Minolta DSC André CICOLELLA est président de la commission santé des VERTS nationaux. Auteur du " Défi des épidémies modernes : comment sauver la Sécu en changeant le système de Santé" (aux Editions La Découverte)
il fait autorité dans ce domaine. Et je rapporte ci après des extraits de l'état des lieux qu'il dresse sans concessions ni démagogie, du contexte dans lequel les FRANCHISES MEDICALES viennent d'entrer en vigueur début janvier 2008, en dépit d'évidences économiques criantes et de la désapprobation générale manifestée par les représentants des citoyens et patients concernés.

Avec l'instauration d'une TVA sociale et d'un système de franchises injustes, le candidat SARKOZY - qui pourtant reconnaissait l'assurance maladie et ses 5, 9 milliard de déficit comme une question majeure - ne résoud ni la crise économique, ni la crise sanitaire qu'au contraire, il amplifie depuis qu'il est président. Las ! la dette déjà accumuiée de 102 milliards est aujourd'hui renvoyée aux générations futures jusqu'en 2024 !
Et notre protection sociale finance son fonctionnement à crédit...,__ et de façon politiquement irresponsable.

Car le pouvoir n'entend pas en changer la logique...Il entend user d'une TVA sociale qui met fin au financement basé sur la CSG et les cotisations patronales, ainsi que des franchises fixées en fonction des déficits.

Sachant que dans ces deux cas c'est l'assuré citoyen qui paye !

Ainsi le Président poussé par lobbies, UMP et assimilés...ouvre ainsi aux privilégiés qui auront les moyens de l'emprunter, le boulevard de l'assurances privée sans se soucier de qui ne pourra même plus se faire soigner... Avec pour seul objectif d'alléger les charges patronales. Quand il faudrait maitriser les dépenses de santé ! sans les considérer à priori comme inéluctables comme le souhaite entre autre, l'industrie pharmaceutique. Laquelle vise une augmentation à + 2% au-dessus du PIB, Quand en vérité la crise est avant tout SANITAIRE et devrair porter au moins autant SUR LA PREVENTION ENVIRONNEMENTALE que sur le seul dépistage et les soins, comme c'est le cas aujourd'hui.

RAP

N.B.: mon prochain billets précisera des chiffres et les faits patents, dénoncés par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS EUROPE) quant à l'épidémie des maladies chroniques et aux ALD Affections de Longue Durée, pour 4 groupes incriminés.