ci-après :

((/public/.huffington-post-logo_m.jpg
|L|the_huffington_post_le_monde.jpg, avr. 2015))

"L'invité de Bruce Toussaint du 27/03/2015 questionne en ces termes : "Elargir la majorité aux frondeurs et aux écologistes ??" - "Au point de coûter sa place au chef du gouvernement ?"? -"

"A en croire plusieurs députés légitimistes du PS joints par Le HuffPost, Manuel Valls est "indéboulonnable" à "Matignon"aujourd'hui... "le départ de Valls serait interprété comme un changement de ligne politique", ce qui serait catastrophique", prévient le député PS Cristophe Caresche"."

"Le premier tour des départementales a toutefois imposé une certitude au sommet de l'exécutif: la division de la gauche est mortifère pour la majorité qui doit à tout prix élargir sa base si elle ne veut pas disparaître aux régionales de décembre, voire lors de la présidentielle de 2017. Mais comme l'a rappelé le président de l'Assemblée Claude BARTOLONE,"

"le rassemblement ça ne se décrète pas"

"Autrement dit, Manuel Valls devra, "à un moment ou un autre...", faire" une place à ses principaux détracteurs... Dans le cadre d'un nouveau contrat de majorité : les frondeurs, à commencer par les amis de Martine Aubry++, et les écologistes, dont la stratégie interne oscille entre un retour au gouvernement et une alliance avec le Front de Gauche."

"Si les écologistes souhaitent revenir au gouvernement, la porte est ouverte" ont d'ores et déjà ++annoncé Manuel Valls et François Hollande"...
..."Non sans fixer une condition de taille": à savoir, "respecter la cohérence de la politique engagée depuis son arrivée à Matignon".
"Mais si la réussite de la conférence climat de la fin d'année constitue un puissant aimant pour les écolos, quelles GARANTIES leur offrir alors que le ton monte avec Ségolène Royal sur le nucléaire ?"
"En attendant, les candidats potentiels au remaniement sont connus : au PS, les aubrystes Jean-Marc Germain et l'ancien ministre François Lamy font office favoris. A EELV, la députée Barbara Pompili et le sénateur Jean-Vincent Placé*****++ sont sur les starting-blocks,"

abusant (d'avance) de leurs positions et co-présidences peut être un peu vite confiées (à nla,légère!) par leurs pairs EE-LV, ceux-ci leur donnant aujourd'hui le MAUVAIS EXEMPLE, ej matière de SUBVERSION politicienne caractérisée, Et ce, Se faisant - publiquement - FORT(s) de trouver sans difficultés, à SE passer allègrement( de l'AVIS du PARTI qui les y a portés ! SANS AUCUN mandat d'AUCUNE ASSEMBLEE règlempentaire, à ce niveau.

Et alors, dans tout ça, que peut-on LIRE et SAVOIR de ce qui se prépare fébrilement dans l'ombre ?
"Vers un remaniement en deux temps ?Reste à arrêter le calendrier de ce grand rassemblement de la gauche plurielle ****. Et c'est là que les difficultés commencent. Car les détracteurs du gouvernement sont eux-mêmes divisés sur la marche à suivre. Les écologistes sont en pleine crise interne: les pro-gouvernements organisent le 4 avril prochain un grand raout qui pourrait"...

"donner naissance à un mouvement dissident".

"Quant aux frondeurs, beaucoup veulent aller au rapport de force lors du congrès de Poitiers en juin prochain"...
"La piste des débauchages individuels n'est pas exclue."

"Mais l'exécutif socialiste a-t-il réellement intérêt à diviser les écologistes et les frondeurs, au risque de jeter les laissés pour compte dans les bras de Jean-Luc Mélenchon?. Afin de laisser ces tensions se décanter, François Hollande pourrait donc faire le choix d'un remaniement en deux temps".
"Pourquoi pas un remaniement technique après les départementales pour faire sortir les ministres fatigués et les candidats aux régionales", plaide un cadre de la majorité à l'Assemblée. Selon ce député socialiste, "le vrai chamboulement interviendrait après les régionales de décembre pour former un gouvernement élargi et de combat à un an de la présidentielle" :

FRANCE-HISTORY-WWII-ANNIVERSARY

***Sauf aubaine dont Valls et Hollande ne devraient pas manquer de tirer leurs choux gras, UNE GAUCHE en quête d'estampillage "PLURIELLE"++ ne saurait se résumer à quelqu'opportuniste accord (de circonstance!) (PS/EE-LV roulant Droite centriste indéterminée... Excluant le reste de ce qu'il est de plus en plus pertinent d'appeler la "VRAIE GAUCHE" allergique au démantèlement galopant de l'ensemble des services publics hérités d'un Conseil de la Résistance dont le PS aux affaires n'est plus que pâle reflet; en voie d'assujettissement accéléré aux néolibérales exigences euro-transatlantiques

''Quant au JDD, le choix n'est pas neutre d'y "accabler" "Cécile DUFLOT" (aux "épaules" soudain chargées de porter- en la semaine sainte! - les péchés de qui refusera obstinément de, comme on dit, "sacrifier "la LUTTE des CLASSES" à la LUTTE des PLACES !) interroge sur l'apparent "alignement"d'un rédacteur en Chef d'ordinaire plus avisé, qu'en ce torpillage en règle LU avec détermination en VIDEO intitulée :''

"LA POLITIQUE EN COULISSES - Dominique de Montvalon, rédacteur en chef au Journal du Dimanche, décrypte l'actualité politique. Cette semaine, il évoque la relation des écologistes à la majorité" Cliquer sur :

__Entre_Hollande_et_Duflot__c_est__je_t_aime__moi_non_plus__-_video_dailymotion.html

Ainsi que panégyrique d'un "Valls II" animé du fol espoir d'une croissance à 1,5 % avant fin 2015++"! (vous y croyez, vous?) grâce au retour annoncé (tambour battant) dun Macron III fébrilement attendu de tous et porteur de lois austéritair'es que nous savons salvatrices! (et plébiscitées par Angela) c'est tout dire!
Et donc, à FAIRE VOTER dare dare AVANT l'été! par des parlementaires dont l'enthousiasme lui semble plus que jamais acquis.

4606325_6_490d_cecile-duflot-a-l-assemblee-en-novembre_c8e54741c9adaa27a881f5b36f473df3__1_.jpg

Si c'est pas écouter les français comme il se doit,
ça! Madame

Pour sa part, 'et en tout cas,

''Cécile DUFLOT, ci-dessus à l' Assemblée Nationale'',
estime que :

« Le logiciel de Manuel Valls est périmé »

Cliquer ci-après sur:

[url__36_.htm| url__36_.htm|fr]

Ainsi que sur :'

****"REMANIEMENT: Manuel Valls RENVOIE au MOIS de JUIN : LES appétits S'AIGUISENT!"

[Remaniement__Manuel_Valls_renvoie_au_mois_de_juin__les_appetits_s_aiguisent.html|

Lien ouvrant en outre à autres articles tels que :

**** "MACRON II en embuscade, devrait FAIRE la PAIRE au gouvernent Valls III et ensemble,l'affaire de BRUXELLES...

Loi_Macron_II___le_ministre_de_l_Economie_annonce_un_projet_pour_l_ete.html

SANS OUBLIER+ bien sûr, de retrouver/ ré-écouter/ revoir, VIDEO REPLAY du "DIRECT MEDIAPART" consacré AUX puissantes réflexions d'intervenant(e)s de choix, inspiré(e)s par le SECOND tour... Cliquer sur++ :

[En_direct_de_Mediapart___speciale_second_tour_des_departementales_-_Page_1___Mediapart.html|En_direct_de_Mediapart___speciale_second_tour_des_departementales_-_Page_1___Mediapart.html|fr]

''DEPARTEMENTALES - LES SUPPUTATIONS osées et les INTRIGUES de COULOIR VONT BON TRAIN !++ Ici et là :''

"Manuel Valls devra-t-il rendre les clés de Matignon après celle des départementales? Si François Hollande s'est lié les mains avant même le premier tour en jurant de ne changer ni de politique ni de chef de gouvernement quelle que soit l'issue du scrutin, la question agite évidemment la gauche à l'aube du second tour." (..)

"Il y en a qui partent pour les élections régionales. Carole Delga partira au mois de juin", a laissé échapper le premier ministre, semblant annoncer un remaniement technique non pas la semaine prochaine mais au début de l'été. Aucun signal politique dans cet aveu: ce départ était attendu depuis que la secrétaire d'Etat au Commerce et à l'artisanat a candidaté pour être la tête de liste socialiste en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. D'autres (petites) places sont à prendre. La ministre Geveniève Fioraso++ n'a pas été remplacée à l'Enseignement suprérieur après son départ pour raisons de santé."' "Hormis cette annonce, rien n'est sûr"(...).On appelle ça ,de la PROSPECTIVE !

La belle perspectve que voilà !
CLIQUERcCi-après sur 3 commentaires effectivement complémentaires à revue de presse et contexte du présent billet