OUi, ces deux attitudes sont de mise, en matière de décontamination des APPAREILS contenant des PCB... cartographie des "Sources Historiques"...et accoutumance au "BRUIT de FOND"...

__TREDI de SAINT VULBAN dans l'AIN : UNE USINE de décontamination ultra polluante ! ***
PASSOIRE.jpeg problème de robinets... et dessin de Pierre NENNY, publié avec l'accord du propriétaire...

Problème et incurie des Autorités Sanitaires et de contrôle : "les eaux de "lavage" de ces appareils **** contenant des PCB "ont beau être traitées avant re-largage dans le Rhône, des quantités de rejets polluants passent les mailles du filet"...

AINSI, depuis 2008 ces rejets ne sauraient dépasser 200 g de PCB / an... Or, ils "dépassaient l'entendement" depuis fort longtemps : de1985 à 1991, " TREDI était autorisé *** à balancer dans le Rhône 1,5 Kilogs de PCB PAR JOUR" SOIT pendant 6 ANS, PLUS de 3 TONNES ! auxquelles rajouter depuis 91...1, 8 tonnes ! pour une échelle de toxicité des PCB exprimée en... milliardièmes de gramme !
On croît rêver... RAP

***Ceci s'ajoute donc au désatre écologique (voire humain) d'envergure, que constitue les PCB, puisqu'aujourd'hui, la pollution a pris une ampleur démesurée ! Le Rhône et ses affluents sont atteints jusqu'au delta méditerranéen et 5 régions en sont impactées ( Franche -Comté,Bourgogne, Rhône Alpes, PACA , Roussillion...)

Les poissons sont impropres à la consommation et les sols aussi sont pollués. L'exemple criant des eaux souterraines empoisonnées de Susville, (site industriel près de Grenoble) est là pour en attester. La DRIRE en a déjà recencé une soixantaine ***** rien qu'en Rhône Alpes ! Laurent Albert de la division environnementestime qu'il y en a certainement des dizaines d'autres mais que '"pour en être assuré, il faudrait passer la région au peigne fin"...(source LYON CAPITALE du 31 mars)

**** rappel important : les PCB n'existent pas à l'état naturel. Ce sont DES "PRODUITS de SYNTHESE liquides, jaunâtres, lourds et très odorants", Physiquement stables et persistants (POPs) et iniflammables ; on les retrouvent dans les ++transformateurs et condensateurs de toutes tailles++.et 52134 de ces "appareils" contenant ce liquide toxique ( soit près de 3100 tonnes ! ) ont été dénombrés en Rhône Alpes"...à ce jour