images_ARTE.jpg
telechargementCENTRALES_NUCLEAIRES_deemantelement_impossible.jpg

CLIQUER SUR :

url__1_CENTRALES_NUCLEAIRE_Demantelement.htm
telCliche_LE_MONDE3414908_3_6950_le-demontage-de-centrales-nucleaires-engendre_3640362ad6aaac6d4841248fceadf956.jpg logo_le_Mondeimages.jpg

Extrait d'avis et cliché ci dessus parus "le Monde" sous la plume d'Hervé KEMPF :

Kempf, au local de Manu Robles Arangiz a Bayonne, Jeudi 14 Fevrier 2008. (Photo Bob Edme)

(...)"le problème essentiel de l'énergie nucléaire est celui-ci : quoi qu'il arrive, ses conséquences sur les sociétés humaines seront très durables, en raison de la radioactivité qu'elle génère. De nouvelles enquêtes télévisées apportent des lumières originales sur un sujet qu'on pourrait croire rebattu. C'est le cas de ce film très intéressant réalisé par Bernard Nicolas, qui s'intéresse au sort des réacteurs nucléaires parvenus en fin de durée de fonctionnement. Ils sont près de quinze chaque année dans le monde."

"Le problème, comme le montre de manière très pédagogique le film avec des reportages en France, en Allemagne et aux Etats-Unis, est que l'industrie ne maîtrise pas cette technique difficile."

Vive l'INCURIE des NUCLEOCRATES et autres CHANTRES du "PRO-NUCLEAIRE"... De même que les prises de responsabilités respectives, remises aux CALENDES GRECQUES !
Renée Alice

Et APPEL d'AGIR POUR l'ENVIRONNEMENT une cyber-action d'actualitéà relayer:

cyberaction@agirpourlenvironnement.org :

Madame la Directrice,

Etait-il donc bien judicieux et bien opportun de supprimer la - très regrettée - rubrique "Planète" dans "Le Monde" et sous quels arguments ? voire influences ...

Le journal Le Monde a en effet décidé récemment de supprimer la page « Planète » ainsi que le service afférent. Ce choix éditorial doit-il être interprété comme une bonne nouvelle ?

Les crises écologiques auxquelles nous étions exposés auraient-elles connu des réponses satisfaisantes ? N’y aurait-il plus rien à dire ou écrire sur les menaces climatiques, énergétiques, sur les mille et une mobilisations locales ou globales, décisions prises par les institutions et mesures adoptées quotidiennement par les décideurs politiques et économiques ? Faut-il en déduire que Le Monde, grand quotidien de référence, aurait finalement constaté une amélioration significative de l’état de la planète ?''

Hélas non ! Alors même que les crises climatiques et énergétiques, l’effondrement des écosystèmes ou l’artificialisation des espaces naturels ne cessent de s’aggraver, il est peu de dire que cette décision est incompréhensible.

Vous n’êtes pas sans savoir que ce geste va amener un grand nombre de décideurs et de lecteurs à se détourner des questions écologiques, faute d’informations disponibles. L’écologie sera une nouvelle fois reléguée au rang des sujets annexes... Quelle rubrique alternative avez -vous prévue ?.

Par la présente, je tiens donc à vous faire part de ma stupéfaction à l’égard d’une décision que j’estime peut être irréfléchie.mais dans les cas non anosine...

Considérant l’indépendance de la presse comme l’un des éléments constitutifs d’une démocratie vivante, je tiens à vous préciser que ce courriel n’a d’autre vocation que celui de vous exprimer mon inquiétude sans pour autant chercher à peser sur votre ligne éditoriale.

Vous remerciant par avance de l’attention que - je n'en doute pas - vous porterez au présent courriel, je vous prie d’agréer, Madame la directrice, l’expression de mes salutations écologiques