Le pouvoir Ianoukovitch a vécu ses dernières heures samedi 22 février :

19 heures : "Pendant que Ioulia Timochenko, libérée, arrive à l'aéroport de Kiev, pour le site de la présidence ukrainienn, Viktor Ianoukovich est toujours président du pays. Le Maïdan continue de voir affluer du monde, beaucoup se recueillent autour des cercueils des victimes de la répression".

BhF1jyICMAAgC5h.jpg
Mediapart.png

22 FÉVRIER 2014 | PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART :En Ukraine: la chute du pouvoir Ianoukovitch

54054.png

EUROPPE-LIVE (EXTRAITS):
"En attendant Ioulia Timochenko sur le Maïdan, à Kiev © Reuters/Vasily Fedosenko"...

anti-government-protesters-stand-front-of-a-poster-showing-jailed-ukrainian-opposition-leader-tymoshenko-in-the-independence-square-in-kiev_4784399__3__UE_LIVE.jpg

L'opposition ukrainienne s'est emparée peu à peu des principales institutions tandis que le président déchu quittait la capitale. Cette journée aura vu par ailleurs le retour triomphal de l'ancienne premier ministre Ioulia Timochenko, libérée après trois ans de détention. Le président du parlement assure depuis dimanche la présidence par intérim.
Cliquer sur :

En_Ukraine__la_chute_du_pouvoir_Ianoukovitch_-_Page_1___Mediapart.htm

20 heures : "Une messe est célébrée sur le Maïdan en hommage aux personnes assassinées ces derniers jours par les autorités ukrainiennes. « Nos héros sont immortels ! » clame la foule. Pendant ce temps, sur le site officiel de la présidence ukrainienne, dans un communiqué publié en russe et en ukrainien, Viktor Ianoukovitch conteste le fait d'avoir été écarté du pouvoir. Il déclare qu'il a « tout fait pour éviter que le sang coule »
20h30 : "Ioulia Timochenko, l'ancienne opposante libérée quelques heures plus tôt dans la journée, prend la parole sur le Maïdan. « J'ai rêvé de ce jour », dit-elle devant une place de l'Indépendance noire de monde. « Vous êtes des héros, vous êtes la meilleure chose d'Ukraine, je suis fière de vous ! », lance-t-elle à la foule, alors qu'elle semble physiquement affaiblie, assise dans un fauteuil roulant. « Vous avez tous le droit à participer à la construction de la nouvelle Ukraine. (…) Je ferai tout pour empêcher la dislocation de ce pays". »

BhG2s5vCEAApq1x.jpg

Cf ci-contre: Une équipe du quotidien KyivPos est sur place.

Ce samedi soir :" Différentes figures de l'opposition se succèdent à la tribune aménagée sur le Maïdan. L'eurodéputé polonais Jacek Saryusz-Wolski, présent sur place avec onze autres élus du parlement européen, prend le micro et déclare que l'Ukraine fait déjà partie de l'Europe, que l'Union fera tout pour aider le pays à la rejoindre. Pour les journalistes ukrainiens, la nuit sera longue : de nombreux documents ont été découverts à la résidence de Ianoukovitch."
(...) "La prudence est cependant de mise dans les capitales occidentales. Barack Obama et son homologue russe Vladimir Poutine ont appelé à ce que l’accord de vendredi soit appliqué « rapidement ». Selon le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, l’accord est le « mieux qu’on pouvait espérer ». « Soyons prudents, a-t-il ajouté, car la situation économique reste épouvantable et puis il va falloir suivre (la mise en œuvre de l’accord). » « Il y a eu des crimes. Il faut que tout cela fasse l’objet d’une enquête et qu’on en tire les conséquences »...
Autour d'événements d'ores et déjà MAJEURS ! en tout cas,
à suivre avec mêmes attentes positives et premier soulagement.
Sinon circonspection...
Renée Alice