613899-le-ministre-de-l-ecologie-philippe-martin-le-22-janvier-2014-a-l-assemblee-nationale-a-paris.jpg
Laurence-echarpe_.jpg

CLIQUER sur VIDEO : ++"IL FAUT AGIR TOUT de SUITE":

... "ON a SUFFISAMMENT d'ALERTES !"

[Laurence_Abeilledeputee_EELVIl_faut_agir_tout_de_suiteon_a_suffisamment_d_alertes-_Video_Dailymotion.htm|/public/Laurence_Abeilledeputee_EELVIl_faut_agir_tout_de_suiteon_a_suffisamment_d_alertes-_Video_Dailymotion.htm]

Libe613793-des-antennes-relais-sur-les-toits-de-paris.jpg
logo-liberation-311x113.png

LibérationSOCIÉTÉ : Antennes, portables, wi-fi: les ondes en accusation les députés ré-examinaient jeudi après-midi un texte posant quelques règles de base en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques. une proposition de loi pour un peu mieux encadrer l’exposition aux ondes électromagnétiques. Et cette fois, le texte à nouveau porté par la députée Laurence Abeille (EE-LV) a été adopté*** Cliquer sur lien suivant :

ondes-une-loi-pour-limiter-l-exposition-de-la-population_4351967_3244.html

Et, si nécessaire, compléter vos informations en cliquant sur compilation de liens éclairants, rélalisée à votre attention par "ROBIN des TOITS":

logo_robin_site.jpg

Le-telephone-portable-a-t-il-des-effets-nefastes-sur-la-sante-de-vos-enfants-SecuriKids_a1455.html

AVIS de l' OMS paru dans Le MONDE Planète, Cliquer sur :

pour-l-oms-le-telephone-portable-peut-etre-cancerogene_1530329_3244.html

L-abus-de-telephone-peut-nuire-a-la-sante-Le-Monde-01-06-2011_a1252.html**

Le-wi-fi-degrade-la-qualite-du-sperme-Le-Nouvel-Observateur-30-11-2011_a1389.html

La-telephonie-sans-fil-represente-un-probleme-de-sante-publique-majeur-Le-Nouvel-Obs-25-03-2009_a791.html

6044874-9020264.jpg

Cliquer sur :

Lettre-type-de-REFUS-d-installation-du-compteur-d-eau-ou-gaz-a-telereleve-Robin-des-Toits-Nov-2013_a2102.html

OU ENCORE, et méritant qu'on creuse la question des contrôles de prolifération galopante des technologies SANS FIL et celles des compétences consenties aux pouvoirs publics co-concernés et co-responsables en matière de santé :

ob_f76e5937b3e686782bae7154a915a060_les-compteurs-sans-fil.jpg
La Une : Les ondes sont devenues la pollution environnementale majeure

Tablettes-pour-enfants-la-mauvaise-idee-de-cadeau-de-Noel-Le-Point-21-11-2013_a2108.html

Les_compteurs_sans_fil_et_les_symptomes_qui_defilent_-_slci.over-blog.com.htm

Compteurs_eau_a_releves_par_RadioFrequences_Veolia_Lyonnaise_des_Eaux_SAUR.htm

"Les Maires n'ont plus droit à la parole"... selon le conseil d'état"

antennes-relais-les-maires-n_ont-plus-droit-a-la-parole.htm

ondes-une-commune-des-hautes-alpes-veut-creer-la-premiere-zone-blanche-de-france_3505660_3244.html

1176091_5_e14b_une-antenne-relais-de-telephonie-mobile_4886d1f4269069db739cd7cc73dae48c.jpg

Pas assez "design" ...pour VOTRE toit ?

Ou sinon QUOI ?

ondes-symbol.png:

"Aujourd’hui, quand un opérateur veut installer une nouvelle antenne, il contacte le propriétaire de l’immeuble qui l’intéresse, s’entend avec lui et demande l’autorisation à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui vérifie sur le plan technique s’il n’y a pas d’interférence électromagnétique! Le maire ou les riverains ne sont souvent ni consultés, ni même informés, et découvrent la plupart du temps l’antenne une fois qu’elle est installée".

Le texte de loi proposant d’introduire de «la concertation», en réunissant en amont autour de la table riverains, opérateurs et maire. Si la concertation locale n’aboutit pas, une tentative de conciliation sera menée à l’échelle départementale, sous l’égide du préfet. «Au bout du compte, l’ANFR**** gardera le dernier mot mais ne se basera plus sur des critères simplement techniques. Ce sera une décision d’opportunité, en prenant en compte les bâtiments voisins, comme une école par exemple, ou une crèche», explique un conseiller de Laurence Abeille.

Et "SUR LES ANTENNES DÉJÀ EN INSTALLÉES: - C’est toute la question des points dits «atypiques» -. Quand l’exposition dépasse «sensiblement la moyenne nationale», l’Agence aura désormais le pouvoir de contraindre les opérateurs à revoir leur installation, en changeant l’orientation de l’antenne par exemple ou carrément le matériel. Ce point risque de faire débat dans l’hémicycle : qu’entend-on par «exposition dépassant sensiblement la moyenne» ? A partir de quel niveau d’exposition considère-t-on que l’Agence doit intervenir ?"

"DES «CADASTRES ÉLECTROMAGNÉTIQUES»: On compte en France à la louche 150 000 antennes toutes confondues (radio, télé…) dont 80 000 antennes relais (téléphonie mobile). Mais où sont-elles situées et comment sont-elles orientées ? L’Agence nationale des fréquences, via son site Cartoradio, a entrepris ce travail de recensement. Laurence Abeille souhaite aller plus loin, pour que demain chacun sache le plus précisément possible le niveau d’exposition aux ondes de son domicile ou de son lieu de travail. A terme, il s’agirait de créer «des cadastres électromagnétiques».
"LE PRINCIPE DE MODÉRATION: Dans sa première version, l’année dernière, Laurence Abeille militait pour que soit transposé en matière d’ondes le principe Alara (As Low As Reasonably Achievable), qui veut dire littéralement «aussi bas que possible». Déjà appliqué dans le nucléaire, ce principe aurait impliqué que toute nouvelle antenne devrait être implantée de manière à émettre le moins possible. Finalement, la version remaniée du texte s’en tient au «principe de modération» («si on peut limiter, on limite»).

arton48098-37900.jpg

"Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu dès 2011 que les champs électromagnétiques pouvaient être cancérogènes pour l’homme, il n’existe pour l’instant en France aucune mesure de précaution encadrant l’utilisation du wi-fi."

"Le texte prévoit donc de l’interdire au moins dans les crèches et les maternités. «Nous aurions aimé aller plus loin en l’excluant des écoles maternelles, mais la majorité n’y est pas favorable. Ce sera donc discuté par voie d’amendement», précise le cabinet de Laurence Abeille".

Et autre importante proposition figurant dans le texte adopté:''«désactiver par défaut le wi-fi», et ...«donner la possibilité de le désactiver simplement des" box" internet» et «informer de la présence de wi-fi dans les lieux publics****s qui en sont équipés»''

ainsi qu' UNE GRANDE CAMPAGNE D’INFORMATION++ un peu sur le modèle de la campagne «manger cinq fruits et légumes par jour», ***** et à fortiori dans les lieux réputés"privés bien que sournoiisement envahis... de BOX, et/ou ECRANS rayonnants en tout genre... non ?

''' l’idée serait de rappeler aux citoyens des conseils d’utilisation élémentaires de tous les appareils émettant des ondes. Exemples : éviter de rester planté devant le micro-ondes quand il fonctionne. soit
"En travaillant en amont avec un cabinet spécialisé réellement indépendant des opérateurs et autres influences intéressées...pour déterminer les niveaux d'exposition attendus au voisinage des bâtiments municipaux, une Ville applique le principe de et exclue les sites qui pourraient générer un risque pour les habitants".

Ne pas dormir avec son téléphone portable sous l’oreiller ou au pied du lit. Utiliser autant que possible le mode avion sur le téléphone ou la tablette, notamment quand les enfants jouent avec...
"Ne jamais téléphoner ou relever ses mails dans le train ou le métro"*****

"Pourquoi ? parce que Le portable, ainsi en mouvement, capte sans cesse de nouvelles antennes et donc émet beaucoup plus d’ondes"
**** et quid des bus bourrés d'étudiants" mobile au poing !" aux heures de pointe ???
DES PRÉCAUTIONS DE BASE s'imposent certes pour TOUT ce QUI ENTOURE LE MONDE des ONDES et les ESPACES WIFI allègrement envahis à la hussarde, dans un environnement qui en est désormais truffé ! Et d'autant que les notices d'accompagnement rstent peu explicites explicites en terme de "DAS" et autres caractéristiques à connaître et vérifier absolument.:

"En mettant en oeuvre un accord avec les opérateurs leur permettant d'utiliser certains bâtiments municipaux, elle concourt à éviter des installations chez des particuliers sans aucun contrôle de ces installations."

"En procédant à des mesures sur les sites garantis par les opérateurs, et en collaboration avec des experts associatifs totalement indépendants des opérateurs, 'tel s la CRIIREM (Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnement électromagnétiques), C'est aussi aux communes d'implantation qu'appartient le devoir de contrôler que les données fournies par les opérateurs sont conformes"
J'ai ien du mal à croire à cette heure que ... cette fois-ci enfin, c'est arrivé!

D'autant qu'on a pu vérifier il y a peu...que le "polit buro" du Sénat a encore les moyens de faire en sorte que l'improbable... y demeure ce qu'il y fut jusqu'ici...
Renée Alice

**CLIQUER ci dessous et en fin de billet sur un commentaire pour accéder à "CONSEILS AUX UTILISATEURS des technologies SANS FIL"
(reçus de Laurence GRAFFIN (Commission Santé d'EELV et à propos du portable et des télérelèves de compteurs )

***Et pour mémoire, souvenons-nous que l'année dernière, à la même époque, le texte déposé et inscrit à l’ordre du jour, n’avait même pas été débattu dans l’hémicycle et" renvoyé d’un revers de main en commission par le gouvernement".
Aujourd'hui : "La députée a(yant) depuis retravaillé son texte en concertation avec le cabinet de Jean-Marc Ayrault. Le revoilà, donc, légèrement lifté pour être le plus consensuel possible et avoir des chances de passer..."

Après l’Assemblée ce jeudi, il devra bien sûr ensuite être adopté par le Sénat.

Et pour prendre la juste mesure des avancées du dossier , Cliquer sur article alors paru dans Libé...:

Ondes__wi-fi__antennes____On_est_donc_incapable_d_agir_quand_il_est_encore_temps____-_Liberation.htm

Mais concernant Laurence Abeille et ses propos "ulcérés" d'alors, un autre petit rappel des faits ne semble pas inutile ici:

"Le groupe écologiste a(vait) subi une humiliation monumentale à l'Assemblée : la majorité socialiste a(vait) enterré son texte contre les ondes...
!! '' "La députée EE-LV Laurence Abeille s'insurge(ant) que sa proposition de loi sur les ondes électromagnétiques, au menu de l'Assemblée ce jeudi, n'ait finalement même pas été débattue. Laurence Abeille, députée Europe Ecologie-Les Verts, est furieuse. Sa proposition de loi visant à appliquer enfin le principe de précaution pour les ondes électromagnétiques n'a même pas été débattue dans l’hémicycle ce jeudi soir comme prévu... Le texte a été renvoyé en commission dans la soirée, à l’initiative du groupe PS et du gouvernement. Et ne sera certainement pas à l’ordre du jour de sitôt"...le groupe EE-LV dispose d’une seule niche parlementaire par an (une journée où le groupe est maître de l’ordre du jour). «Un déni de démocratie et une nouvelle victoire du lobby des opérateurs de téléphonie mobile», dénonce Laurence Abeille. Elle a(vait) répondu à Libération ce jeudi après-midi, avant que le renvoi en commission ne soit voté.++

fleur-pellerin-1060011-jpg_985049.JPG:

Et Laurence Abeille de confier alors à Libération :
"Peu avant midi, mon collaborateur reçoit un coup de fil. Le cabinet de Fleur Pellerin, (ci dessus en photo ( extraite de Libé) et ... pas contente du tout!)) la ministre de l’Economie numérique, annonce que le texte ne sera pas examiné en séance: le groupe socialiste va déposer une motion de renvoi en commission. Cette motion votée, le débat s’arrête là. Balayé d’un revers de main. Tout le travail parlementaire mené jusqu’ici, en commission notamment, aura été fait pour rien. C’est un déni du travail des députés, c’est scandaleux".

"Je me pose des questions sur la façon de travailler du gouvernement. C’est un refus pur et simple du débat parlementaire. Une telle manière de faire ne s’était pas vue depuis longtemps. Je suis d’autant plus étonnée que mardi encore, le Premier ministre me disait que des amendements seraient certes déposés par le gouvernement mais dans un esprit constructif. Nous étions prêts à débattre".