SCH_foto_DLAIXles-manifestants-se-battent-pour-le-rejet-des-permis-de-recherche-d-hydrocarbures-de-gex-sud-blyes.jpg

Une loi, amendement au Title 52 ( Oil and Gas) des Pennsylvania Consolidated statutes exige que les compagnies communiquent à ceux qui tiennent un registre au niveau de

lʼétat,

le nom des produits chimiques et des gaz utilisés dans le fracking.

Les médecins et dʼautres personnes qui travaillent dans le milieu de la santé publique peuvent demander

des informations spécifiques,

mais la compagnie (concernée) nʼest pas obligée de fournir cette information si elle prétend quʼil sʼagit dʼun secret de fabrication (ou une information dont elle a la propriété (intellectuelle).

Elle nʼest pas, non plus, obligée de révéler comment les produits chimiques et les gaz utilisés dans le fracking inter-agissentavec des composés naturels.

Si une compagnie accepte de révéler des informations sur ce qui est utilisé, les professionnels de la santé sont tenus par un contrat de confidentialité qui non seulement leur interdit dʼavertir la population au sujet dʼune pollution éventuelle de lʼair et de lʼeau par le fracking,

mais qui leur interdit aussi de dire à leurs propres malades ce qui, dʼaprès leur médecin, a causé leur problème de santé.

SCH_Pierre_NERNNYNouvelle_image.JPG

Dessin ci-dessus de Pierre NENNY, paru dans Le FAUCIGNY Chroniques des Pays de Savoie

Si lʼon interprète strictement la loi, elle interdit pourtant aussi aux généralistes et aux médecins de

famille qui signent le contrat de confidentialité et apprennent le contenu des “secrets de fabrication” dʼinformer un spécialiste (de la présence) des produits chimiques ou composés, retardant ainsi le traitement médical.

''N.B. : Ces clauses sont “enterrées” aux pages 98 et 99 de la loi, qui fait 174 pages et qui a

été lancée et votée par la “General Assembly” à majorité républicaine, puis est devenue loi avec la signature du Gouverneur républicain, Tom Corbett'' .

Merci à Joël et Claire qui ont transmis l'info ...

SCH_gaz_de_schiste_vache.jpg
SCh_et_conf_envirnnth-confenvi.jpg

Et que, pour ce qui est du permis des Moussières... mpactant le Pays de Gex et la Savoie n'oublions pas que, je cite: "la compagnie a presque obtenu le renouvellement du permis!"

Et qu'une ALERTE ! a été lancée en ces termes : Il ne manque plus que la signature de la Ministre"...
"Ce qui adviendra si on ne manifeste pas notre opposition ferme ! Il reste une chance infime, saisissons-la !

Après, il sera trop   tard..."

Aussi le collectif Haut-Bugey "NON aux forages d'hydrocarbures" vous demande-t'il de participer à sa campagne"Cyberaction :"Soutenons nos élus à ne pas laisserseuls face à l'adversité" ..
.

Ainsi que d'envoyer un mail à la sous-préfecture de Nantua : adresse mail : sp-nantua@ain.gouv.fr"

POUR AGIR donc ... ouvrir aussi le lien ci-après :

SCHCYBERACTIONabrogation-experimentations-fracturation-hydraulique-512.html

Dérouler l'appel pour cliquer sur FAQ "comment signer"

Et SOUTENIR le COLLECTIF en ciquant sur :++

sch_n_adherer.htm