LES JEUX OLYMPIQUES 2018

Extrait de la lettre d’informations « Haute-Savoie Nature » du mois de février 2009
herisson3.jpg

La FRAPNA de HAUTE SAVOIE qui travaille pour le long terme ...
et qui travaille aussi dans... l’expertise naturaliste et territoriale, ainsi que l’action pédagogique, n'à PAS VOCATION à se prononcer POUR ou CONTRE la candidature d’Annecy ou de Grenoble, aux jeux olympiques d’hiver de 2018.

Elle observe toutefois, sur un plan général, que les jeux :

- * sont devenus un business mettant en exergue autant de nationalisme et de chauvinisme que d’authentique émulation sportive,
- * sont une manifestation à haut risque impliquant des moyens de sécurité exorbitants et des entraves à la liberté d’accès aux sites concernés,
- * provoqueront inévitablement une flambée de carbone en dépit des intentions vertueuses et des économies marginales annoncées,
- * laisseront une dette lourde dépassant toute prévision à la charge des générations présentes et futures.

Elle observe aussi, pour la région et les départements, que les jeux :

- * sont un accélérateur de développement dans une région bénéficiant déjà d’une dynamique forte qui ne va pas sans impacts lourds sur les espaces naturels et agricoles ainsi que sur la biodiversité,
- * provoqueront malgré l’utilisation des équipements existants des travaux importants destructeurs de milieux naturels et des paysages tant pour les infrastructures d’accès que pour l’aménagement des sites,
- * induiront immanquablement et banaliseront au delà de la période des manifestations, l’utilisation des transports aériens que les pouvoirs publics n’auront ni la volonté ni les moyens de maîtriser .

Instruite par les démarches environnementales des stations, certes louables mais qui relèvent de la cosmétique, eu égard aux profondes dégradations occasionnées aux paysages et aux milieux, la FRAPNA met en garde contre l’argumentaire selon lequel les JO seraient l’occasion d’avancées significatives pour le traitement écologique des projets et l’amélioration des transports publics. Elle fait davantage confiance pour cela, bien au delà d’un événement éphémère et médiatisé, aux perspectives inscrites dans la durée par les lois d’application des accords du Grenelle de l’Environnement.

Le Conseil d’Administration de la FRAPNA Haute-Savoie

AVIS rapporté par RAP