blanchardJPG.jpg

Un événement à la hauteur de l'enjeu. Plus qu'un film de cinéma, Home, le fameux film du photographe Yann Arthus-Bertrand, est un événement mondial : pour la première fois dans l'histoire, ce long-métrage sera en effet montré en même temps dans plus de cent pays. C'est un plaidoyer spectaculaire et grand public sur l'état de la Planète et les réponses urgentes à mettre en place. C'est la date symbolique du 5 juin 2009, journée mondiale de l'environnement, qui a été choisie pour cette diffusion simultanée sur tous les supports : cinéma, télé, dvd et internet. L'objectif est de toucher le plus grand nombre possible et de nous convaincre que nous avons tous une responsabilité à l'égard de la planète.

Cette diffusion inédite s'accompagnera d'un certain nombre d'opérations exceptionnelles, parmi elles, citons pour la France :

Nota bene : _ * la mise à disposition gratuitement du film sur internet : www.youtube.com/homeprojectFR ; * une projection numérique et gratuite du film sur le Champ de Mars, à Paris, le 5 juin, à 22 heures ; * la diffusion de la version télé du film, le 5 juin, à 20h35 en prime time sur France 2, suivie d'une programmation spéciale.

Dans tout l'hexagone, des candidat-e-s et militant-e-s d'Europe Écologie organisent des débats et événements autour du film alerte du photographe Yann Arthus-Bertrand. Il s’agit d’une sensibilisation sur l’état de la planète et des conséquences sur le changement climatique. Contactez le comité local le plus proche de chez vous en cliquant sur :
Il sera visible simultanément dans certains cinémas à partir de vendredi (voir liste sur internet) en version longue, et sur internet sur : www.youtube.com/homeprojectFR.

Le site officiel de Home : http://www.home-2009.com/fr

poussard.jpg

Un autre film, - "Nous resterons sur Terre"- est un film choc d'un désastre est néanmoins un documentaire de toute beauté, sur l'impact dramatique des activités humaines sur notre planète : Un film qui ne laisse pas indifférent.

Les activités de l'homme mettent la planète en péril. Dans "Une Vérité qui dérange "...Al Gore avait brillamment présenté des chiffres et asséné des faits ; "Un Jour sur Terre", le documentaire de la BBC, avait montré les splendeurs en péril de la nature. Avec Nous resterons sur Terre , qui sort ce mercredi sur les écrans français, Olivier Bourgeois et Pierre Barougier enfoncent le clou.

Leur documentaire présente en parallèle la beauté fragile d'un monde sauvage et l'industrialisation à outrance de la civilisation humaine. A la course d'un guépard dans la savane répond le flot incessant des piétons traversant les avenues de Tokyo. En Amazonie, des Indiens partagent un repas dans la convivialité tandis que quelque part dans une usine du "Nord" , des milliers de poulets sont découpés et empaquetés à la chaîne.

Des images choc, entrecoupées par les réflexions fortes de quatre grands témoins : deux prix Nobel de la Paix, Wangari Maathai et Mikhaïl Gorbatchev, l'environnementaliste britannique James Lovelock et le philosophe français Edgar Morin. Ces penseurs disent simplement l'effarant fossé qui sépare aujourd'hui l'homme de son milieu naturel. Ils en soulignent l'absurdité et la dangerosité pour notre survie même. Tout en entretenant l'espoir qu'un sursaut est encore possible. Si nous sommes prêts à franchir le pas.
RAP