un-zadiste-le-22-fevrier-sivens-photo-afp-remy-gabalda.jpg
1099525_sivens-les-gendarmes-semparent-des-zadistes-recalcitrants-web-tete-0204206107071.jpg

CHRONOLOGIE et RETROSPECTIVE d'un fondu enchaîné d'évènements et d'interventions jugées "à dessein, provocatrices"! Et en tout cas perçues comme telles, et savamment concertées sinon orchestrées à la faveur de TEMPS pré-élecoraux... censés distraire l'attention des populations en lutte voire élus impliqués dans la résistance sur le terrain...

Nul n'ignorant la VIVE EMOTION encore toute récente dans les mémoires, et déjà infligée à des oppositions particulièrement choquéesées par des dramatiques circonstances du décès de Rémy FRAISSE.
POUR MEMOIRE, et la demande d'associatifs toujours investis contre , je cite, Violents-affrontements-a-Nantes-et-Toulouse_article_landscape_pm_v8.jpg
"les coups tordus" d'un " COMBAT SANS MERCI ! " Cliquer sur les liens ouvrant ci-après à une succession de "REPRISES des hostilités" particulièrement "mal venues sur la "ZAD: Zone à Défendre"

1586163399logo_politis.png

SUR LE VIF : Sivens : La ZAD expulsée

Par AFP, Charles Thiefaine - 6 mars 2015

"Les gendarmes ont évacué, vendredi après-midi, les zadistes du site de Sivens, à la demande du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve qui exigeait une expulsion « sans délais des occupants »

"Le tribunal ordonne une expulsion sur la ZAD"

Cliquer sur :

[Sivens-Le-tribunal-ordonne-une_30095.html|Sivens-Le-tribunal-ordonne-une_30095.html|fr]

Par Lena Bjurström - 16 février 2015

arton30095-2ddf9.jpg

Cliquer sur :

Sivens : le préfet du Tarn interdit "toute manifestation"

par Elise Delève jeudi mis à jour le jeudi 5 mars 2015 à 20h02: "Face à face entre agriculteurs et militants zadistes "© Maxppp

Le préfet du Tarn a suivi la demande de Bernard CAZENEUVE et a interdit "toute manifestation" vendredi. Des affrontements ont éclaté entre agriculteurs et zadistes à la veille d'un débat au Conseil général à Albi sur des projets alternatifs au barrage. La FNSEA appelle “au calme."
"A la veille d’une importante réunion sur l’avenir du barrage de Sivens (Tarn), les choses s’enveniment. Depuis trois jours, les agriculteurs bloquent l’entrée à la Zone à défendre de Sivens (Zad) et sont entrés sur le site ce jeudi. Des affrontements ont éclaté avec les militants opposés au projet, les zadistes. Ces derniers manifestent devant le Conseil général du Tarn ce jeudi après-midi."

"L'ORDRE REPUBLICAIN DOIT S'IMPOSER" à Sivens où "il faudra très vite évacuer les lieux" !!!MANUEL VALLS)

" Ce face-à-face est décrit par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve comme une "situation d'extrême tension". Il a appelé "solennellement à l'apaisement et à la responsabilité de chacun". Il a demandé au préfet du Tarn d'interdire la manifestation prévue vendredi à Albi. Dans un communiqué, le ministre a rappelé que ce site a été le théâtre d’un drame l’année dernière : "La France garde en mémoire les conséquences dramatiques des manifestations du mois d'octobre 2014, qui avaient conduit au décès tragique de Rémi Fraisse. Rien ne saurait justifier de nouveaux déferlements de violence susceptibles de conduire à de nouveaux drames".

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin a également appelé à l'appaisement. Il a appelé les agriculteurs "au calme et à la responsabilité". Il s’est même montré alarmiste et a indiqué à l’AFP "craindre le pire". Xavier Beulin estime que "ce n'est pas aux agriculteurs de faire évacuer la zone mais à la puissance publique". Pour lui, le climat est "très tendu" et il demande aux agriculteurs "de faire confiance aux institutions". La FNSEA sait que des manifestations de soutien aux zadistes vont avoir lieu et il "souhaite à tout prix éviter les confrontations".

: Barrage maintenu, zadistes expulsés « sans délai »- CLIQUER sur liens ci-dessous++:
arton30264-4eea4.jpg

A QUELS DISCOURS SE FIER PAR LES TEMPS QUI COURRENT?
"Sivens -les-zadistes-bloques- : Le conseil général du Tarn, propriétaire de ce corps de ferme dans la Zone à défendre (Zad) du Testet, avait porté plainte en référé, début février, contre les zadistes qui s’en servaient comme dortoir. Un « Camille » (surnom partagé par la majorité des militants des Zad), avait répliqué en présentant des demandes de délais au tribunal, qui n’ont finalement pas été entendues. Mais pour le militant, cette décision ne change pas la donne. « Seule la préfecture peut nous expulser. Or le préfet est favorable au dialogue, comme nous », a-t-il expliqué à l’AFP à la sortie du tribunal."__
"La semaine dernière, le tribunal d’instance d’Albi avait rendu une décision équivoque, en ordonnant l’expulsion d’une partie seulement des parcelles visées par une plainte du conseil général et de la Compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne (CACG), maître d’œuvre du projet."

Sivens-les-zadistes-bloques-par_30264.html
siteon0-4d1bb.png
sivens-quarantaine-zadistes-79pnv_2exyh_.html
logoParisien-292x75.gif

Cliquer sur VIDEOS SIVENS :

VIDEOS._Sivens___la_ZAD_evacuee_reste_sous_surveillance__tensions_a_Gaillac.html
arton7000-cba0b.jpg

(...) En notant que :"La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, avait indiqué, en début d’année, que "l’évacuation des occupants de la ZAD n’interviendrait pas avant la décision du conseil général du Tarn sur l’avenir du projet contesté de barrage, le 6 mars."++ "

ET QUE: "Le préfet du Tarn, Thierry Gentilhomme, avait confirmé ce délai++ lors d’une réunion avec les zadistes, début février."
"Car l’avenir du barrage n’est pas clair. Enterré par un rapport d’experts remis en janvier, le projet initial n’est plus à l’ordre du jour. Le conseil général du Tarn devra donc se prononcer sur deux alternatives pour le remplacer, notamment une infrastructure moins importante, située quelques 300 m en amont sur le Testet."é

Affaire à suivre de très donc ...post élections...

Renée Alice