Pour les élus régionaux verts, la Savoie pourrait être érigée en Région

C'est le Front National Hugues Petit qui, dernier des intervenants, aura le mot de synthèse « Je suis frappé par l'accord unanime sur la nécessité d'une réforme des collectivités locales ». Vendredi matin, durant un peu plus de deux heures, l'assemblée régionale a débattu sur l'organisation politique et administrative et sur l'évolution des collectivités locales.
m

Mais naturellement, les solutions les opinions divergeaient beaucoup.

!!!!L'annonce sensationnelle de la matinée revint au porte-parole du groupe vert, Alain Coulombel, qui recycla avec brio,une vieille lune en déclarant : « Si redécoupage il devait y avoir, une région Savoie pourrait voir le jour » 

Sur le même thème du redécoupage, le président du groupe radical de gauche, André Friedenberg, plaida pour sa part en faveur de « référendums locaux ». Ce qui fit se moquer son homologue du groupe UMP, le sénateur Jean-Claude Carle : « Alors là c'est plié d'avance, on arrivera à cent régions », une par département !.

Le même qui ne conçoit « la décentralisation" qu'avec" un Etat fort mais pas obèse » dit ensuite son opposition à la disparition des départements. Sa vision à lui, voit émerger « deux couples : commune via Intercommunalité pour la proximité et l'action » et « Département-Région  » au niveau de la stratégie et de la cohérence des actions . Il souhaite également une réforme « des modes d'élection ». Ce qu'avait récusé, au seuil des débats, le président de l'assemblée régionale, Jean-Jack Queyranne, en prévenant : « Il serait très dommageable que la question de la décentralisation ne soit abordée que par ce prisme (d'une telle réforme) (…)La commission Balladur, ne peut servir de paravent à des manœuvres politiciennes».

++ Clin d'œil avant ce débat++ : Gérard Larcher, le président du sénat, l'assemblée représentative des collectivités locales, avait fait, la veille au soir, un rapide passage à Charbonnières. Et dit deux mots à l'ensemble des élus avant de rencontrer son ami Jean-Claude Carle et les groupes UMP et nouveau centre...; Affaire à suivre donc ! Renée Alice