OUI...à quand la trêve estivale ? blanchardJPG.jpg Dans un Communiqué de Presse en date du 30 juillet 2008 Hélène Blanchard, Vice Présidente VERTE à la Région Rhône Alpes, déléguée à l'environnement et à la prévention des risques s'inquiète fortement des deux derniers incidents survenus à Condrieu et, une nouvelle fois à Tricastin.

''Avant-hier vers 19h00, les pompiers ont encore été amenés à se déplacer sur le site d’Adisseo-BlueStar aux Roches de Condrieu (38). Cette entreprise, vendue il y a quelques années par le groupe chimique Rhodia à China National BlueStar Corporation, est classée Seveso. Un accident, avec quatre expositions et la diffusion d’un nuage bleuté, s’est déjà déroulé le 2 juillet dernier. Hélène Blanchard avait écrit au préfet pour lui demander des précisions sur l’impact sanitaire et environnemental de cet accident. Si le préfet a donné son accord sur le principe d’une réponse, aucun élément sur le fond n’a été communiqué. Cette fois ci, la population locale n’a pas été informée de l’accident.'

''Ces "incidents" à répétition survenus pendant l'été interrogent non seulement sur la sûreté des installations nucléaires mais aussi sur la gestion estivale du personnel de ces installations, probablement en sous-effectifs et sur la continuité du service dans les installations à forts risques.

Hélène Blanchard appelle à un ralentissement voire à un arrêt de la centrale du Tricastin suite à ce nouvel incident ***.
Selon elle, ces faits montre la nécessité en France d'un véritable GRENELLE du nucléaire. Par ailleurs, la Vice Présidente tout comme début juillet, réclame communication des résultats de l’enquête sur l'incident de Condrieu.

RAP

*** cliquer sur un commentaire ci après pour lire détails et considérations concernant les 92 personnes soit disant "légèrement" contaminées sinon contaminées... à la légère ! sur le site de Saint Paul Trois Châteaux (Unité N° 4, à l'arrêt depuis le 12 juillet pour des travaux annuels de maintenance et rechargement en combustibles)...

Ce sont là en effet autant d' indices de LA BANALISATION ORDINAIRE et de la dédramatisisation systématique érigées en PRINCIPE de GOUVERNANCE et CYNISME ECONOMIQUE à caractère discrétionnaire et totalitaire : accidents après accidents (petits ou gros i) ici et là toujours et sans hasard minimisés en "incidents" gravité 0 ! (ici, le 4ème en 16 jours...après SOCATRI à Bollène et FBFC à ROMANS...) qui caractérise une irresponsable FUITE en AVANT...