Le blog de Renée Alice POUSSARD, Conseillère régionale VERTE de 2004 à 2010

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ËTRE ou NE PAS ËTRE ... aux ordres ?

Fil des billets - Fil des commentaires

04 avril 2017

***INTERROGEONS LE SENS D'UN CHOIX "SECOND TOUR" encore PLUS "manipulé" que "le 1er! VIA les MEDIAS d'état et consorts U.E...

QUELLE PLACE laisée au LIBRE ARBITRE des électorats de la sorte "matraqués à longueur de journaux , télés et autres organes de presse instrumentalisés ?

"L'IMPOSTURE NOTOIRE" d'un Macron OSANT INVOQUER "JAURES"(!) pour MIEUX OSER "SE" PARER - à LA VEILLE du scrutin! - de L'UNE ET L'AUTRE des "dépouilles" de DROITE comme de GAUCH,E"), dont "IL" prétend "DEBARASSER" l'échiquier politique français" en les remplaçant à LUI SEUL,

EST - à CETTE HEURE - PLUS FLAGRANTE que jamais : CLIC sur:

macron-le-nanti-systeme.htm

unnamedFREUD_JAMAIS_loin.jpg

LES PLUS CURIEUX

interrogeront aussi en la retrouvant sur la toile, une mpressionnante VIDEO++

intitulée "L'inquiétant profil psychologique d'Emmanuel Macron"" et conclusions d'analyse, relatées par un psychiatre italien...

urlprofil_psychologique.htm

Nota bene

telechargement__22_.jpe

Concernant séquelles lourdes de conséquences;, par suite d'abus de l'adolescent (d'alors, à peine 15 ans)

CEPENDANT que:

LA REVIGORANTE? claire ET et SAINE VIGUEUR d'une JEUNESSE politiquement avisée, POINTE DES EVIDENCES non dénuées de "politi-chienneries oligarchiques ! Avançant masquées de douteuses protestations pseudo "européistes" à N'IMPORTE QUEL PRIX!

Dont on saoûle un électorat, médiatiquement manipulé CLIC sur

aux-origines-de-la-loi-macron-un-projet-neoliberal-concocte-pour-sarkozy.htm

ludo-tt-width-604-height-403-crop-0-bgcolor-000000-lazyload-0.jpg

Tous les quinze jours, Ludovic, Stéphane et Xavier, les trois vidéastes du collectif Osons Causer, «blabla d’intérêt général», chroniquent l'actualité**** , Dont AUJOURD'hui, et ci-après "Ludo" :

hamon-va-t-il-faire-gagner-macron-330x186.jpg

ECOUTER VIDEO : "HAMON va t-il "FAIRE GAGNER Macron"? - par CLIC sur liens ci dessous ou recherche en ligne:

telechargement__3_.htm

Le Monde Diplomatique Pommade... et "ATTALI MAGICIEN!" - CLIC sur

2008-01-25-Attali.htm

"AUX ORIGINES de "LA LOI MACRON" UN PROJET NEOLIBERAL concocté pour SARKOZI" CLIC sur:

aux-origines-de-la-loi-macron-un-projet-neoliberal-concocte-pour-sarkozy.htm

"LES 316 DECISIONS" de "LA COMMISSION ATTALI et MACRON" - CLIC sur :

les-316-decisions-de-la-commission-attali-et-macron-2008.htm

https://www.facebook.com/osonscauser/videos/1440990482639635/__

vlcsnap-2016-12-02-16h30m04s959.png

HUFFCHINGTON POST et AFP pointant - UN COMBLE! - Valls en tête des appétits de pouvoir, COURSE à "la CHARGE GOUVERNEMENTALE" observable EN PANIER de CRABES tant GOUVERNEMENTAL que PARLEMENTAIRE,

Et shuntant allègremrent un "SECOND TOUR" à tort escompté joué d'AVANCE! - CLIC SUR:

Manuel_Valls_veut_participer_a_la_majorite_gouvernementale_d_Emmanuel_Macron__et_enterre_un_peu_plus_le_PS_.html

CLIC sur 2 liens suivants, dont, VIDEO "MELENCHON PERSISTE ET SIGNE!"

telechargement__20_.jpe
urlVIDEO_MEMENCHON_PERSISTE_ET_SIGNE_.htm

: VIDEO à RETROUVER DIRECTEMENT EN LIGNE , SI LE LIEN  ci-DESSUS EST RENDU inopérant ICI

AINSI que "MACRON CANDIDAIT DE LA DROITE LIBERALE"

macron-le-candidat-de-la-droite-liberale_1551423.htm

"L'inquiétant profil psychologique d'Emmanuel Macron": Qui_est_vraiment_Macron___-_Osons_Causer.html
10891984-18018364.jpg

CEPENDANT QU'EN "MOUVANCE "DEMOCRATIQUE" revendiquée de dignes émules de "NUIT DEBOUT" et autres Youtubeurs PROFILENT pour DEMAIN,UNE veritable relève électorale EN PUISSANCE... - CLIC sur :

Elisabeth_Levy____De_Nuit_debout_a_Verdun__le_chantage_au_fascisme_ne_passera_pas_.html

Accueil_-_Charlotte_Marchandise__une_candidature_collective_pour2017.html

AUSSI VRAI que tous ces COURAGEUX et PROMETTEURS "petits poissons" ne devraient pas manquer de "DEVENIR GRANDS"! Et c'e, peut être même PLUS TÖT qu'on l'imagine vu ce qui "ATTEND au tournant (!) un électorat pour le moins d'ores et déjà "massivement désorienté"!... Pour ne pas dire plus...

Renée Alice

Et QUAND, de "l'inouï retrait d'Holllande des Présidentielles Françaises" (puis "son ignoble torpillage des résultats de la PRIMAIRE d'un "PARTI" SOCIALISTE" (Valls en tête!) CAUTIONNANT LA MANOEUVRE !!!

Au profit de "l'oligarchissime"" "marionnette" Macron QUE NOUS SAVONS! CLIC sur lien vers VIDEO YOUTUBE intitulée: "FRAUDE à LA PRIMAIRE du PS" en déroulant jusqu'à retrouver ce même lien "opérant",juste au dessus et au ras de la grosse flèche noire signalant la censure :

FRAUDE_A_LA_PRIMAIRE_DU_PS___RESULTATS_TRUQUES_OU_VOTE_FANTOME___-_YouTube.html

Et QUE - je cite encore - : "L'EUROPE MONTRERA ENFIN, SON VRAI VISAGE!" "A en VOMIR "...

TOUT se tenant DONC et TOUT S'EXPLIQUANT(!) ou presque... d'UN "SYSTEME" bien PIRE encore que ce que nous en supposions : CLIC SUR:

Francois_Hollande__president_du_Conseil_europeen____L_UE_montrera_enfin_son_vrai_visage______RT_en_francais.html

****CLIC aussi sur lien vers contribution d'un député vert européen :
"SUICIDE ATLANTIQUE OUEST "par JOSKA FISCHER :

telechargement__2_suicide_atlantique_ouest.htm

AINSI que sur:

****"De la GOUVERNANCE d'un "MACHIN" européen PLUS ENCLIN à "ASSUJETIR" ses ressortissants qu'à "les ENTENDRE"...
à une "MACHINATION d'oligarques" ("à en RETOURNER le "Général" DANS SA TOMBE!)

images__14_.jpe

"MACRON CIBLE PAR LA CIA? PIGA" - dans "Politique Internationale" du 8 mars 2017: "CETTE QUESTION SERA-T-ELLE AU CENTRE DE LA PROCHAINE REVELATION DE JULIAN ASSANGE ?" - CLIC SUR:

telechargementdegaulledoit_se_retourner_dans.htm

****"Gestion "Social LIBERALE", "I.S.F", "EVASION FISCALE" et "PONCTION SUR les RETRAITES POUR FINANCER LE CHÔMAGE" - Dont EXTRAITS:
"A propos des retraités (ces salauds de privilégiés !) et de leur retraite : l'auteur a juste oublié un détail concernant l’augmentation des pensions et retraites pour les années 2017/201833:
"Pas d'augmentation pour les retraites supérieures à 1 205 € au 1er octobre 2017. Et "La revalorisation annuelle des pensions de retraite de base et complémentaire ne s'appliquera pas le 1er octobre 2017 et cela, au moins, jusqu’au mois d’octobre 2020".
"Les retraités...mais aussi tous les autres...Tous doivent savoir que:"
"La CARSAT" (caisse de retraite du privé) nous a informés qu'à compter du 1er Janvier, la CSG passerait de 3,8% à 6,6% soit 2,8%, ponctionnés sur nos retraites,"

"La CRDS restant inchangée pour l'instant."mais ... Ensuite et --à compter du 1er avril, baisse des retraites de 0,3%... en raison de la taxe appelée C.A.S.A, payée au titre de la solidarité. Sachant qu'au 1er avril 2017 cette taxe passe de 0,3% à 0,6%."

"Au total +2,8% et +0,6% = +3,4% ponctionnés sur nos retraites.""

"Ce qui permet à notre gouvernement ANTISOCIAL et ses émules d'augmenter les impôts de notre ménage de 380 euros alors que nos retraites sont pourtant en BAISSE de -3,4%"

"Sans être matheux dans l'âme, il apparaît que nos impôts vont augmenter de 34,7%, entre 2017 et 2020, alors. je le répète,-- que les revenus de notre ménage ont baissé de 3,4" - CHERCHEZ L' ERREUR !" et CLIC sur:

telechargement_parcequ_il_y_a_RETRAITE_et_retraite.htm

SOURCES: cid:D7DDAACB-9D4C-41B2-8D7E-E52020341635

""Quant au débat de rattrapage" organisé pour dédommager les 6 candidats "oubliés " lors du 1er... "certains médias désormais "repérés auront par tous les moyens tenter d'influencer à nouveau la présidentielle,en prétendant que Macron avait mardi soir "tiré son épingle du jeu, qu’il était au-dessus de la mêlée ???" UN AVIS LOIN d'être partagé, à en croire les épanchements d'un électorat branché web et pointant que:
"Dans toutes leurs émissions politiques, France 5, BFMTV, CNEWS, 23, RMC… (télé ou radios possédées par Patrick Drahi (grand copain du candidat en question!) ces mêmes consultants encensent Macron. Dont Christophe Barbier, Yves Thréard, Claude Weill, Catherine Nay, Michel Godet, Eric Heyer et bien d’autres encore."

"Pour nous expliquer je dirai plutôt nous dicter leurs vues au travers des résultats ou sondages. Comme si nous avions besoin d’eux pour nous faire notre opinion !"
"Ils sont là pour orienter, influencer nos votes pour le candidat qui a le programme le plus flou et dérisoire de tous!" Et d'ajouter:"Macron et Hollande sont en train de faire le holdup du siècle à ces élections présidentielles- Vous êtes prévenus!"

LIRE,et réfléchir aussi - AVANT SECOND TOUR! - - et très complémentairement - letexte ci-après d'actualité CRIANTE(!) est signé Jacques TERRENCE et ci-après soumis à notre attention, transmis par Yves CALLAY:

"Hollande prépare UN COUP d'ETAT INSTITUTIONNEL qui fera date.⁩"

unnamedhollande_prepare.jpg

"Par ses positions, ses attitudes, ses échecs et son comportement, François Hollande n’était plus en mesure de se présenter à l’élection présidentielle de 2017. Pourtant, c’est son alter égo, Emmanuel Macron, qui est désormais en passe de devenir le prochain Président"...

"On peut penser ce qu’on veut de Hollande, et on peut sincèrement reconnaître qu’il est le pire Président de la Vème et considérer à juste titre que s’il s’était présenté, il n’aurait pas dépassé la barre des 10% de voix. Pourtant, c’est un fin limier. animal politique de haut niveau. Si sa baguette magique ne lui a pas permis de remettre le pays France en ordre de marche, il aura permis à un illustre inconnu d’être propulsé en quelques mois au plus haut niveau de la politique française, soutenu par les grands argentiers occidentaux et par les pontes d’un parti désormais en état de mort clinique!++"

"Parmi les Hollandistes historiques prêts à soutenir Macron, on peut évoquer Ségolène Royal (ex-compagne de Hollande), Bertrand Delanoë, Jean-Pierre Jouillet (secrétaire général de l’Elysée), Jean-Pierre Mignard (avocat de Médiapart) et toute une brochette d’élus locaux dans les starting blocks. Les gens qui comptent au Parti Socialiste sont prêts à annoncer leur ralliement à un ex-banquier de 39 ans qui a refusé de passer par les primaires du parti. Un comble !"

"Restait une épine dans le pied élyséen: François Fillon. Problème réglé par la machine socialiste, ses médias, ses juges, son syndicat de la magistrature, son parquet national financier et j’en passe. On connait désormais mieux cette affaire que toutes les autres! Quand on pense que le coiffeur de François Hollande a gagné en 5 ans davantage que Pénélope Fillon en 12 ans et que ça ne semble choquer personne… Quand on pense que parmi les députés, 58 épouses sont employées, 28 fils et 32 filles sans que,là encore, ça n’émeuve nos médias.****"

"Coup de maître de Hollande qui a envoyé tous les jeunes ténors du parti au casse-pipe de la primaire pour les éliminer en douceur, faire élire le moins populaire de tous, et préparer un boulevard à son fils spirituel Macron."

" On est bien forcés de se dire que la République va mal. Très mal."
"Et que le Président en poste est probablement en passe de réaliser le coup d’Etat institutionnel le plus choquant des dernières décennies."
"Cette élection marquera un tournant. Pour le meilleur (qui le croit ?) et pour le pire !"

Jack Terrence
****"'La totalité des CHAÎNES et RADIOS dépendant deu GOUVERNEMENT en PLACE ou des INSTANCES de DECISION européennes ayant été dès le 1er TOUR "FORMAT"ées, à "PROMOUVOIR Macron en "DIABOLISANT" - très injustement - et OUTRE MESURE bien sûr ! - l'ensemble des PROGRAMMES et CANDIDATURES adverses! ON APPELLE çà COMMENT ? "

Et '"'QUE reste t-il de PRISE en considération de LA DEMOCRATIE REPUBLICAINE frnçaise, du LIBRE ARBITRE et du RESPECT des électorats ? Et au bout du compte, de la liberté de choix effective d'un citoyen électeur médiatiquement matraqué de la sorte?
''"La question est posée ici et à ce jour, par les plus de 75% des votants (!)sans parler des abstentionnistes – qui ont refusé de vous accorder leur confiance. au premier tour."''
En témoigne la pétition de Change org qui MONTE QUI MONTE... intitulée "pas de chèque en blanc pour Emmanuel Macron".-CLIC sur:

PHILIPPE_BECHADE_-_LES_MEDIAS_A_LA_BOTTE_DE_MACRON___-_YouTube.html

emmanuel-macron-pas-de-cheque-en-blanc-pour-macron.htm

Ainsi que sur "Jacques CHEMINADE en GUERRE CONTRE "LE FASCISME FINANCIER" - Clic sur;

urlcheminade_en_guerre_contre_le_fascisme_financier_-Le_Point.htm

20 septembre 2014

*** VALLS 2 : "MAJORITE LOW COST"... en forme de premier AVERTISSEMENT ? Et SINON QUOI...

MAJORITE_LOW_COST.jpg

Un dessin de Pierre NENNY paru dans "LE FAUCIGNY "Chroniques des PAYS de SAVOIE " Edition du 18 SEPTEMBRE 2014

Mediapart.png

Cliquer sur "VALLS obtient une majorité sur le fil" puis y sous-cliquer sur le mot partage pour accéder à l'article
:

Valls_obtient_une_majorite_sur_le_fil_-_Page_1___Mediapart.htm

Puis, et à LIRE absolument soit en retrouvant directement (par recherche internet) les textes et/ou VIDEO ,
soit par clic sur lien proposé ci-après vers les analyses percutantes d'un processus parlementaire à bien des égards décevant, en matière de démocratie représentative EN ACTES:

logopolitissiteon0.gif
1410993698_arton28249.jpg
_hebdo n° 1319 du 18 septembre 2014
arton28197-e8556.jpg

ÉDITORIAL par Denis Sieffert :

"L’ombre de Gattaz"

Dont, en guise d'abstract et mise en bouche;

..."Ainsi donc, et sans la moindre surprise, les députés ont finalement accordé leur confiance au gouvernement de Manuel Valls. Comme prévu, les frondeurs socialistes n’ont pas osé franchir le pas d’un vote négatif qui eût placé François Hollande devant le seul vrai choix qui vaille : dissoudre et ramener la droite au pouvoir, ou appeler à Matignon un Premier ministre qui se conforme aux promesses de la campagne de 2012. La politique du pire ou la démocratie. Seul point positif dans cette affaire, les abstentionnistes socialistes ont été plus nombreux qu’il y a cinq mois. Vingt-huit contre onze lors du vote de confiance du mois d’avril. Témoignage, pour l’instant stérile, de l’ampleur de la crise qui secoue la majorité. Mais cette dissidence trop timorée a raté l’occasion de rendre l’espoir à la gauche. Et elle n’a pas contribué à réconcilier la représentation nationale avec nos concitoyens. Car le vote a aussi mis en évidence la fracture qui existe entre les députés et les Français, qui, eux, n’hésiteraient pas un instant, si la question de confiance leur était posée".
!"Mais il faut prendre les « frondeurs » pour ce qu’ils sont. Ou, plus exactement, savoir ce qu’ils ne sont pas, c’est-à-dire un courant de gauche du Parti socialiste. Ils sont un regroupement hétéroclite de personnalités venues d’horizons très divers, les uns réellement mobilisés par la politique antisociale du gouvernement, les autres, simplement ulcérés par l’autoritarisme de Manuel Valls. Hélas, il ne s’agit pas d’un simple contretemps. Car nous basculons maintenant dans l’inconnu. Péniblement, laborieusement peut-être, mais sûrement, Manuel Valls dispose d’un blanc-seing. Or, il est apparu, mardi, plus crispé que jamais sur ses dogmes, allant répétant que « gouverner, c’est tenir ». Un slogan désespérant quand la crise sociale et le malaise moral ne cessent de s’approfondir dans le pays et que les échecs s’accumulent".

CLIQUER sur les liens suivants, dont video correspondant d'une part à :

"L’ombre de Gattaz" en y sous-cliquant? sur le mot Editorial
"Gouverner, c'est tenir" : "Un slogan désespérant quand la crise sociale et le malaise moral ne cessent de s'approfondir. "

Edito_video___L_ombre_de_Gattaz_-_Politis.htm

Ainsi que d'autre part, à article intitulé "Les coulisses du scrutin" :

Les-coulisses-du-scrutin_28199.html

Autrement dit, et ici encore, plus que jamais en terme de scrutins à venir ... l'affligeante banalité de considérations à relents "carriéristes".. apparaîssant . d'abord et surtout préoccupées de "figurer" dans la prochaine "distribution" (du prochain "spectacle" à mettre en scène (publique) et prévalant sur le minimum d'esprit critique attendu d'un(e) député(e) digne de reconduite éventuelle à mandat équivalent...
En terme d'attente d'affirmation autonome, reflétant les avis d'un peuple souverain ayant - clairement ! - de plus en plus de mal à s'y reconnaître...

Soit d'un refus clair et net de dispositifs socio- économiques autoritairement "marchandés" bien que notoirement réputés irrecevables !
Hélas et au bout du (dé)compte de "doutes" (exprimés dans une "douteuse" unanimité de façade néanmoins vantée des groupes politiques concernés) prévalant sur d'authentiques libertés d'expression plus ou moins "auto-muselées"...

A tel point que c'en est véritable pitié démocratique que de visionner le concours d'élégance muette de tout "ce beau monde" costumé de bleu mauve (et cravaté violine!) sous les ors de la république...

L'abstention frileusement concertée s'y avérant être le "plus que petit dénominateur commun" de motivations partagées à ménager indéfiniment chèvre et chou au sein d'improbables alliances de circonstances ,essentiellement électoralistes ...
Et dont on peut donc légitimement s'inquiéter d'un monde de conformisme bon chic bon genre*** aussi facilement alignable,dans tous les sens du terme. Et ce qu'il en adviendra à l'heure d'adopter - ou pas - les budgets afférents...

Renée Alice
***Foin du "naturel" et des robes à fleurs !

26 septembre 2012

*** CRISE EUROPEENNE et... PROTHESE TSCG : SORTIR des FAUX-SEMBLANTS !

UN CONSTAT ECOLOGISTE REALISTE

PASCAL_DURAND_le-secretaire-national-d-europe-ecologie-les-verts-eelv-pasc_837056.jpg

"!e Conseil fédéral d'Europe Ecologie-les Verts (EELV) s'est prononcé samedi, par 77 voix contre 24 et 8 votes blancs, contre la ratification du traité budgétaire européen, qui sera examinée début octobre au Parlement, en recommandant aux parlementaires écologistes de voter en conséquence
a-t-on appris à l'issue de ses travaux à Paris. - selon Kenzo Tribouillard/AFP

EXTRAITS:

PASCAL400px-Pascal_Durand_portraitshort-280x150.jpg

Peu de temps avant le vote de la motion, le secrétaire national de EELV, Pascal Durand, expliquait aux journalistes "qu'il appartiendrait désormais aux parlementaires écologistes de se mettre d'accord entre eux" au sujet du traité :

"Ils sont grands. Ils savent ce que le parti vote (...) et j'ose espérer qu'ils intégreront ce que le parti leur dit comme l'un des éléments de réflexion. Mais je suis prêt à considérer que ce n'est pas le seul", a-t-il ajouté.

JVC.jpg
!Jean-Vincent Placé, le président du groupe EELV au Sénat, a souhaité pour sa part que les "parlementaires suivent la position du mouvement. (...)

."Je n'imagine pas que les parlementaires ne suivent pas l'avis du parti, ça n'a jamais existé", a-t-il souligné en rappelant son opposition à la ratification du traité budgétaire européen.
Il y a 17 députés d'EELV à l'Assemblée nationale et le mouvement écologiste dispose de 12 représentants au Sénat.

Quant aux déclaration et motion en question, adoptées en CONSEIL Fédéral des 22 et 23 Septembre 2012 qu'en est-il ?

TSCG-oui-non-pourquoi-300x1691COSEIL_FEDERAL.jpg

Exposé des motifs :
L’Europe face à la crise : «trop peu, trop tard »

Le monde n’est pas sorti de la crise ré-ouverte, en 2007, par l’effondrement du crédit hypothécaire américain. Cette « crise », d’une violence et d’une ampleur telles que le capitalisme n’en avait pas connues depuis 1929, n’est pourtant pas strictement d’origine financière. Elle est, plus profondément, née de l’épuisement d’un système économique devenu incapable de générer de la croissance pour cause de ressources naturelles plus rares, de tensions sur les prix énergétiques, de dérèglements climatiques, trop longtemps ignorés.

Quatre ans après, les conditions qui ont présidé à l’effondrement initial sont toujours là. Et les idées qui l’ont provoqué semblent plus fortes encore.

Elles ont présidé à l’établissement des « plans de sauvetage », quand l’argent public est venu secourir les folies privées. Elles ont inspiré une trentaine de sommets européens, chaque fois présentés comme « de la dernière chance », et chaque fois débouchant que sur des mesures maigres et tardives. Les dirigeants européens continuent de suivre les dogmes néolibéraux et productivistes, persuadés qu’on ne sortira de la crise que par les idées qui l’ont provoquée.

''Aucun sommet n’a enrayé le cycle récessif amorcé en Europe. Pire : ils ont aggravé le mal, contractant l’activité, alourdissant les dettes publiques par le soulagement des errements bancaires, entraînant dans des situations de précarité jusqu’alors inimaginables en Europe des millions de citoyens de l’Union''.

L’Europe telle qu’elle est menace de tuer l’idée européenne elle-même

Ce qui, il y a encore deux ans, eût paru inconcevable se discute désormais à voix haute. Ainsi de l’hypothèse de sortie de la zone euro, comme si la sortie d’un seul ne signifiait pas le risque, lourd, d’un effondrement monétaire et économique de toute la zone. Les opinions publiques hier favorables à la construction européenne s’en détournent, particulièrement dans les économies les plus prospères de l’Union, caressent l’idée de faire sécession, aspirant à ne « plus payer pour les autres », accusées de profiter en « passagers clandestins » de la solidarité européenne. (...)

Ce n'est pas seulement un ensemble d'institutions qui est fragilisé, mais le coeur même de la construction européenne, ce désir commun des peuples européens à parfaire leur union, qui est touché.

Les écologistes, militants historiques d’une Europe politique, fédérale et démocratique, au service de ses citoyens et de l’idéal universel de coopération et de solidarité entre les peuples, ne peuvent être qu’inquiets de cette plus grande fragilité de l’idée européenne.

Car, et le redire est essentiel, il n’y aura de véritable « sortie de crise » que par davantage d’Europe. Mais si l’on veut convaincre, il s’agira, tant a grandi la défiance vis-à-vis de l’idée européenne elle-même, de préciser ++quelle Europe nous proposons++.

"Les écologistes ne doivent pas cesser d’expliquer, dans le débat français comme dans le débat européen, que la crise, désormais systémique, n’est pas seulement une crise de la dépense, a fortiori publique, mais une crise des recettes – amoindries par des choix fiscaux qui ont aggravé les inégalités – et une crise des ressources – et en premier lieu des ressources énergétiques, dont les coûts ne cesseront d’augmenter à mesure de l’épuisement de leurs stocks, fragilisant encore un peu plus le modèle économique productiviste que les dirigeants européens persistent à vouloir sauver".

"Pendant plus de deux heures de "débat politique", les intervenants se sont succédé à la tribune pour exposer avec vigueur leurs positions respectives. Plusieurs partisans d'une ratification sont montés au créneau, comme dans un baroud d'honneur, mais ++le principal d'entre-eux, le député européen Daniel Cohn-Bendit, n'était pas présent..."

''FRAPPER "TSCG ET EELV" en recherche sur le net pour LIRE l'intégralité des débats et la Décration/ motion soumise en Conseil fédéral''

logopolitissiteon0.gif

QUAND DCB et autres électrons libres affidés en mal d'égo surdimensionné ... sinon de perte d'audience et de haut d'affiche ...se trompent d'ennemi(e)s à en PERDRE la MESURE !

TSCG_politis__dessin_de_la_semainearton19521-75312.jpg

Sans pour autant réussir à drainer bien large... Alors çà canarde et broie du VERT en tout sens ... sans craindre d'y calomnier très (in)amicalement ! et de plus en plus méchant ... tout ce qui bouge ! Pour y étriller de commodes boucs émissaires sinon leurs chèvres de prédilection !
En tirs croisés toujours par les mêmes GRANDS DIVISEURS de troupes militantes.
Et ce, de l'intérieur du parti politique qui leur sert de tremplin. MAIS AUSSI de l'extérieur dans des tribunes où ils ont leurs... "petites entrées"... Chacun récoltant tôt ou tard ce qu'il sème..

LOGONouvel_obsimages.jpg

Pour LE PLUS grand bonheur de magazines toujours friands de ces zizanies fratricides ! tenant lieu d'action politique ...

TSCGeau_dans_le_gazCecile_eva_et_DCB5461348643541.jpg
TSCG_JPMAGNEN_Nl_obs5421310488639.jpg

ET Jean Philippe MAGNEN, porte-parole désigné par EELV d'avoir à déplorer dans "LE PLUS" du NOUVEL'OBS à l'accueil volontiers complaisant de déclarations PLUS qu'HOSTILES à l'encontre des VERTS et pour l'heure, SUBVERSIVEMENT CONTRE ! les décisions pourtant majoritaires ! au sein d'Europe Ecologie Les Verts, concernant le TSCG...) que :

"Les réactions offusquées que nous entendons ces jours-ci sont en tout point dignes de cette "république monarchique" que nous critiquons depuis fort longtemps : sous prétexte qu’un parti auquel appartiennent deux ministres ne suit pas le président dans sa volonté de ratifier le TSCG – qu’il a échoué à renégocier –

"Il est certes facile de gloser sur "les turbulences de la majorité" si on se réfère à un système figé, que nous voulons justement changer : celui de la Ve République... Nous avons eu un débat sur le fond autour du projet européen et c’est ainsi que la décision a été prise de se prononcer contre le TSCG. Je suis serein et fier à la fois de cette méthode et de la décision. Car ce n’est pas là une posture tactique, cela ne signifie pas que nous ne sommes plus pro-européens. Au contraire, il s’agit d’un "Non" stratégique car nous sommes plus que jamais décidés à réorienter profondément l’Europe vers plus de fédéralisme, de solidarité, ce que ce traité ne permettra pas". (...)

"Parce que nous aurions brisé le pacte qui lie la majorité comme un régiment autour du président (...)Eh bien oui, peut-être, et cela ne nous chagrine guère. Nous sommes un parti politique autonome dans son projet tout en étant un parti de gouvernement. Un parti de gouvernement ? Oui, nous en sommes un, et nous assumons tout ce que cela veut dire. Si l'on veut bien entendre qu'il est au cœur de notre projet depuis des années que de faire évoluer le régime politique français."

"Allons donc : Jean-Marc Ayrault et François Hollande eux-mêmes ont réaffirmé que le contrat n’était pas rompu avec les écologistes, même s’ils sont sans aucun doute insatisfaits de la décision d’EELV. L’accordque nous avons passé avec le gouvernement mérite considération, et nous ne l'avons en rien trahi".

"À propos de l’Europe, les divergences ne portent pas sur le fond mais sur le chemin à emprunter. !Alors, posons les vraies questions. C'est une banalité que de dire que notre régime laisse peu de place aux partis, et il me revient que certains membres éminents de la majorité, pas seulement à EELV, ont appelé à sa réforme. C'est une question d'enveloppe démocratique qui se pose, et que nous posons, en appelant plus que jamais à une évolution vers un régime plus parlementaire. Un régime qui permettra les divergences entre le président de la République et les partis ayant des représentants au gouvernement"…

"Je suis un peu étourdi de l’avalanche de réactions politiques offusquées qui ne voient que postures politiciennes chez EELV, qui serait un parti ni adulte ni responsable. C’est insulter le débat que nous avons mené en notre sein, en toute liberté, alors que la plupart des autres formations politiques ont interdit ce débat en interne. C'est oublier que d'autres voix anti-TSCG se sont faites entendre à gauche, et qu'elles ne sont pas toutes à EELV ou au Front de gauche. C'est insulter enfin les parlementaires et les centaines d’élus écolos++ qui s'engagent au quotidien dans la gestion de dizaines de collectivités locales, et dans la construction de politiques au bénéfice de nos concitoyens."

"Et tout autant désolé par les critiques de Daniel Cohn-Bendit. Dany est un européen convaincu, le premier des écologistes européens, irremplaçable. Pour autant, sa réaction m'attriste. On ne peut pas dire que les Verts se séparent d’Europe Ecologie. Notre secrétaire national Pascal Durand n’est pas un "Vert historique", lui l'ancien directeur de campagne de Daniel Cohn-Bendit, de Nicolas Hulot… reconnu comme européen convaincu et qui s'est prononcé contre."
Dany n'a pas participé à nos débats avant de s'opposer au sens de leur conclusion : comment ne comprend-il pas notre revendication de parti autonome sur la scène politique française, quand bien même il réprouve la position finalement affirmée par la majorité ? Pourquoi Dany ne reste-t-il pas à nos côtés dans l'invention d'une autre animation de la vie politique française ? Ce sera un long chemin tortueux et difficile, où son aide sera toujours précieuse"…

Bonnes questions. . .
Renée Alice

CLIQUER sur

le-reve-brise-des-fondateurs-d-europe-ecologie_1771169_823448.html

"Le rêve brisé des fondateurs d'Europe Ecologie ":

tscg_monde1771153_3_13c5_jean-paul-besset-daniel-cohn-bendit-et-yannick_b5de464a271d795086e9c895cd3912d2.jpg

D'un point de vue politique évoquant une guerre des chefs... cet article de Raphaëlle Besse Desmoulières paru dans LE MONDE du 06.10.2012 et mis à jour le 07.10.2012 à 15h03 souligneen creuxle caracrère tortillé sinon fallacieux d'une argumentation qui feint d"ignorer les limites d'assujetissement respectif découlant des engagements réciproques qui figurent en termes très explicites dans un ACCORD de MANDATURE...

21 janvier 2012

*** des ... JOURNALISTES et de. leur .. "IN-DEPENDANCE"...

indexevacpol.phpevajoly-voeux2012-500x220.png

LE 6 JANVIER dernier, EVA JOLY introduisait ses Vœux à la presse et aux journalistes en ces termes :

EVA_O_5_dicabreve12949a.jpg

Mesdames, messieurs, cher-e-s ami-e-s,
Permettez-moi de sacrifier à la tradition des vœux en vous souhaitant une belle et heureuse année pour vous et vos proches. 2012 s’annonce riche en rebondissements pour les spécialistes politiques que vous êtes.

À vous toutes et tous, journalistes, je vous souhaite en 2012 de pouvoir exercer votre métier dans la plus grande liberté.

Permettez-moi d’avoir une pensée pour pour vos soixante-huit confrères qui, à travers le monde en 2011 ont exercé leur métier au péril de leur vie, ainsi que pour les cent soixante-et-onze qui demeurent à ce jour emprisonnés.(...)
Permettez-moi encore, à ce propos, de vous demander d’être le relais d’un message personnel aux Françaises et aux Français !

Je souhaite aux Françaises et aux Français cette année, de prendre en main leur destin et celui de leurs enfants et petits-enfants, en votant, le 22 avril prochain, pour un triple changement:

Un changement de Président, un changement de perspective et un changement de République.

À toutes celles et tous ceux qui, depuis des années maintenant, agissent quotidiennement pour une planète vivable, pour une démocratie vivante , et une société plus juste je veux dire solennellement : « Ensemble, changeons la donne en 2012 !

"Vous pouvez compter sur moi."! et "j’ai besoin de vous »:!

Changeons de Président d’abord !

Il est temps de mettre fin à cinq années de gaspillages et de mensonges.

Gaspillages et mensonges autour d’une nouvelle manière d’aborder la question écologique. Le Grenelle de l’Environnement avait été un espoir, vite rangé aux oubliettes par Nicolas Sarkozy.
Gaspillages et mensonges autour de la gestion de la dette publique. Ce sont les cadeaux fiscaux et les errements de la politique économique qui sont les premiers responsables de l’accroissement phénoménal de la dette publique de la France.
Gaspillages et mensonges autour du chômage et du pouvoir d’achat. Le « travailler plus pour gagner plus » est devenu « chômer plus pour gagner moins ».
Gaspillages et mensonges autour des enjeux de société. Logement, sécurité, école : les effets d’annonce ont fait office de politique, au mieux sans résultat, au pire en remettant gravement en cause la qualité des services publics. (...)

Mais une défaite de Nicolas Sarkozy n’aura d’effet véritable sur la vie des Françaises et des Français que si nous construisons une alternative et pas simplement une alternance. ++

Changer de perspective, voilà donc la grande affaire de cette élection présidentielle.

Car nous entrons dans un monde nouveau. Et ce monde nouveau implique des politiques nouvelles.

Nous le savons maintenant, la planète est limitée en ressources énergétiques et naturelles. Cette finitude doit changer notre vision du monde. Nous savons que nous sommes engagés dans une course contre la montre pour éviter la catastrophe écologique.

2010 avait été l’année la plus chaude que l’humanité a enregistrée.

2011 a été en France, l’année la plus chaude depuis plus d’un siècle.

Partout dans le monde les tragédies climatiques se multiplient. Notre niveau de prédation sur les ressources naturelles n’a jamais été aussi élevé, mettant en péril notre capacité à nourrir l’humanité et à faire vivre pêcheurs et agriculteurs dignement. Chacun le pressent même si beaucoup s’y accrochent

Le modèle économique de croissance à crédit, par l’endettement des ménages et des États, ou plus gravement encore par l’endettement vis-à-vis de la planète, est condamné.

Je sais que cette réalité est encore difficile à accepter pour certains d’entre nous.
Mais mon devoir est de dire la vérité. pas de vendre aux Français des illusions dangereuses qui se retourneront contre eux.
Je veux protéger les Français, pas les bercer d’illusions.

La troisième dimension du changement en 2012,c’est le changement de République.

Nicolas Sarkozy nous avait promis une République irréprochable. Nous savons ce qu’il en est advenu. Je suis prête à relever le défi d’une République irréprochable.

Cette République irréprochable, elle a pour nom la fin de l’immunité judiciaire du chef de l’État, la fin du cumul des mandats, la fin d’un mode de scrutin majoritaire particulièrement injuste, la fin du laxisme qui domine, à droite comme à gauche,++ face à toutes les formes de corruption.

Un exposé conclu aussi en ces termes:

Ce que nous préparons aujourd’hui, par nos décisions en cette période historique, ce sont les années 30. Mais quelles années 30 : 1930 ou 2030 ?

C’est donc une approche qui ouvre la voie à la démocratie participative, la prise en compte du temps long par rapport au temps électoraliste dans la délibération publique.

La République exemplaire, ce n’est pas la suspicion généralisée, c’est l’espoir permanent pour les Français de peser sur les décisions politiques, de peser sur leur destin.

L’écologie, c’est aussi un rapport différent au pouvoir.*

pour retrouver l'intégralité de l' intervention magistrale d'EVA, exposant aux journalistes et - par leur inter

médiaire - à l'ensemble de la population - les grands PRINCIPES de GOUVERNANCE l pour une France à innover ! Ainsi qu'une politique gouvernementale reconsidérées de bout en bout, dans le respect qui s'impose. En commençant par l'exemplarité attendue de la personne qui se retrouvera en charge des responsabilités présidentielles et de l'exercice des strictes fonctions qui lui incombent ...

CLIQUER sur :

:http__evajoly2012.fr_2012_01_05_discours-deva-joly-voeux-a-la-presse-et-aux-journalistes_.htm

Et pour rapprocher l insistance d'EVA à pointer en creux les aspects délétères de certaines pratiques politiques désormais observables à tous les niveaux du territoire... en matière de liberté - et donc, d'indépendance des journalistes...
et sans oublier qu'une dérive acceptée qu'une dérive en conforte une autre...
je conseillerais vivement la lecture de 2 informations parues dans " le Faucigny" Chroniques des Pays de Savoie, à savoir : "

raout_a_la_Clusaz.jpg

En double référence à :
- d'une part, une étude annuelle effectuée par la SoFrES pour le quotdien "La CROIX"
- et d'autre part, à ... une espèce de raout montagnard, (agrémenté de "java des flocons"(à vos loupes ! vu la médiocrité du scan tiré de l original - pour découvrir (ci-dessus) la suite des gratifications périphériques tant ... apéritives que digestives !... figurant au menu alléchant d'une soirée promise à des "titulaires savoyards et haut-savoyards de la bientôt octogénaire carte d'identité des journalistes professionnels",
sur invitation à souper dans un "restaurant d'altitude sur les pistes clusiennes de sports d'hiver",
offerte -aux frais du contribuable départemental - par les conseils généraux de la Savoie et de la Haute Savoie "

Et le journaliste de démarrer son article par :

"Cette "CROIX" là NE LEUR REDORE guère LA BANNIERE.": "Ils sont près des deux tiers de "l'échantillon national de 1000 personnes, (représentatif de l'ensemble de la population française agée de 18 ans et !!plus) à estimer que les journalistes manquent d'indépendance à l'égard du pouvoir politique",

révélait début 2011, le 25ème"baromètre de confiance dans les média", une étude annuelle qu'effectue la SoFrES. (Société Française d'Enquêtes par Sondages) pour le quotidien national d'obédience catholique La Croix. "Le Golgotha doré que graviront vespéralement des titulaires savoyards et hauts savoyards de la bientôt octogénaire carte d'identité des journalistes professionnels , le JEUDI 26 janvier prochain à la Clusaz, devrait quelque peu concourir à abaisser encore le degré "d'indépendance" que lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs prêtent aux chroniqueurs vis à vis "...du pouvoir politique"

Tandis qu'un peu plus loin , en fin de ce même article, on peut encore lire :

'' "Jean Luc Rigaut , Maire Nouveau Centre et sa municipalité écolo-droitière d'Annecy offrant pour leur part, "une à ceux qui auraient zappé la java des flocons à la Clusaz , une sorte de rattrapage ou de deuxième service, lundi 6 février prochain, en éprouvant " les plaisir de (les) convier à dîner au restaurant "Le Chalet", le long du Thiou, ce canal naturel et déversoir du Lac dans le Fier,, affluent du Rhöne..
"Là encore, il s'agit de de demeurer "fidèle à (une) tradition". "Celle qui réunit , en début d'année, les journalistes de la région" et les édiles de l"a Venise des Alpes".''
Aux frais, ici, du contribuable communal.

Fin de citation.

On a les fidélités qu'on peut... pas vrai ?
Et que ne ferait-"ON" pas faire au nom de la tradition ... en bien des domaines politiques ...
Et PLUS ENCORE, en périodeS pré-électoraleS !

Au secours EVA !
Renée Alice