Intervention de Michel Logé au nom de "L'ENERGIE NOUVELLE pour FAVERGES" et CONTRE le soutien à la candidature d’Annecy au J.O. 2018

Conseil municipal du 24 novembre 2008
Michel_copie.jpg

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les conseillers,

nous aimerions, comme vous, pouvoir approuver ce projet ambitieux et flatteur, pour le maire d’Annecy et le Conseil Général, mais aujourd’hui, des questions de fond se posent, concernant les Jeux Olympiques :

1) Les J.O. sont-ils encore tels que le baron de Coubertin les souhaitaient et les éléments fondamentaux que sont la Santé des athlètes, l’Esprit d’équipe, et la promotion de la Paix entre les peuples sont-ils respectés ?

On voit plutôt, à l’ordre du jour du sport de haut niveau, les questions de dopage et d’individualisme forcené ou, comme à Pékin, répression et mise au pas de peuples. Que reste-il du noble idéal ?On pourrait nous rétorquer que cela concerne plutôt les Jeux Olympique d’été MAIS...qu’en est-il des jeux d’hiver et de leur esprit ?

2) L’Esprit de la Montagne...

Si la notion de défi a toujours soutenu les alpinistes dans leurs aventures, les anciens nous mlo.jpgapprenaient le respect de la nature, la sobriété des moyens et la simplicitédes comportements .
Aujourd’hui les J.O. sont prétextes à des dépenses somptuaires qui profitent d’abord aux cabinets de conseil, de communication (souvent extérieurs au département) et aux « aménageurs de la montagne ». La montagne que nous aimons doit-elle se transformer en Luna Park ?
Les bassins de rétention d’eau en altitude permettent la production de neige artificielle (parfois riche en molécules OGM) ou les réseaux d’alimentation en eau (pour des hébergements vides les trois-quarts de l’année). MAIS... ils perturbent l’hydrologie naturelle++ au détriment de la flore et de la faune, voire de l’agriculture.
Est-ce écologiquement souhaitable ? les véritables amoureux de la montagne apprécient-ils ces transformations artificielles ?

3) Le Financement...

Vouloir relancer l’économie régionale avec un grand projet, cela se conçoit. MAIS ici, n’est-ce passe faire plaisir...quand les montants à investir sont énormes pour une ville de 40 000 habitants. Et qu' on annonce pour le seul dossier de candidature... près de 35 millions d’euros__...
Pour le coût total de l’opération ce sera 100 fois plus, à assumer non par la seule ville d’Annecy mais par toutes les collectivités territoriales, c'est-à-dire avec les impôts de tout un chacun alors que vous allez nous présenter, ici même, un BUDGET de RIGUEUR pour Faverges !
Et pourtant, la situation de certaines communes de la Tarentaise est là pour nous rappeler que, contrairement à la « bulle financière mondiale », LA DETTE n’est PAS vituelle.

L’engagement est POUR 2018 et la dette POUR 40 ans. elle concernera nos enfants ; y aura-t-il ENCORE de la neige NATURELLE dans nos stations ?

Bien sûr, il faut investir pour créer des activités et des emplois MAIS... à bon escient.
L’expérience montre que l’embellie des visites touristiques due au J.O. dure au plus, deux saisons et une piste de Bobsleigh, par exemple, ne sert pratiquement qu’une fois et pour très peu de compétiteurs. Dans cette perspective, le refus catégorique du maire d’Annecy d’utiliser certaines infrastructures des J.O. de 92 dénote pour le moins un manque de coopération ou peut-être, un zest de chauvinisme...

4) L’Environnement et la justice sociale...

Certaines infrastructures ferroviaires pourraient voir le jour à cette occasion et concourir à diminuer la production de CO2...Espérons-le ! MAIS... reverra-t-on à Thônes ou à Faverges des lignes qui pourraient faciliter tout à la fois la vie de tous les jours et l’environnement économique et écologique.__
Les travaux titanesques en infrastructures routières qui parfois défigurent les vallées sont-ils le meilleur choix, en terme de justice sociale et d’environnement, alors qu’ils génèrent une plus grande pression foncière, et une énorme empreinte écologique?
Les investissements doivent être durables et effectués pour le bénéfice de tous, pour des activités sportives pérennes, et les dossiers ne doivent pas être abordés dans la seule perspective des sports d’élite.

En conclusion Monsieur le maire, Mesdames et Messieurs les conseillers,

ce projet porté par une ville de la taille d’Annecy, s’il est bon pour l’égo des élus, ne nous semble pas raisonnable.

Il n’est adapté ni au contexte lié à la CRISE économique, ni à...une époque de réchauffement CLIMATIQUE ! et rien ne garantit qu’il prenne sérieusement en compte l’Environnement.

Je suis sûr que nombre d’entre vous, aux racines paysannes et économes, pensent au fond comme nous, ALORS… ne cédons pas à la société du spectacle !

Œuvrons pour que le Sport et les Jeux Olympiques retrouvent le noble esprit et la sobriété qui ont prévalus à leur création.
Considérant les pratiques affairistes et purement marketing qui accompagnent habituellement les J.O., nous ne pouvons voter un blanc-seing aux organisateurs d’un projet qui ne correspond pas, Monsieur le maire, à notre façon de voir la promotion du sport dans notre société.

Nous ne pourrons donc pas nous associer au soutien que vous entendez lui accorder.

Pour le groupe "L'ENERGIE NOUVELLE pour FAVERGES": MLO

Propos rapportés par RAP