affiche_CDF.jpg

L'histoire:

Mai 2007, la municipalité du village d'Abondance en Haute-Savoie annonce l'arrêt de l'exploitation de son domaine skiable d'altitude.

Décembre 2009, après une mobilisation de la population, un changement de municipalité et l'arrivée d'un investisseur américain, le domaine skiable de l'Essert réouvre.Fabrice Ferrari revient sur ces deux années et demie pendant lesquelles Abondance a fait le une des journaux et provoqué de vifs débats entre les partisans de grands domaines suréquipés avec neige garantie et les défenseurs de petites stations financièrement accessibles à tous et plus respectueuses de l'environnement.

Un voyage dans les Alpes françaises, et dans le Valais Suisse, à Saint-Martin, village qui a préféré le tourisme doux aux usines à ski. En Bulgarie aussi, à Bansko, où, derrière l'émergence d'un domaine skiable ultra moderne pour riches étrangers, se cache une spéculation immobilière impitoyable et la destruction de forêts protégées.

Et de nous poser la question : la culture montagnarde, ses populations et ses valeurs sont-elles solubles dans une économie de marché qui tend à imposer un modèle unique de développement ? A l'inverse, et sans rejeter une industrie qui a fait la richesse de nos montagnes, peut-on encore espérer skier aujourd'hui autour de valeurs simples sans surabondance d'équipements.

Pour que l'acte "pur" de dévaler une pente enneigée soit encore une expérience évidente, autant collective qu'individuelle.

De la part de "LA VAKA (diffuseur des films de GILLES PERRET sur " LE TOURISME ET LA NEIGE"

documentaire "COUP DE FROID SUR LE SKI

diffusion sur France 3

durée 52 minutes