photo_Une_DL_13_oct_2009.jpg
txt_sous_photo_Une_dl_13_oct_2009.jpg

L'inscription au niveau France de la "candidature de classement du lac d'ANNECY au patrimoine mondial de l'UNESCO" n'est pas retenue...Ainsi qu'en témoigne l'article du Dauphiné Libéré paru à ce sujet avec la photo et le titre rapportés ci dessus, à la Une de son édition du 13 octobre...

Pour leur part, les pêcheurs amateurs (sentinelles et prophètes !) s'adressent à nous en ces termes :

titre_Une_DL.JPG
20080911_Sauvons_le_lac__UNESCO_Dauphine_Libere.jpg

Bonjour à vous tous, qui avez su nous lire avec attention, considérer nos propos...les entendre et les comprendre...

...lors de notre démission officielle du Comité de Soutien au Classement du Lac, en action publiquement posée à l'appui de notre démarche d'opposition à une candidature UNESCO du lac d'ANNECY, en l'état contesté de ce dernier, ainsi que d'une gestion "fuite en avant"... des réalités pointées...

20080911_ALP_ne_soutient_pas_la_candidature_UNESCO_Essor_Savoyard.jpg
...Et tout çà, parce que les chances d'ANNECY au niveau mondial sont quasiment nulles ! du fait même de faiblesses du dossier non prises en compte...
Parmi ces faiblesses, on retrouve la non exemplarité de l'interaction humaine avec l'environnement sur le plan écologique, qu'on a dénoncée dès le début, en exigeant :
- un suivi scientifique exemplaire de nos faune et flore en milieu lacustre en régression caractéristique et/ou polluées...,
- des études et programmes de sauvegarde induits de tout ce qui ne va pas.

AUJOURD'HUI, il est encourageant de lire Mr BRUYERE Président du SILA, qui dit vouloir - cest en dernière page du journal - "regarder ces faiblesses du dossier pour tenter de le corriger", confirmant ainsi son engagement lors des dernières réunions publiques, et vouloir enfin "favoriser la résolution des problèmes HAP, PCB et herbiers sous-lacustres"...

pierre_bruyere.JPG interview_pierre_bruyere.JPG
poussard.jpg

Certes, il n'est jamais trop tard pour rectifier le tir car c'est pitié que de voir depuis 15 jours, le Sila afficher salles vides (15 personnes à Annecy ...et 6 à Faverges !... hormis élus.et personnels du syndacat du lac plus 1ou 2 autres...) quand tout soudain, celui-ci s'avise de relancer la très large dynamique de départ complètement retombée, de la part d'associations, d'élus et de citoyens partis confiants...sur leur foi en l'argumentation du dossier portée avec conviction par Georges Pacquetet...Tous étant pourtant alors (et encore !) persuadés du fait que le salut du Lac à terme, passait et passe par ce classement protecteur...
Mais il faut se rendre à l'évidence, la large mouvance qui portait ce bel et "grand projet" dans l'espoir d'un respect accru du site...n'est plus au rendez-vous, car les protagonistes n'y croient plus !

Les raisons invoquées ne manquent pas si on les interroge, à savoir :

- ..."oublié l'UNESCO"...Aujourd'hui "Rigaut et Monteil" c'est "TOUT MEGA, TOUT pour LA FRIME" et les JO ! "...
- ..."Perturbée tout l'été, la circulation des touristes et des riverains en rive est du lac, pour y construire un mur de 175 mètres de long qui en annonce plusieurs autres ...et "défigure déjà le paysage" et la rive encore préservée du "petit lac sauvage"...
- ..."Entièrement bouclé toute une journée pour les seuls cyclistes, les chaussées du tour du lac et toute "mâchurées" sans égard pour les riverains, sauf à Annecy et Annecy le Vieux"...
- ..."Ressorti, le projet de tunnel sous Semnoz dont personne ne voulait et ne veut" ...

ou encore ...

- ..."Renvoyé au volontariat" et aux "finances communales chancelantes" car mal dotées"... "la collecte des eaux pluviales lessivant droit dans le lac ...les chaussées polluées d'hydrocarbures et du trop plein de circulation automobile"...

Bref ! désenchanté...et un rien remonté...le citoyen consulté en bassin annécien !

RAP
20090723_Essor_Savoyard_Une_petition_circule_pour_sauver_les_Feras_du_lac.JPG
RAP
A170-011-JEAN-LUC_RIGAUX.JPG

***Pour sa part, le Conseil régional et notamment Didier Jouve, Vice Président de la région délégué à l'aménagement du territoire et au développement durable y ont suffisamment cru pour pour soutenir la démarche en investissant en 2 étapes 65.OOO euros soit 5O% d'une dépense subventionable de de 130.000 euros...
Et ils espèrent qu'en effet, tout soit mis en oeuvre en territoire annécien pour promouvoir en cohérence, des projets développement et d'animation réllement éco-compatibles entre eux à court, moyen et long terme.