Les Verts, Ecologistes et autres forces associées... ont longtemps et mûrement réfléchi à ce dilemme illustré par les avatars du développement économique d'une France d'après-guerre confrontée à la reconstruction avérée non durable ! de son économie ...
'

poussard.jpg
Et donc aux jubilations du plein emploi conjoncturel des trente "glorieuses", (1944/1974) années de croissance obligée, et d'insouciances insensiblement venues buter et tourner court... sur un premier "choc pétrolier "...

Soubresauts économiques et financiers qui en annonçaient bien d'autres... liés à la raréfaction (prévisible) des ressources naturelles et fossiles... Et à toute une suite de crises générées en simultané (et d'ordre tant spéculatif, économique, envirommental, sanitaire, alimentaire et social... que plus global et de" confiance ! ...) ainsi que d'une rare ampleur.

Et nous voilà... au pied du mur, les trente dernières années s'étant chargées de nous démontrer la vanité d'un système capitaliste et productiviste en bout de course, entre faux besoins encouragés et gaspillages ignorants ici et besoins basiques non satifaits pour une majorité d' autres ailleurs... sur une petite planète cancérisée de nos inconséquences ...

Les multiples restructurations d'un capitalisme en faillite (en dépit des redéploiements successifs et mondialisés pour se refaire une santé plus que précaire...) et toujours plus prédateur des ressources naturelles et humaines exploitées à grande échelle...) ont largement démontré l'incapacité de la CROISSANCE (avec un garnd C... -celle dont on rebat les oreilles de millions chaque jour en hausse, de chômeurs patrons, cadtes et salariés confondus-... à regagner au cours des 3 décennies, les fameux 2,5 % du Produit Intérieur Brut PIB, , qui permettraient d'assurer la cfréation d'emplois promise mais pas au rendez-vous !

Pour( toutes ces raisons, et confrontés aux limites d'un monde "fini " et d'une planète manifestement en souffrance, d'un allongement de la vie et de données démographiques préoccupantes compte tenu d'une espèce humaine exagérément prédatrice***l Europe Ecologieet les VERTS ont pour leur part opté pour :
# une décroissance sélective, solidaire 'et équitable" qui cesse de d'habiller Paul en déshabillant Pierre, dans le respect du vaisseau qui la porte...
# "une décroissance de l'empreinte écologique"d'une espèce humaine exagérément prédatrice ce qui implique des mécanismes de" régulation, reconversion ici et création ouè inovaztion là incrits dans une redistribution maîtrisée et justement répartie...
# la nécessité et l'urgence à la fois sociale et environnementale d'appliquer la fameuse "règle des 3 R" à savoir "RELOCALISER, RECONVERTIR, REDISTRIBUER" populariséprogramme par leurs soins aux Européennes, (et repris depuis par beaucooup d'autres ! )

RAP
*** A ce sujet, pour les amateurs lecteurs vje sigtnalerai que, dans un ESSAI qui a obtenu le PRIX DU PAMPHLET 2006, Yves PACCALET (Tête de liste en 73 , des candidats d'Europe Ecologie aux Régionales 2010,)dresse un réquisitoire décapant et provocateur contre l'espèce humaine... qualifiée sans ménagement d'"espèce aussi envahissante, nuisible, mal embouchée et peu durable" et d'autres épithètes encore ! et va même jusqu'à titrer son ouvrage comme suit : "L'humanité disparaîtra, bon débarras ! " (en poche aux Editions J'ai lu,, pour 4,80 €)

NOTEZ EGALEMENT :

coline-serreau_thumbnail.jpg imagesColine.jpg

la Sortie du Film "Solutions locales pour un désordre global" de Coline Serreau, (TROIS Hommes et un couffin... La CRISE... et La belle VERTE !) le 7 avril....
Et pour voir la bande annonce,

CLIQUER sur:http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/Pages-classiques/actions

*** Les Amis de la Terre 74 proposent quant à eux une réflexion sur ces thèmes - entre les deux tours et pour ceux qui ne seront pas trop occupés à recompter les bulletins de vote ! ... : ARIES_OK.pdf

A NOTER AUSSI dans VOS AGENDAS : Après une petite période de sommeil...
CHICHE ! Chambéry est de retour et vous convie à une conférence-débat le VENDREDI 2 AVRIL 2010, à 20h30, à la Maison des associations de Chambéry.

En présence de PHILIPPE DESCHAMPS , journaliste au Monde diplomatique et rédacteur en chef de Montagnes magazine ...
Et questionnera le modèle de développement à l'oeuvre dans nos montagnes, ses impasses écologiques, économiques et sociales... afin de comprendre comment nos montagnes sont aujourd'hui victimes des sports d'hiver.
POUR L'AFFICHE ANNONCE : CLIQUER SUR :

Conf02avril2010.pdf

Hasard du calendrier, cette conférence-débat intervient seulement quelques jours après le dépôt au CIO par le comité d'organisation d'Annecy 2018 de la deuxième version du dossier de candidature, projet qui, avouons-le, ne fait qu'amplifier la fuite en avant du tourisme à outrance sans penser à l'avenir de nos montagnes et aux générations futures. Changer oui, mais comment ? C'est la question à laquelle nous tenterons de répondre ensemble lors de la conférence-débat.