1234805_526030974145729_575439291_n.jpg
1186968_526950837387076_927268135_n.jpg

Et paru en date du jeudi 8 mai 2014, pages 4 et 5, et sur un ton tout à fait à la hauteur de cette élogieuse réputation de l'équipe des rédacteurs à la barre,

1240551_525414297540730_658616802_n__2_.jpg

un remarquable descriptif de l'actuel "machin" européen.

Ainsi introduit, par Serge COSTE

en matière de démocratie institutionnelle à en attendre...
Et donc, intitulé comme suit :

"Elections au Parlement européen , dimanche 25 mai 2014" :
"Equation à une inconnue ?"

"Manque de transparence, éloignement, nominations opaques...
bureaucratie tentaculaire, eurodéputés coupés de leur électorat...
le tableau ne plaide pas en faveur de mouvements de foules pour l'Union Européenne. Cette grande méconnue doit pourtant renouveler et renforcer le pouvoir de son parlement à l'occasion des élections du dimanche 25 mai prochain, la seule porte ouverte à la démocratie de toute l'institution"

FAUCIGNY_JE_08-05-14.jpg

Et à en croire "Vote WATCH EUROPE" une organisation non gouvernementale qui fait régulièrement l'appel de tous les parlementaires, le récapitlatif ci-contre des absences (ordinaires!) des parlementaires ..."les eurodéputés français connaîtraient assez mal le chemin pour se rendre à STRASBOURG" et brilleraient par les taux d'absence record ! les échelonnant entre - je cite- la 191 ème et la 757 ème place sur 766 eurodéputés ! Cf comparatif ci contre qui en dit long... de massives capacités à sous-déléguer... Pour de bonnes ou mauvaises raisons qu'il serait intéressant de connaître certes, en leur posant la question. Dès lors que chacun peut y retrouver les siens ! (agrandir pour lire par clic sur zoom en haut et à droite de l'écran

inaugurationActeurs

"L 'Hémicycle européen, lors d'une (mal nommée) session plénière : une dizaine d'eurodéputés sur 766"

Et le journaliste de poursuivre:
"La BUREAUCRATIE , c'est un ecran de plus de 30.000 fonctionnaires et eurocrates, qui s'est peu à peu interposé entre les électeurs et les institutions, jusqu'à engendrer des taux record d'abstention".

"Qui peut se sentir concerné par ce monstre multiforme ? cette hydre à six tête"dont :

- "trois, décisionnaires" - à Bruxelles, soit : le Conseil Européen (formé des 28 chefs d'Etat et de gouvernement)
6 le "Conseil de l'Union Européenne" (composé des ministres des gouvernements de chaque pays) et "la "commission européenne" (nommée" par les chefs d'Etat et de gouvernement)
ainsi que
- "deux techniques" - à Luxembourg, où se tiennent les autorités juridiques (cour européenne de justice) et financière (banque centrale européenne)
et enfin, - "une "politique"'' - à Strasbourg, où siège "le parlement européen", la seule assemblée de l'Union à être ouverte au suffrage universel direct

unnamed.gif

complètant le TABLEAU, titre pour sa part, parmi les nombreux articles consacrés aux réalités européennes,:
"BRUXELLES, rue des lobbies"..
Cliquer sur lien suivant, puis dérouler jusqu'à Réalisation : Pascale Pascariello et juste au dessous repérer "MOTS -Clé" : et là, sous-cliquer sur "Bruxelles" pour ouvrir : "

Bruxelles__rue_des_lobbies_-_Page_1___Mediapart.htm
La_BCE_au_pied_du_mur_-_Page_1___Mediapart.htm

Et retrouver en sommaire Blog Renée Alice: *** ...du NOMBRE...de la SURFACE...et de la PLACE des REGIONS, appelées à gérer dans la PROXIMITE...une FRANCE re-découpée!
ou encore "AVANTI SAVOÏA" (vers une Région Savoie, qui elle-même retrouverait place dans une Euro-Région arpitane (Romandie, Vallée d'Aoste, Pays de Gex, Savoie...) et transfrontalière

arton26998-45e0f.jpg

"Europe : le fédéralisme est une impasse" Article paru dans Politis n° 1303 :
"Le fédéralisme budgétaire est comme l’Europe sociale : une arlésienne".
"Néolibéralisme et Europe : c’est principalement autour de ces deux volets que les élites politiques dominantes ont bâti leur identité depuis trois décennies. On conçoit qu’elles tremblent à l’idée de la fin de l’euro. N’est-il pas la seule « grande chose » qu’elles ont réalisée ? La monnaie n’est pas neutre(...)" Cliquer sur:

Europe___le_federalisme_est_une_impasse_-_Politis.htm
Manif_anti-euro._Stuttgart_2011.jpg
unnamed__2_.jpg

Tandis que "le Faucigny" (du 15 mai cette fois) publie (Cf ci-contre) dessin de "Nenny soit qui mal y pense" (Pierre, de son prénom!) "égratignant" lui aussi les édifiants "propos du Président du Conseil Européen, Herman Vanh Rompuy retrouvé "sur site britannique""Breitbart", à savoir: :

"Nous ferons l'expansion de l'Europe jusqu'à la Russie, même sans le soutien des peuples"

Or, sur fond d'Europe fédérant à ce jour,28 EtATS (plus ou moins carpes ou lapins!) et aux ordres économico- mondialisés de personnels politiques circonvenus des lobbies, d'autres expansionistes eurocrates, étant aux portes d'une ex- URSS"( où l'Ukraine fait figure d'enjeu d'une guerre froide new look ?) les frontières d'un espace marchand européen ne sont jamais réputées assez concurrentielles!.

Alors que cruciales problématiques" démographiques, "vivre ensemble humaniste" et représentation politique en juste proportion libre et non faussée des peuples et groupes politiques sont promises, mais "sitôt oubliées, hors médiatiques temps d'élection!) et beaux "parleurs" "n'engageant que ceux qui y croient"...
Qu'est-ce à dire ? " L'Europe est-elle une passoire" ? Cliquer sur :

mots_croises.html

COMBIEN de CITOYENS ELECTEURS EUROPEENS ont-ils conscience de ces réalités qui les tiennent ignorant(e)s d'une Europe qui légifère ainsi à leur insu, mais en leurs noms et fédère aujourd'hui 28 EtATS plus ou moins carpes et/ou lapins! Sinon dindon**** d'une farce hâchée menue sur ordres venus d'expansionistes technocrates à tous crins, avèrés plus que jamais avides d'élargir - toujours PLUS et toujours plus loin, jusqu'aux confins des restes d'ex URSS*, les frontières d'un espace européen essentiellement marchand et donc, jamais jugé assez concurrentiel.
Cependant que "La suppression des départements" annoncée par le Pst Hollande relance au contraire les attentes de ceux qui à l'instar des "Haut et bas Rhin", "Savoie Sud et Haute Savoie", "Haute et basse Normandie", "Corse Sud et Nord" et j'en passe... de territoires abusivement découpés et redécoupés pour servir (par modification de composantes électorales) telle ou telle autre ambition carriériste, y voient l'opportunité de réunifier enfin leurs territoires sacrifiés ... A la faveur "d'expérimentations"en forme d'étape d'innovation territoriale conforme aux objectifs présidentiels de simplification. Avec attribution de "compétences particulières" à négocier. A titre d'exemple cliquer sur


"Les incohérences du SYSTEME JACOBIN" - Cliquer sur:

Les-incoherences-du-systeme-jacobin-Arritti_a159.html

Ainsi que sur : CLIP BILAN de CAMPAGNE REGIONS et PEUPLES SOLIDAIRES:

url__8_.htm

" L'ACTION EN FAVEUR de la SAUVEGARDE des LANGUES REGIONALES"

6364873-9599690img.jpg

Cliquer sur :

L_action_en_faveur_des_langues.htm
SUR la TV8 MONT BLANC: François ALFONSI _ Cliquer sur Video_Elections_europeennes___Francois_Alfonsi_lance_sa_campagne_-.htm
mod-6889432.png

Réforme territoriale : saisissons l’occasion d’aller vers l’Europe des régions plutôt que l’Europe des nations%%

Régions et Peuples Solidaires entend occuper ce terrain que les forces politiques classiques, droite, gauche et désormais écologistes, aspirées par leurs logiques parisiennes, ignorent totalement.
."Future réforme de l’organisation territoriale de Manuel Valls : c’est « une recentralisation ! Et là-aussi, où est le calendrier ?"
« le flou entretenu volontairement n’est plus acceptable"." Les conseillers généraux, les fonctionnaires territoriaux, les habitants des départements méritent la vérité ! Nous sommes convaincus de l’efficacité des services publics départementaux et regrettont que le mouvement historique de décentralisation soit stoppé, et...
"nous dénonçons une réforme de recentralisation. Les président-e-s de l’ADF (Association des Départemnts de France) ont vivement regretté cette confirmation de suppression des Départements, sans aucune concertation préalable. Le problème se trouve D’abord dans la réforme de l’Etat et la solution dans un approfondissement de la démocratie locale »
"Avec Jean-Jacob Bicep et François Alfonsi, « l’Europe au service du monde rural » donnant la parole aux « entités infra-étatiques » que sont les 271 "Territoires européens". Régions & Peuples Solidaires -R&PS- présent dans 5 circonscriptions (Sud-Est, Guadeloupe, Ile de France, Grand-Ouest, Sud-Ouest) et R&PS doit donc pouvoir le faire entendre au sein du parlement!"

0.jpg

Ainsi réagit le sympathique Haut Savoyard Laurent BLONDAZ (photo ci-contre et 3ème position sur liste R&PS Grand Sud EST): "notre société a besoin de plus de démocratie, de plus de possibilités d'initiatives, de plus de respect de la diversité"
"Le modèle centraliste, monolithique de la cinquième république française est totalement dépassé. On ne peut plus accepter que le pouvoir soit confisqué par une élite, qui ne défend que ses propres intérêts. France et Europe manquent d'une réelle ambition démocratique à base de régions à taille humaine rassemblant des populations émancipées et solidaires.''

logo_ALE18303_headerfr.jpg
poussard.jpg

L'ex élue verte que je suis (et la militante dans l'âme que je reste) ne peuvent que déplorer vivement,"le délestage" politicien intervenu (et orchestré à la légère, à l'initiative de tendances internes à EELV adeptes de SIGLE à dessein décoloré et listes rebaptisées EE, au profit d"Europe Ecologie"(tout court) au sein du Groupe d'élus européens "A.L. E- Alliance Libre Européenne-LEs VERTS" incluant en 2009, R&PS et autres repréentants de groupes VERTS Européens"! regroupés de longue date en son sein. Autant de mouvances vertes, écologistes, régionalistes et fédératrices! Et autant de valeurs fondatrices des PARTIS VERTS européens et de "PEUPLES et REGIONS SOLIDAIRES". Lesquelles se retrouvent à mon sens stupidement réduits à disperser leurs forces communes.**** Au_ risque évident d'affaiblir les scores respectifs des listes correspondntes en lice . Et désormais enh concurrence! Outre l'implicite déni de verdure pourtant très symboliquempenht co-fondatrice d'écologie "politique". Et jusqu'ici affiliéeà d'actifs partis VERTS solidairement identifiés et représentés en EUROPE par nombre de ses pays membres !
Ce "cavalier seul "ne pouvant que diviser mêmement leurs électorats. Et pénaliser du même coup, l'une et l'autre de ces composantes, mes suffrages iront donc à la liste qui porte sans calculs à visées électoralistes, la nécessité de faire coïncider Echelons régionaux et Spécificités territoriales,
Renée Alice


****On notera que . : La France est membre de l’UE depuis 1957+ +avec74 sièges sur 751++ dont:

LISTE EUROPE ECOLOGIE :• 1979 : 4,39 % (0 député)

LES VERTS:1984 : 3,37 % (0 député compte tenu_ de listes en concurrence de « Entente Radicale Ecologiste » : 3,3 %) ;• 1989 : 10,59 % (9 députés) - • 1994 : 2,94 % (0 député) (concurrence de « Génération Ecologie » : 2,01 % (0 député) - • 1999 : 9,79 % (9 députés) - • 2004 : 7,41 % (6 députés) - 2009 : 16,28 % (14 députés) -
Liste "Europe Ecologie": car NJ.B. :changement de nom : EELV étant converti en EE tout court• score 2014 : 8,95 % (n'éa bplus que 6 députés ! )
***Explications de R&PS: "François Alfonsi a été élu sur la liste Europe Écologie en juin 2009. La démarche est née du rassemblement de trois composantes : les Verts historiques, les « altermondialistes », représentés par Dany Cohn Bendit, José Bové, Eva Joly et d’autres… et la Fédération Régions & Peuples Solidaires. Au terme de négociations ardues, R&PS obtient un poste éligible dans la circonscription du grand Sud-Est et prend la deuxième place sur la liste conduite par Michèle Rivasi. R&PS mobilise toutes ses forces et les résultats sont au bout, François Alfonsi est largement élu. Non seulement il porte haut et fort les revendications de la Fédération représentée en Corse par le PNC,"
__"Hélas, Europe Écologie les Verts (on l’a vu aux différentes crises traversées) s’est désormais recentrée sur ses priorités parisiennes et a effectué un !virage idéologique jacobin. Les altermondialistes comme José Bové ou Eva Joly y sont contestés, voire malmenés, Dany Cohn Bendit a fini par se retirer, et EELV a pris du recul avec le régionalisme en général. Au terme de plusieurs mois de négociations, elle a décidé de ne pas reconduire les accords avec R&PS et le poste 2 sur la liste du Sud Est a été attribué à l’ancien directeur de cabinet de Jean- Pierre Chevènement, Karim Zeribi. Ce dernier avait été élu sur la liste de Vincent Peillon et avait fini en cours de mandat chez les Verts… espérant ainsi pouvoir emporter la candidature écologiste aux élections municipales de Marseille. C’est dire sa conviction écologiste! Aussi, la Fédération Régions & Peuples Solidaires, lors de son congrès du mois d’août 2013, a décidé de conduire sa propre liste conduite par le nationaliste corse François Alfonsi aux élections européennes du 25 mai prochain"++