le_faucigny.jpg
in-memoriam.jpg

AUJOURD'HUI en DEUIL, l'HEBDO "LE FAUCIGNY, CHRONIQUES des PAYS de SAVOIE"... et ses légendaires "indiscrétions de CHARLES-FELIX"(chronique hebdo des petits potins et de la "people" politique des LARGES TERRITOIRES SAVOYARDS jusqu'en ses ramifications et débordements parisiens - très appréciée des lecteurs - outre les articles très documentés qu'on y peut glaner à bien des sujets de toute actualité départementale ou régionale ... résonnent d'un départ aussi inattendu que lourd de menaces pour l'indépendance et la bonne santé d'une presse ayant su demeurer LIBRE et non muselée jusqu'ici, en dépit de certaines pressions "amicales" ou murmures désapprobateurs,..
Voire calomnies de couloir et travers ordinaires... qu'y évoque semaine après semaine.et sans ambages aujourd'hui encore, la coccinelle préférée de Pierre NENNY qu'on ne présente plus...
Sinon tentatives de déstabilisation exercées de l'extérieur à l'encontre d'une équipe de courageux rédacteurs, photographes et illustrateurs à l'expression relativement affranchie d'un conventionnel cantonné au "politiquement correct"...

Et sachant donc appeler un chat , un chat !

MORT_D_UNE_VOIX_LIBRE.jpg

Ecouter "le TANGO FUNEBRE" dans l'intérgalité du message en cliquant sur: :
url__1LE_TANGO__FUNEBRE_BREL_VIDEO_.htm 

Et souvenons-nous qu'en juillet 2009 déjà, le consortium PLANCHER Charles et Pierre alors solidairement ébranlé par la crise des subprimes et ses conséquences économiques risquant d'entraîner dans la chute l'un des fleurons (à la gestion pourtant réputée saine !) de la presse d'opinions locale, avait considérablement ému les lecteurs et la population en regard des risques encourus à ce niveau ...
Craignant que la secousse et "l'effet domino" ne laissent nos territoires SANS VOIX...

epilpgue_photo_stylo4444.jpg

relativement indépendante et non muselée"(cf billets induits - et nombreux commentaires correspondants, - retrouvables en sommaire du présent blog René Alice, à droite et sur fond jaune et diverses réactions citoyennes ou inquiétudes spontanément manifestées en soutien à l'existence du Journal...

Conjurons-en donc les risques de récidive ... en témoignant à la frégate "FAUCIGNY et ses "CHRONIQUES des PAYS de SAVOIE" sympathie et soutiens, de même qu'à ceux qui restent à la barre...
Y compris et jusque dans les mauvaises passes...

Renée Alice