CLASSEMENT UNESCO : L'ETAT DECIDERAIT CET AUTOMNE...si la candidatrute du Lac d'ANNECY est légitime ...MAIS 3 associations de Pêcheurs se RETIRENT PUBLIQUEMENT du comité de soutien...

Comme en témoignent les illustrations photos et articles de presse (tenus à diposition à la demande, car plus lisibles par mail...)20080911_Sauvons_le_lac__UNESCO_Dauphine_Libere.jpg et respectivement parus le même jour , l'un en DAUPHINE LIBERE et l'autre dans "L'ESSOR SAVOYARD" du jeudi 11 septembre 2008, la candidature d'ANNECY divise... AINSI, Hélène BLANCHARD Vice Présidente verte du Conseil Régional déléguée à l'environnement et à la prévention des risques, et moi même, Conseillère régionale riveraine du Lac d'Annecy et membre des commissions Santé et Environnement, avons ainsi été (diversement) approchées ces temps derniers à ce sujet et à d'autres...à propos du Lac ..
Et nous pensons que la diffusion différée sinon le déficit d'information en cours de procédures en certains points problématiques et hautement controversés, méritent attention. Ainsi en va t-il de l'avis favorable donné par le commissaire enquêteur (post rnquête publique dérouléee en décembre 2007...) concernant le flou d'aménagements coûteux et conséquents d'une piste cyclable en rive rive Est.du lac sur lesquels entre autres... l' ADEPT une association locale vient d'interpeller la Région
Il en va de même concernant la gestion d'ensemble des pollutions PCB / HAP dans les sédiments du lac et partant, dans les autorisations préfectorales contradictoires (voire les encouragement du Conseil Général courant juillet ) à consommer ( entre autres féras et gardons...) les ombles chevallier de moins de 40 cms... Et ce, alors même que de son côté Michel BARNIER ministre de l' agriculture et la pêche, prône la prudence dans ce domaine - nous interrogent fortement (d'autant que les courageuses décisions de Madame Kosciusco-Morizet (NKM) concernant les analyses de charges humaines en PCB, projetées en france pour 2O.OOO consommateurs français...se retrouvent aujourd'hui elles aussi évacuées par certains de ses collègues ministres...Cette absence de COHERENCE méritent à notre avis une sérieuse reconsidération de la situation.

AUSSI, Hélène BLANCHARD Vice présidente du conseil régional, déléguée à l'environnement et la prévention des risques (environnementaux et sanitaires) ne prend pas ces contradictions à la légère. Elle a donc annoncé mercredi au DL son intention d'organiser à divers sujets à commencer par ANNECY... les fameux "états généraux" des lacs alpins. Lesquels avaient déjà été réclamés concernant loi littoral, délégation de gestion et transfert de propriété des lacs dans la foulée ( 6 ans), on s'en souvient... dans le cadre se sa délégation à la présidence Rhônalpine des programmes INTERREG ALP LAKES.

    RAP

20080911_ALP_ne_soutient_pas_la_candidature_UNESCO_Essor_Savoyard.jpg