2015-01-21_20.10.41.jpg4563421_3_d436_panos-kammenos-president-du-parti-des-grecs_983ad4a678bd8b38f8e31b650e8d0dfe.jpg

"Alexis Tsipras, 40 ans, dirigeant de la gauche radicale Syriza arrivée en tête des législatives, a été désigné lundi Premier ministre de Grèce après avoir prêté serment"

logo-lequotidien.gif.png

Cliquer sur liens vers titres (photo et video) et commentaires suivants:

Grèce: Tsipras s'allie avec la droite souverainiste contre l'austérité

url__17_.htm

"Grèce: Alexis Tsipras, chef de la gauche Syriza, nouveau Premier Ministre :

url__18_.htm
Melenchon-Tsipras-2-320x213.jpg

Une politique de gauche est-elle possible en Europe ?

25 janvier 2015 | Par Ludovic Lamant

"La probable victoire de Syriza dimanche en Grèce relance une question cruciale pour les mois à venir en Europe : peut-on mener une politique de gauche au sein de la zone euro, sans modifier les traités ni les règles monétaires aujourd'hui en vigueur ?"
"EUROPE - Analyse - Syriza-Podemos, les deux partis frères veulent faire bouger l'Europe"

30 décembre 2014 | Par Ludovic Lamant et Amélie Poinssot

"Les deux formations, l'une grecque, l'autre espagnole, ont les moyens de bousculer la donne en Europe en 2015. Audit de la dette, euro, nationalisations, fiscalité… Les points communs sont nombreux dans leur programme."
"GAUCHE(S) : Reportage"

"A Paris, « l'espoir Syriza » requinque une opposition de gauche fragilisée"

20 janvier 2015 | Par Stéphane Alliès

leredupeuple-200x320.jpg

"Les responsables de la gauche de gauche espèrent ensemble la victoire du « modèle Syriza » en Grèce. Avec l'espoir qu'elle se propage en Espagne, et qu'elle fasse bouger les lignes en France."

CRISE : Analyse

"Zone euro: la Grèce reste un cas à part"

22 janvier 2015 | Par Philippe Riès

"Une victoire de Syriza permettrait-elle enfin de traiter les scléroses de l'économie grecque, auxquelles l'austérité version Troïka (UE-FMI-BCE) n'a pu remédier ? Ni la dette publique, ni le maintien ou non dans la zone euro ne sont vraiment le problème alors que la chasse aux rentes, le démantèlement d’un État clientéliste et une réforme de la fiscalité sont restés largement lettre morte."

Mediapart.png

DOSSIER SYRIZA - Cliquer sur :

Dossier___Syriza__l_espoir_grec___Mediapart.html
grece-la-revolution-electorale-live-et-reactions.htm

Renée Alice

alexis-tsirpas-photo-afp-louisa-gouliamaki.jpg

Grèce : "accord de gouvernement" entre Syriza et un parti de droite": - Cliquer aussi sur ;

logo_libeimages.jpg

RETROUVER et LIRE, en cliquant sur liens ci-après vers notamment et entre autre:

«Il est l'heure de l'alternance européenne»

url__20_.htm

"La photo trompeuse d’une gauche «Syriza» à la française"

Article jalonnant étapes et calendriers à convenir vers ESSAI FRANCAIS victorieusement transformé.
EN CE SENS !

url__21_.htm
709049-gauchesyriza.jpg

Clémentine Autain, Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot, Pierre Laurent, lundi soir au gymnase Japy à Paris. (Photo Albert Facelly pour «Libération».)

"La photo était belle. Prometteuse. Au premier rang, lundi soir, l’écologiste Cécile Duflot était assise entre Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent. Pierre Larrouturou de Nouvelle Donne, Clémentine Autain membre de la Fédération Alternative Sociale et Économique (FASE), et quelques socialistes proches de Benoît Hamon complétaient l'arc-en-ciel de cette gauche «Syriza».
"Mais cette union d’un soir pour «le droit du peuple grec à prendre en main son destin» et en soutien à Alexis Tsipras, favori "pour les législatives anticipées de dimanche à Athènes, n’est pas encore l’acte de naissance d’une «gauche alternative» à la française".
Sans minimiser les risques de "récupération politicienne"*** en règle, et/ou freins resserrés à la hâte , en provenance de vieux renards passés maîtres en la matière et d''ores et déjà signalés à l'oeuvre ...
"Cécile Duflot fait partie des plus fervents supporters français du parti de gauche radicale grec, large vainqueur des élections législatives dimanche 25 janvier.
"Présente au meeting de soutien organisé à Paris le 19 janvier, où elle a répété qu'elle était "à sa place", la députée écologiste publie ce lundi une tribune dans Libération. Un texte dans lequel elle salue l'avènement de "l'heure d'une alternance en Europe", appelle à "appuyer les réformes que souhaite porter ce nouveau gouvernement"; et délivre une mise en garde : "

leter11.png

"La victoire de Syriza nous donne la possibilité d'en finir avec ce cycle infernal" de l'austérité en Europe" et "ouvre enfin une brèche dans le glacis libéral", estime d'abord l'ancienne ministre du Logement".
"La députée de Paris plaide pour une mobilisation continentale en faveur du parti anti-austérité hellène "

"Les prémices d'une gauche alternative et écologiste aux commandes en France ? Pas encore."

Mais à terme, sinon plus tôt qu'on ne le croit PAS EXCLUE non plus !"

Jacques_Perreux___Du_detournement_d_un_vote___a_un_jeu_collectif_de_la_politique.html

Cliquer sur lien Video vers "Réaction de Pierre Laurent" (extrait de "L'Humain d'abord" - e-lettre d'information - publiée par le Haut _Savoyard Pierre Boukhalfa) ++ :

x2flz9e_victoire-de-syriza-reaction-de-pierre-laurent_news.htm
Capture_decran_2014-12-24_a_02.14.36.png

"EN 2015 POUR LA GAUCHE LA CLARIFICATION OU LA MORT"

"L’année qui se termine a mis la gauche au bord du précipice, à son plus bas niveau politique dans l’histoire de la Ve République. Élections départementales, congrès du PS, élections régionales… L’année qui s’ouvre est décisive pour la gauche française et sa nécessaire recomposition, alors que le pouvoir socialiste s’obstine à n’avoir comme seuls horizons que l’ordre républicain et l’orthodoxie budgétaire."

Noter que cet article (et quelques autres) étant réservé aux abonnés à Médiapart et cliquer sur++ :

En_2015_pour_la_gauche__la_clarification_ou_la_mort_-_Page_1___Mediapart.html

Ou encore sur autres et diverses craintes de "récupération" tous azimuts, glanées en revue de presse :

mod-2715243.png

"L'ignoble tentative de récupération du PS et du FN de la victoire de Syriza en Grèce"

url__22_.htm
locLogo.png
646659-politique-eelv-europeennes-2014.jpg

LIBE / Matthieu ECOIFFIER Syriza-Grecs indépendants : «Cette alliance, c’est vraiment jouer avec le feu»Cliquer sur :INTERVIEW : Daniel Cohn-Bendit fustige l'union entre la gauche radicale et les Grecs indépendants, qu'il qualifie de «xénophobes et racistes», et appelle François Hollande à devenir un médiateur entre Athènes et Berlin. cliquer sur :

Gauche radicale et droite nationaliste : accord et à cris
"L’alliance de Syriza avec les Grecs indépendants semble contre-nature. Pourtant...

... retenons que : "Aléxis Tsípras lui-même l’avait confirmé dans une interview avant les élections, mentionnant que malgré «le gouffre» qui sépare les deux partis, il existe des convergences sur le rejet de l’austérité imposée par Bruxelles et le FMI. Un enjeu crucial pour Syriza. «Le rapprochement de Syriza et des Grecs indépendants est idéologiquement paradoxal mais réaliste politiquement, bien que fragile», constate l’analyste politique Georges Seferzis. Une stratégie risquée, car les Grecs indépendants sont aussi opportunistes qu’imprévisibles. Mais dans l’immédiat, elle permettra à Tsípras «d’avoir les mains libres pour négocier avec les créanciers du pays."
"Et c’est d’abord sur cette promesse électorale que le jugera l’opinion grecque», explique Seferzis."...

gauche-radicale-et-droite-nationaliste-accord-et-a-cris_1189326.htm
syriza-grecs-independants-cette-alliance-c-est-vraiment-jouer-avec-le-feu_1189278.htm

***Cliquer enfin ci-dessous sur 3 commentaires