... et ne l'ont pas envoyé dire, en diffusant largement leurs arguments , au sortir du pseudo débat d'assemblée, étayé à sens unique !

Sans_titre.bmp

Le Comité Anti Olympique d’Annecy s’oppose au modèle de JO imposé par le CIO, et à la candidature d'Annecy. Ce modèle ne répond en rien aux enjeux du 21ème siècle.

- L’écologie

o L’eau

Entre les canons à neige, les patinoires, les pistes de bobsleigh et de luge, l’entretien des locaux, des véhicules, et des rues, les JO de Turin ont consommé en 15 jours autant d’eau qu’une ville de 600 000 habitants en 1 an. Un département, comme la Haute-Savoie, en alerte récurente sur le niveau de ses nappes phréatiques, peut-il se permettre une telle hérésie ?

o Les gaz à effets de serre

Pour les JO de Vancouver, les émissions de gaz à effets de serre sont estimées à 328500 tonnes, 73% proviennent des transports aériens internationaux. Ce chiffre est sous-estimé puisque certains postes n’ont pu être évalués, d’autres l’ont été avec une forte incertitude.
Les porteurs du projet Annecy 2018 prétendent compenser les gaz à effets de serre à partir de Lyon et de Genève et se lavent donc les mains de 73% des gaz à effets de serre issus des vols internationaux en prétextant que ce n’est pas leur problème. Pour ce qui est des 27% restant, il faudra que les écotartuffes comprennent que la compensation carbone est une escroquerie intellectuelle qui donne le droit de polluer en se donnant bonne conscience.
De plus les méga projets routiers adossés à cette candidature et défendus par le président de l'Assemblée Nationale, Maire d'Annecy Le Vieux, B. Accoyer (dont ressortie des Tunnel sous le Semnoz (voire doublement de la RD 1508 pendant qu'on y est ???) et autres contournement d'Annecy et de Marignier... sont parmi les sources de gaz à effets de serre majeures : (« plus on construit de routes, plus il y a de voitures et de camions... »).

o les déchets

Alors que le PDED (plan départemental d'élimination des déchets) de la Haute-Savoie vient d'être annulé par le tribunal administratif, comment croire que M. Monteil (président du conseil général 74), sera capable d'absorber les tonnes d'ordures générées par ce genre de manifestations. Les incinérateurs ont encore de beaux jours devant eux!!!

o La biodiversité

Les projets routiers, immobiliers et d'infrastructures sportives, en plus des retenues colinaires imposées par le CIO (puisqu'il oblige les sites retenus à s'équiper en canons à neige) auront un impact dramatique sur la faune et la flore.

- La solidarité

Le projet de JO Annecy de 2018 nécessite un budget annoncé de 15.000.000 d'€uros, uniquement pour la phase de candidature. Essentiellement consacrés à des frais de publicité et de promotion, au seul bénéfice de quelques agences de communication et médias réquisitionnés, et pour le prestige de quelques élus aux idées courtes...Cette somme faramineuse ne serait-elle pas plus utile à des affectations aux urgences économiques et sociales du moment ??

- les droits de l’homme

Que penser de l'approche de la question des droits de l'Homme par le CIO quand on se souvient des JO de Pékin. De plus, l'un des principaux sponsors du CIO est le Taïwanais ACER alpagué par la campagne « high technologies-no rights » pour avoir exploité des enfants dans ses usines informatiques.

o Expropriations

Les menaces qui pèsent sur certains agriculteurs, en particulier dans la plaine de Passy, sont inadmissibles dans un département qui connaît depuis de nombreuses années une érosion alarmante du nombre de paysans et la disparition de terres agricoles. L'exemple de Vancouver 2010 où certaines tribus furent chassées de leurs terres ancestrales, le cas de Sötchi 2014 noyauté par la mafia russe, décrédibilisent un peu plus le CIO.

- La gestion financière

Le budget de pré-candidature devait être de 1.000.000 d'€uros, mais il a atteint 40% de dépassement. Autres exemple, 50% de dépassement pour la télécabine de Planpraz, de même pour la rénovation de l'Arcadium à Annecy. Peut-on faire confiance à d'aussi piètres gestionnaires qui dépensent sans compter l'argent des contribuables. Sous prétexte que les caisses de la ville sont pleines, à ce jour ce sont 250.000.000 d'€uros qui sont prévus pour les infrastructures sportives...Combien au final ?

Des infrastructures aussi onéreuses qu'inutiles : anneau de vitesse à Annecy-le-Vieux, patinoire de 12.000 places à Seynod, tremplin de saut à ski aux Confins...

Sans compter les sponsors qui naviguent à vue, rappelons que le budget de fonctionnement des JO est de 1.000.000.000 d'€uros qu'il faudra bien boucler. Nous venons de voir l'Assemblée des Pays de Savoie intervenir pour 400.000 €uros d'aides aux fédérations de ski, quelques semaines après un début de retrait des marques de sports d'hiver...

L'exemple du comité d'organisation des JO de Londres 2012, en quasi cessation de paiement devrait tous nous alerter! non ?

- La démocratie

o L'absence de consultation des Hauts-Savoyards, l'utilisation éhontée de chiffres farfelus provenant d'un sondage réalisé sur un panel non représentatif, l'afflux de signatures sur notre pétition (plus de 3.000 à ce jour), prouvent que l'adhésion de la population est loin d'être acquise.

o A de nombreuses reprises, des enfants et des collégiens ont déjà été utilisés pour une propagande PRO JO dont ils ne connaissent ni les tenants ni les aboutissants, ces méthodes sont inadmissibles.

o Le refus d'un Référendum local par le Maire d'Annecy, l'interdiction d'expression du Comité Anti Olympique en séance plénière du Conseil Régional (alors que M. Rigaut, M. Monteil et M. Denériaz, ont bénéficié d'une suspension de séance pour promouvoir « leurs » JO) sont autant de signes d'une Démocratie bafouée.

- L’éthique sportive

Alors que le sport devrait être un épanouissement et une forme de dépassement de soi, quelques années de marketing, de business, et de vocabulaire médiatique issu du registre militaire, ont transformé ce genre de manifestations en arène où tous les coups sont permis, du dopage à la corruption, où le but ultime est de supplanter, 'voire humilier l'adversaire...
Alors que le CIO ne parle que de droits de retransmission et de contrats de sponsoring, sans parler des récentes affaires qui ternissent la flamme olympique, il est urgent de se poser la question de la pérennité de ce genre d'institution internationale dont l'opacité est la règle d'or.

- Le mythe de la croissance

La crise que nous subissons au niveau environnemental, économique, social, politique, démocratique, et moral devrait être l'occasion de revisiter de fond en comble notre vision du Monde et la place que nous y occupons...La croissance n'est pas une fin en soi et les valeurs de l'Olympisme (plus haut, plus vite, plus fort) devraient être abrogées...De toute urgence!!

Cette éthique faussement sportive occulte et remplace, en particulier, pour les jeunes, les valeurs démocratiques et travaillent à l'acceptation de nos positions de victimes, ou de bourreaux, dans la guerre économique.

Pour toutes ces raisons, et bien d'autres encore, le Comité Anti Olympique d'Annecy continuera fermement à s'opposer par tous les moyens à ce projet d'arrière garde!!!

contact : comiteantiolympiqueannecy@gmail.com
__site du CAO:<http://sites.google.com/site/comiteantiolympiqudannecy/Home> Cliquer sur sur le lien ci-après pour lire les commentaires reçus ( 3 à cette heure...):