alain-rousset-president-de-l-association-des-regions-de-france-a-ete-recu-par-manuel-valls-mardi-et-s-est-dit-assez-satisfait-de-voir-une-volonte-d-enfin-moderniser-la-france-photo-afp.jpg

UNE FUSION des REGIONS AVEC ou SANS REFERENJDEUM... Cliquer sur

Politique___Une_fusion_des_regions_avec._ou_sans_referendum.htm

En notant qu'à ce jour et dans l'info précipitée à la faveur de "l'appel des plages" censé rendre les peuples souverains moins attentifs et donc plus... réceptifs, il semblerait bien qu'il ne soit plus du tout question du "AVEC" dès lors que François Hollande Président déclare in peto à l'appui son Valls préféré, qu' "AVEC ou SANS l'ACCORD des intéressés, la réforme se FERA !"

Nouvel exemple patent (!)de cette fausse cacophonie affectée par un socialisme "dît: de gauche" mais prompt à se répartir des positions à dessein différenciées - voire droitisantes et contradictoires - de sorte que chacun y puisse trouver ce qu'il a envie d'entendre... Tandis que, "chiens aboyant"... ou pas, la caravanne passe ! Cliquer sur :

Une FUSION AVEC ou SANS REFERENDUM SERIEUX ... Cà CHANGE TOUT": AUVERGNE > CLERMONT-FERRAND : Future région Rhône-Alpes-Auvergne, laisser entendre : "Union" et "mariage"+ plus que fusion"... Cliquer sur lien vers article paru en D.L. en date 25 juin 2014++, intitulé :
"POLITIQUE Une fusion des régions avec... ou sans référendum" :

Politique___Une_fusion_des_regions_avec._ou_sans_referendum.htm

Tout en notant que :

"L'inauguration d'un nouvel Hôtel de Région (à la fois coûteux et désormais sans sans véritable objet a eu lieu le le 21 juin en présence des socialistes Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes et d'Auvergne René Souchon". Lesquels de concert, y ont je cite, "rivalisé de précaution" oratoire " en s'efforçant de "bannir le mot fusion de leur vocabulaire", lui préférant « union » (Queyranne) voire « rassemblement » ou « mariage » (Souchon)"
"Les mots ne sont pas innocents, surtout employés dans un contexte aussi sensible que celui de la réforme territoriale À l’inauguration du nouvel hôtel de la région Auvergne, hier matin, à Montferrand, René Souchon et son homologue de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne se sont évertués à parler d’union et de mariage plutôt que de fusion. Le président de l’Auvergne a même comparé ce nouvel hôtel (inutile) à "une dot apportée à la future région… »

Cliquer sur :

Reforme_territoriale___le_Cantal_ne_veut_pas_etre_l_angle_mort_aux_marges_de_Rhone-Alpes-Auvergne___Courrier_des_maires.htm
4430737_6_20ec_ill-4430737-ac9c-jpg_17f5da346369011f69c73a9cde603391.png
Cartographie parue dans 3le MONDE Politique accompagnée de la question qui tue, à, savoir : Le découpge proposé par François nHOLLANDE est-il "cohérent" selon vous ? Cliquer sur++ :
Le_redecoupage_propose_par_Hollande_est-il_coherent_selon_vous__.htm

Et pour rappel d'un projet de réforme manifestement précipité juste avant l'été, sinon bâclé à la calculette et/ou "au poids!" vérifié à partir d'un processus évoquant à s'y méprendre la méthode dite "de l'escalier" à savoir:
1) on prend le tout (actuel) , on divise par 13; après mise de côté de la Corse (réputée réactive...)
2) on cale sans s'embêter 4 régions estimées d'importance "indiscutablement" équivalente! Et donc respectivement adjugées d'emblée aux maîtres du jeu - sans appel possible(?J - à raison de150 élus chacune. (et là déjà, plus d'histoire, pas de jaloux !)

Et on balance le reste du haut d'un escalier pour décanter... Ce qui donne : 1 à 123 - 1 à 120 - 1 à 113 - 1 à 106 - 1 à 102 - 1 à 100 - 1 à 93 - 1 à 85 - 1 à 83++ et le tour est joué...

Résultats : La nouvelle carte métropolitaine est constituée de treize régions plus la Corse, (à statut particulier). Soit 14 régions comme annoncé !++ben çà alors..Y'a beau temps que ça n'était pas arrivé !
Dont sept nouvelles régions constituées, et six restant inchangées.

Les 13 nouvelles régions métropolitaines étant donc :

1)-–*** Ile-de-France (Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d'Oise) : 150 conseillers.

2) - –*** Auvergne - Rhône-Alpes (Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, haute-Loire, Métropole de Lyon, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie, Haute-Savoie) : 150 conseillers.

3)-***– Centre - Limousin - Poitou-Charentes (Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Creuse, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret, Deux-Sèvres, Vienne, Haute-Vienne) : 150 conseillers.
4)-– ***Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées (Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne) : 150 conseillers.

5)-!–** Provence-Alpes-Côte d'Azur (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse) : 123 conseillers.

6)-–**! Alsace-Lorraine (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Vosges) : 120 conseillers.

7)-!–** Nord-Pas-de-Calais (Nord, Pas-de-Calais) : 113 conseillers.

8)-!–** Champagne-Ardenne - Picardie (Aisne, Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne, Oise, Somme) : 106 conseillers.

9)-!–** Normandie (Calvados, Eure, Manche, Orne, Seine-Maritime) : 102 conseillers.

10)-!–** Bourgogne - Franche-Comté (Côte-d'Or, Doubs, Jura, Nièvre, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Yonne, Territoire de Belfort) : 100 conseillers.

11)-!–** Pays de la Loire! (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée) : 93 conseillers.__

12)-!–** Aquitaine (Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques) : 85 conseillers.

13)-!–** Bretagne (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan) : 83 conseillers

"Les deux projets de loi portent sur la délimitation des futures régions, qui prendra effet à compter du 1er janvier 2016, et la répartition des compétences et pouvoirs délégués à répartir entre les collectivités territoriales ont été présentés mercredi 18 juin en conseil des ministres."
"Le premier texte prévoit le report des élections départementales et régionales à décembre 2015 pour tenir compte de la nouvelle délimitation++ des régions.
Les conseils régionaux élus dans les régions issues d'un regroupement se réuniront pour la première fois le lundi 4 janvier 2016. Les travaux en commission ayant commencé dès mercredi au Sénat".Le gouvernement souhaite l'adoption définitive des deux textes avant la fin de l'année.+ bien qu'il ait engagé la procédure accélérée pour que les projets de loi puissent être examinés en première lecture avant l'été**, et s'est engagé à ce qu'il y ait deux lectures dans chaque chambre...

"Le conseil des ministres vient donc d'adopter le projet de loi créant la région Rhône-Alpes Auvergne, dans laquelle à titre d'exemple - et le "raté" alsacien... ayant bon dos ! pour justifier l'inertie des uns et l'impérialisme avidité des autres, un territoire tel que l'ex Etat de SAVOIE à forte identité alpine et dynamique démographique indéniable (dépassant déjà le million d'habitants, (en progression constante avec plus de 10.000 nouveaux habitants par an pour la seule Haute Savoie!) sera donc dilué dans "une immense région tuant la proximité" et lui concédant "10 élus sur 150"! (à la proportionnelle) non reconnus des territoires qu'ils sont censés représenter***

Sans même pouvoir prétendre à y bénéficier d'un STATUT d'expérimentation de longue date réclamé en matière de délégation de compétences propres et budgets afférents ?++
Cliquer sur les deux liens VIDEO suivants rapportant la double intervention de conseillers régionaux eelv et apparentés, en dernière Assemblée Plénière à Lyon, soit :

Jean-Charles Kohlhaas : "Mettons l'égalité des territoires au cœur de la réforme territoriale.

telechargementjck_nc.jpg
https://www.youtube.com/watch?v=JBCmGLlq9_M

Ainsi que Noël Communod interrogé par Gilles Meunier, Directeur TV8 Mont-Blanc : cliquer sur :

watch__3_NC.htm

Et pour lire "Entretien avec Béatrice Giblin: "IL ,FAUT S'ADAPTER aux DIFFERENCES": "La réforme territoriale ne doit pas traiter toute la France de manière uniforme."... paru en rubrique "Idées" dans POLITIS du 26 juin 2014; et point(ant entre autre "la déstabilisation des citoyens dans leurs repères territoriaux", Cliquer encore sur: article ci-après et sous-clic sur par Olivier Doubre :

Beatrice_Giblin_____Il_faut_s_adapter_aux_differences_entre_regions___-_Politis.htm

Renée Alice
N.B.: Le projet de loi reporte les prochaines élections départementales et régionales à décembre 2015. Dans les régions issues d'un regroupement, les conseils régionaux se réuniront pour la première fois le lundi 4 janvier 2016. Dans les régions dont les limites ne sont pas modifiées, ils se réuniront le premier vendredi suivant l'élection.
**Dernière heure et REMOUS significatifs: "La Réforme Territoriale retirée de l'Ordre du Jour du Sénat"- Cliquer sur lien vers article suivant paru dans le Monde en rubrique politique :

telechargement__4_.jpg
url__7_refterritoriale_retiree_de_l_ODJ_du_Senat.htm

Puis sur le même sujet, sur :

reforme-territoriale-le-senat-rejette-la-nouvelle-carte-des-regions-dessinees-par-le-gouvernement-1650169.htm

QUELLE Réforme des Régions souhaitent donc les partis politiques ?En voici un échantillon en provenhancfe de la COMMISSION REGIONS d'EELV

unnamed__2_retour_a_identites_regionales.png

Cliquer sur :

Quelle_reforme_des_regions_les_partis_politiques_veulent-ils__.htm

***Les conseillers départementaux étant en outre supprimés après élection retardée en novembre 2015 dans de nouveaux cantons astucieusement redécoupés pour servir des buts trop souvent - essentiellement - politiciens...