sport365.png

Le Comité d'Organisation d'Annecy pour les Jeux Olympiques 2018 (soit le COA à ne pas confondre avec le CAO d'Annecy qu'on ne présente plus...) a annoncé que la candidature de la ville haut-savoyarde avait coûté (plus de) 25,75 millions d'euros.

Cela fait cher du vote. Alors que la candidature d’Annecy n’avait récolté que 7 voix sur 95 lors de l'élection début juillet de la ville hôte des Jeux Olympique d’hiver 2018, remportée haut la main par les Sud-Coréens de Pyeongchang, le Comité d’organisation de la ville haut-savoyarde a annoncé que la candidature avait couté 25,75 millions d'euros. Celle-ci avait été été financée à 51% par des organismes publics (Etat, collectivités territoriales) et à 48% par des entreprises.

CLIQUER sur

CP_GIP_Annecy_2018.pdf

AVIS du CAO (Comité Anti Olympique ANNECY Hte SAVOIE): Le GIP (Groupement d'Intérêt Public), chargé du suivi de la candidature

Annecy 2018, vient de boucler ses comptes. Et pour lire l'article du DL -dont le rédacteur aurait à notre avis bien besoin d'un court rapide de comptabilité) - consacré à ce sujet.

CLIQUER sur:

250-000-de-benefice-pour-la-candidature-annecy-2018.htm

Vous en apprécierez le contenu et nous ne perdrons pas trop de temps à vous faire part de notre courroux face à ce qui constitue une véritable escroquerie intellectuelle. Annecy 2018 et TOUS ceux qui ont soutenu ce projet ne nous aurons rien épargné jusqu'à la fin.250-000-de-benefice-pour-la-candidature-annecy-2018.htm

Parler de BÉNÉFICE n'est pas un abus de langage mais bel et bien une tentative concertée de faire passer des vessies pour des lanternes. Et

parler de "situation comptable à l'équilibre" n'est rien d'autre qu'une insulte à notre intelligence, tous les bilans comptables étant par DÉFINITION équilibrés

Cette candidature est, et restera, un FIASCO. Nous sommes fiers d'avoircontribué à l'échec de ce projet, et il serait sympathique que certains

cessent, enfin, de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Nous avions pointé, à l'époque, les méfaits de cette candidature sur les terres agricoles, aujourd'hui tout le monde s'inquiète de la disparition de

nos terres fertiles.

Nous avions expliqué, à l'époque, que le budget initial d'une candidature soi-disant modeste (15 millions d'€uros) ne serait jamais tenu, le GIP nous donne raison avec un budget dépassant allégrement les 25 millions d'€uros.

Nous avions démontré, à l'époque, que la majeure partie des fonds seraient siphonnés par quelques communicants chers payés pour pas grand chose, ce sont plus de 8.000.000 (huit millions) d'€uros que ce sont partagés Havas et consorts....eux ne rendront jamais de comptes à personne (a moins que la COUR des COMPTES ne se saisisse de ce dossier).

Quant aux projets devant être "accélérés" (dixit les propos du Maire

d'Annecy) il n'en reste pas grand chose. Hormis un simili projet "d'écoquartier" à Pringy, tout le reste est passé par pertes et profits

Alors, NON, il n'y a pas de bénéfices à cette candidature, la seule chose

qui reste, c'est un goût amer...et une mémoire vive pour tous ceux qui ont lutté courageusement contre ce projet.

Les Amis de la Terre Haute-Savoie. 06/24/27/45/04.

Et POUR le FUN,
CLIQUER encore sur le dessin suivant :ane_scie_2018_2_.pdf

Renée Alice

NB : lire aussi "Les indiscréti0ns de CHARLES-FELIX" révèlant dans LE FAUCIGNY de la semaine (paru en kiosque ce jeudi 24 novembre) les croustillants dessous de "passe-passe dignes plus belles niches fiscales", en forme de manip de TVA...(obtenues -par miracle-et à point nommé annoncées...) de l'Etat au GIP... Puis et bien moindrement, à reverser du GIP à la région et au département...

Aux frais du contribuable s'entend...
Ce qui ne surprendra personne en ces difficiles temps de crise...