Principe de PRECAUTION et POLLUTION électromagnétique...à grande échelle ! Marie-Odile_Novelli.jpg

Lanceurs d'alerte et diverses associations citoyennes relayés par le parti politique des VERTS, mettent en garde de longue date... CONTRE LA PROLIFERATION incontrôlée des ondes électromagnétiques.Et de plus en plus traversées ou ficelées jour et nuit dans de multi -réseaux d'ondes (peut être bénéfiques au développement des technologies informatisées...)
_MAIS JUSQUE DANS QUELLES LIMITES RAISONNABLES... SANS DANGER pour leur santé ? -les populations désormais averties, regimbent !

Plusieurs études récentes ont été validées par l'Agence Européenne de l'Environnement, parmi lesquelles je citerai :

__- la thèse de doctorat de Dirk Adang consacrée à l'impact des ondes pulsées telles que GSM, Wi-fi, antennes, etc…sur la santé de 124 rats de laboratoire
__ - ou encore, celle du Docteur OBERFELD, Médecin de Santé environnementale de la Ville de Salzbourg dont les recherches ont porté sur une zone de 1200 mètres autour des émetteurs

Toutes démontrent des risques de cancers accrus dans un périmètre de 200 mètres autour des antennes. Tous alertent donc les pouvoirs publics sur les risques éventuels et l'absence d'innocuité des GSM, zones Wi-fi, antennes relais, bluetooth et téléphones sans fil...de même que les portables...(dont la nouvelle génération multifonctions ! ** qu’on trouvera bientôt dans la poche de Monsieur et Madame TOULEMONDE, ou vissés à l’oreille de nos enfants…

A titre d’exemple, les associations et les Verts proposent :

- la fixation d’une valeur limite d’exposition des populations aux champs électromagnétiques émis par les antennes relais, à 0,6 volt par mètre.
- des équipements d’antenne implantés à une distance d’au moins 300 mètres d’un bâtiment d’habitation ou d’établissements sensibles : écoles, hôpitaux, crèches…)

Ce qui est loin d’être le cas actuellement.
En conséquence les Verts proposaient à l'assemblée régionale réunie le 10 juillet dernier *** d'adresser au gouvernement le VOEU suivant :

Désireux de voir appliquer le principe de précaution en ce qui concerne les ondes électromagnétiques, dont plusieurs études récentes ont souligné les risques éventuels et l'absence d'innocuité, le Conseil régional Rhône-Alpes :

- demande au Gouvernement de mener des actions de prévention à destination des utilisateurs habituels de téléphone portables et de Wi-fi,
- s'engage lui même dans des actions d’éducation à la santé à destination des jeunes utilisateurs de téléphones portables et Wi-fi et à mutualiser les outils d’information, notamment à destination des collectivités et des communes.
- incite l’Agence Française de Santé Environnementale à donner en ce sens des directives contraignantes en direction des opérateurs privés.
RAP
** DANGER pointé et dénoncé en BLOG RAP dans l'un des premiers billets en catégorie "comment communiquer"
*** VOEU que Marie Odile NOVELLi Vice Présidente VERTE du Conseil Régional Rhône Alpes n'a hélas ! pu présenter par suite d'absence de quorum de dernière heure..."stratégiquement" orchestrée ...par les groupes PS et PC__.
Lire à ce sujet le bref communiqué de GERARD LERAS ''Président du Groupe des 22 conseillers régionaux verts, rhônalpins.en cliquant sur "un commentaire" ci après :''